Armoire
« Armoire d'Aubazine » à serrures et pentures de fer forgé, la plus ancienne « armoire liturgique » (Conditiora) de France (probablement débutXIIIe siècle)
Armoire datée du XIVe siècle, aujourd'hui utilisée dans la sacristie de l'Église Sainte-Marie de Corneilla-de-Conflent

Une armoire (de Armarium, Armariolus, Armariolum) est un meuble fermé, généralement en bois, destiné à ranger des objets (elle ferme à clé), spécialement les vêtements et le linge de maison, dans une habitation et toujours adossée à un mur.

L'armoire est généralement haute, formée d'un seul corps et munie de portes dits « vantaux » (deux en général), d'étagères de rangement et souvent de penderies. Elle est souvent surmontée d'une corniche. Elle est surtout présente dans la chambre à coucher

Lorsque les portes sont munies de miroirs, on parle d'armoire à glace.

Sommaire

Histoire

Le terme provient du latin armarium, mais il n'est pas possible d'en conclure de manière catégorique que l'armoire servait à l'origine uniquement à serrer les armes[1], puisqu'il désigne déjà aussi le meuble dans lequel on rangeait les livres dans les bibliothèques romaines évoquées par Vitruve. L'armarium fut aussi évoqué par Plaute, Pline[Lequel ?] et Cicéron, et plusieurs modèles en ont été conservés par les peintures de Pompéi.

L'armoire semble disparaître au Moyen Âge au profit des coffres, huches et bahuts, hormis pour conserver les armes dans les châteaux ou encore dans les églises ou monastères ; Une armoire particulière (« Conditoria ») en latin), était le meuble construit dans les monastères, églises ou chapelles près de l'autel, où l'on déposant par exemple le saint sacrement, des vases ou objets sacrés, les saintes huiles, des reliques, etc. ). Une solide serrure permettait de le fermer à clé. La plus ancienne conservée en France serait celle de l'abbaye d'Aubazine (illustration ci-contre). Deux armoires anciennes de ce type, mais de la fin du XIIIe siècle sont conservées dans la Cathédrale Notre-Dame de Bayeux et dans la Cathédrale Notre-Dame de Noyon, mais celles-ci sont ornées de peintures. Plus tard, les vantaux seront faits de panneaux encadrés, souvent ornés d'une forme (en bas relief) de parchemin ou d'ornementations gothiques, comme sur le buffet dit armoire à reliques ou buffet de saint Geoffroy de l'église paroissiale de l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge du Chalard (seconde moitié du XVe siècle)[2]
Dans l'église ou la sacristie, des armoires servaient à ranger les vêtements sacerdotaux, des livres sacrés, etc.
Les armoires fixes intégrées dans la menuiserie des lambris muraux plaqués sur le mur ou intégrées dans l'épaisseur du mur ont pris le nom de « placard »[3].

Les armoires telles qu'on les connaît aujourd’hui sont apparues au XVIe siècle sous forme d'armoires à deux vantaux ou à quatre portes (alors encore parfois nommées "bahuts" ou buffets) ornementées dans des styles très divers, avec hauts reliefs, incrustations, glaces, etc.
Des bahuts à deux corps superposés, également dits "buffets hauts" , éventuellement surmontés d'une corniche plus ou moins décorée (ex : corniche à créneau évoquant la corniche d'un bâtiment pour certaines armoires de style louis XII), ont aussi existé.

Les armoires traditionnelles ont suivi les différents styles en vigueur suivant les époques[4] puis ont été en partie supplantées dans les logements modernes par la généralisation des placards, souvent prévus dès la construction.

Expression

  • Une « armoire à glace » désigne familièrement une personne de forte carrure.

Galerie de photographies

Références

Voir aussi

Bibliographie

  • J. Justin Storck, Le Dictionnaire Pratique de Menuiserie, Ebénisterie, Charpente

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armoire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • armoire — [ armwar ] n. f. • almaire 1160, puis armarie, armaire; lat. armarium, de arma « ustensile » 1 ♦ Vx Placard pratiqué dans un mur. « Dona Josépha ouvrant une armoire étroite dans le mur : Entrez ici » ( Hugo). 2 ♦ Mod. Meuble haut et fermé par des …   Encyclopédie Universelle

  • armoire — ARMOIRE. s. f. Meuble de bois, dont le premier usage a été pour serrer des armes, et qui sert à renfermer toutes sortes de choses. Une armoire qui s ouvre à quatre volets. Les tablettes d une armoire. Les tiroirs d une armoire …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • armoire — Armoire. s. f. Meuble de bois, dont le premier usage a esté pour serrer des armes, & qui sert à mettre toutes sortes de hardes. Une armoire qui s ouvre à quatre volets. les tablettes d une armoire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • armoire — (n.) 1570s, from Fr. armoire, from O.Fr. armarie (12c.) cupboard, bookcase, reliquary, from L. armarium closet, chest, place for implements or tools, from arma gear, tools, arms (see ARM (Cf. arm) (n.2)). Before being reborrowed from French, the… …   Etymology dictionary

  • Armoire — (fr., spr. Armòahr), Wandschrank …   Pierer's Universal-Lexikon

  • armoire — [är mwär′] n. [Fr < OFr armarie, AMBRY] a large, usually ornate cupboard or clothespress …   English World dictionary

  • ARMOIRE — n. f. Meuble fermé par une ou deux portes et servant à renfermer du linge, des vêtements ou d’autres objets. Armoire de chêne, de noyer, d’acajou. Armoire à porte pleine, à porte vitrée. Armoire à glace. Armoire de fer. Les tablettes d’une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ARMOIRE — s. f. Meuble ordinairement de bois, fermé par une ou deux portes, garni de tablettes ou de tiroirs dans l intérieur, et servant à renfermer toutes sortes de choses. Grande armoire. Petite armoire. Armoire de chêne, de noyer, d acajou. Armoire à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • armoire — (ar moi r ) s. f. 1°   Grand meuble garni de tablettes, fermé par une ou deux portes, et destiné le plus souvent à contenir les hardes ou le linge. 2°   En menuiserie, toute devanture servant à masquer un renfoncement à côté d une cheminée.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • armoire —    (ahr MWAHR) [French, from Latin] A large, movable cupboard, cabinet, or wardrobe. Formerly a place for storing arms; an armory.    Our spacious hotel room also boasted an armoire in lieu of a closet …   Dictionary of foreign words and phrases

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”