Pharmaceutique

Pharmacie

Le caducée d'Asclépios. Caducée de la pharmacie représentant la coupe d'Hygie (fille d'Asclépios et déesse de la santé), dans laquelle le serpent penche sa tête pour boire[1].

La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant drogue, venin ou poison) est la science s'intéressant à la conception, au mode d'action, à la préparation et à la dispensation des médicaments. Cette dispensation prend en compte les interactions médicamenteuses possibles entre les molécules chimiques ou bien encore, les interactions avec des produits comestibles. Elle permet également la vérification des doses et/ou d'éventuelles contre-indications. C'est à la fois une branche de la Biologie, de la Chimie et de la Médecine.

Le terme pharmacie désigne également une officine, soit un lieu destiné à l'entreposage et à la dispensation de médicament. Ce lieu est sous la responsabilité d'un pharmacien qui peut y fabriquer des préparations magistrales ordonnées par un médecin pour un patient donné et superviser le travail des préparateurs en pharmacie en France ou des Assistants techniques en pharmacie au Canada. La dispensation des médicaments dans une officine de pharmacie se fait sous l'entière responsabilité du pharmacien, que ce soient des médicaments délivrés sur prescription médicale ou non.

Au sein de l'officine, le pharmacien peut également faire le suivi de la médication du patient, substituer un princeps par un générique, adapter les posologies, renouveler les traitements des pathologies chroniques et proposer des modifications de thérapeutique en accord le médecin. Un dialogue entre ces deux professionnels de santé est essentiel à la santé publique.

Sommaire

Histoire de la pharmacie

L'histoire de la pharmacie débute un peu plus tard que celle de la médecine alors que les médecins de l'époque utilisaient des méthodes peu communes de nos jours pour « rétablir les humeurs » présentes dans le corps.

On a commencé à donner des remèdes à base d'épices pour soigner les patients. Ces notables sont appelés apothicaires (du grec αποθηκη 'magasin') et sont les prédécesseurs des pharmaciens d'aujourd'hui.

En Chine ancienne, les alchimistes ont été des pionniers. Shennong est réputé avoir goûté de nombreuses substances pour tester leurs vertus médicinales, suite à quoi il a écrit une des premières pharmacopées incluant 365 remèdes issus de minéraux, plantes, animaux.

Le développement de la pharmacie s'exécuta surtout après le Moyen Âge, période creuse en ce qui a trait au développement scientifique. Au début du XXe siècle, il n'y avait qu'une douzaine de molécules chimiques avec une centaine de produits naturels alors qu'au début du XXIe siècle, nous avons plusieurs centaines de molécules chimiques et que très peu de remèdes courants de source exclusivement naturelle.

Différents types de pratique de la pharmacie

Il existe de nombreuses spécialisations possibles pour le pharmacien, à titre d'exemple :

Économie des officines de pharmacie en France

La France compte 23.000 officines pharmaceutiques et 55.000 pharmaciens d'officine (qui ont fait 6 ans d'études pour la plupart, certains se spécialisent et font 10 ans d'études)[2], en 2008.

Le monopole de la vente de médicament dont bénéficient les officines est de plus en plus attaqué, mais la vente de médicaments en dehors d'une pharmacie reste interdite et passible de poursuites pour exercice illégal de la pharmacie. En France, le rapport Attali recommande en 2008 la vente de médicaments sans ordonnance en dehors des pharmacies, une recommandation qui ne devrait toutefois pas être appliquée[3]. (cf sur ce site: l'exemple du paracétamol: en pharmacie en France, en libre accés en Grande-Bretagne: 6 morts par an en France par surdosage, 200 à 300 morts par an en Grande Bretagne)

En réponse, les pharmaciens souhaitent étendre le champ de leurs activités. Ils réclament ainsi une reconnaissance de leur fonction de conseil aux patients et une rémunération pour certains actes, à l'instar de ce qui se passe en Allemagne et en Grande-Bretagne[4].

Le chiffre d'affaires moyen d'une officine s'établit à 1,5 million d'euros, en 2008 selon un cabinet d'étude spécialisé[5]. La marge brute d'une officine se répartit en moyenne comme suit[6] :

  • vente de médicaments remboursables sous brevet : 67% des recettes
  • vente de médicaments remboursables génériques : 13%
  • vente de médicaments sans ordonnance : 6%
  • vente de produits de parapharmacie et autres : 14 %

Législation

En France

Depuis 2001 et la loi MURCEF le titulaire d'une pharmacie en France peut ne détenir que 51% des parts de sa pharmacie montée alors sous la forme juridique SEL (Société à Exercice Libéral), les 49% autres détenues par un ou plusieurs pharmaciens déjà installés. Le capital de toute pharmacie en France étant toujours détenu par un ou plusieurs pharmaciens diplomés, jamais par des capitaux extérieurs (investisseurs, fonds de pension, ...)

Notes et références

  1. Les emblèmes officiels de la pharmacie française Ordre national des pharmaciens
  2. Les Echos, 20 février 2008, page 22
  3. Les Echos, 20 février 2008, page 22
  4. Les Echos, 20 février 2008, page 22
  5. Selon Smart Pharma Consulting in Les Echos, 20 février 2008, page 22
  6. Selon Smart Pharma Consulting in Les Echos, 20 février 2008, page 22

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sites au contenu encyclopédiques

Sites institutionnels

France
Belgique
Québec
International


  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Pharmacie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pharmaceutique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pharmaceutique — [ farmasøtik ] n. f. et adj. • 1547; lat. pharmaceuticus, gr. pharmakeutikos 1 ♦ Vx Science de la composition et de l emploi des médicaments. ⇒ pharmacologie. 2 ♦ Adj. (1752) Mod. Relatif à la pharmacie. Préparation, produit, spécialité… …   Encyclopédie Universelle

  • PHARMACEUTIQUE — adj. des deux genres Qui appartient à la pharmacie. La chimie pharmaceutique. Opération, préparation pharmaceutique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PHARMACEUTIQUE — adj. des deux genres Qui appartient à la pharmacie. La chimie pharmaceutique. Opération, préparation pharmaceutique. Il est aussi nom féminin et se dit de la Partie de la médecine qui traite de la composition et de l’emploi des médicaments …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • pharmaceutique — (far ma seu ti k ) adj. 1°   Qui a rapport à la pharmacie. Préparations pharmaceutiques.    Emploi pharmaceutique. mise en usage de certains corps dans les officines. 2°   S. f. La partie de la matière médicale qui traite des effets et de l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PHARMACEUTIQUE — s. f. Partie de la médecine, qui traite de la composition et de l emploi des médicaments. Savant dans la pharmaceutique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • pharmaceutique — adj. famasseûtiko, a, e (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Industrie pharmaceutique — L industrie pharmaceutique est le secteur économique qui regroupe les activités de recherche, de fabrication et de commercialisation des médicaments pour la médecine humaine ou vétérinaire. C est une des industries les plus rentables et… …   Wikipédia en Français

  • PHARMACIE ET INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE — Dans son usage le plus courant, le mot «pharmacie» désigne l’officine, lieu où les médicaments sont détenus et délivrés sous la responsabilité du pharmacien. Cette acception ne recouvre que la partie la plus visible des attributions de la… …   Encyclopédie Universelle

  • Produit pharmaceutique — Médicament Gélules Ampoule …   Wikipédia en Français

  • Répartition pharmaceutique — La répartition pharmaceutique est le nom donné en France et dans certains systèmes de santé au système de grossistes des médicaments, appelés grossistes répartiteurs , qui se situent à l interface entre les laboratoires pharmaceutiques et les… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”