Armida (Rossini)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armide.

Armida est un opéra de Gioachino Rossini de 1817.

Après La Cenerentola, Rossini n’a écrit que des opéras sérieux pour le public italien, dont Semiramide, La Donna del Lago, Bianca e Falliero et Zelmira. La première œuvre de toute cette liste, par contre, devrait être La gazza ladra, écrite en 1817. Armida est l'œuvre qui suit. Rossini n’est pas le seul à avoir écrit un opéra sur cette histoire basée sur la Jérusalem délivrée du Tasse. Jean-Baptiste Lully, Joseph Haydn, Antonio Salieri, Georg Friedrich Haendel et Christoph Willibald Gluck, notamment, ont aussi écrit une version d’Armida chacune intitulée de ce même nom, à l’exception de celle de Haendel, qui porte le nom de Rinaldo.

La première représentation de cet opéra eut lieu le 11 novembre au théâtre San Carlo à Naples en 1817. Pourtant, la première production de l'œuvre à Londres dût attendre et prit place en 1922. Aux États-Unis, Armida a été jouée pour la première fois en 1992, environ 175 ans après la première représentation à Naples.

Le Metropolitan Opera fit la première de cet opéra en avril 2010 avec Renée Fleming et Lawrence Brownlee. La représentation du 1er mai fit partie de la série Met : direct et HD. Un reprise de cet opéra a été présenté en février/mars 2011 avec les mêmes interprètes. La soprano allemande Diana Damrau fera sa prise de rôle d'Armida au Met durant la saison 2016-17.

Argument

La belle Armida désire faire des croisés qui partiront bientôt combattre Sion, ses esclaves. Elle aime déjà Rinaldo, qui tuera plus tard son rival, Gernando. Les amants partent ensemble vivre au palais enchanté d’Armida. Plus tard, deux soldats s’y rendront afin de ramener Rinaldo avec eux pour qu’il puisse combattre à leurs côtés.

Période moderne

L’opéra est peu joué sans doute parce que les rôles sont trop difficiles pour les chanteurs d’aujourd’hui. C'est notamment le cas du rôle d'Armida qui constitue un des sommets du bel canto romantique flamboyant[1]. Seules les sopranos, telles Maria Callas et Renée Fleming, à la virtuosité consommée doublée d'une musicialité raffinée, peuvent tenir ce rôle.

Les opéras sérieux de Rossini sont toujours très difficiles à chanter, étant donné qu’ils demandent beaucoup de ses sopranos dans ce type d'œuvre. On peut souvent comparer le rôle d’Armida avec celui de Semiramide, les deux rôles (comme les autres grands rôles de soprano des opéras créés à Naples par ce compositeur) ont été écrits pour la Colbran, épouse de Rossini.

L’ouverture est en revanche très connue et a comme particularité de ne comporter aucune mélodie qui reviendra plus tard dans l'œuvre . Parfois, on peut y retrouver des traces des opéras précédents du compositeur, tels que La Cenerentola. L'opéra comporte aussi des passages que Rossini réutilisera dans ses œuvres postérieures comme Moïse et Pharaon (1827). Armida a un bel air dans le deuxième acte, D’amore al dolce impero. Stendhal, dans sa Vie de Rossini, dit que le duo Amor, possente nome! est un des plus beaux de Rossini. On trouve aussi un trio pour ténors au troisième acte et un ballet qui clôt le deuxième acte, ce que Rossini n'avait jamais fait auparavant.

Notes et références

  1. Mille et un opéras Piotr Kaminski - Fayard 2003



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armida (Rossini) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armida (Rossini) — Armida is an opera (dramma per musica) in two acts by Gioacchino Rossini to an Italian libretto by Giovanni Schmidt, based on scenes from Gerusalemme liberata by Torquato Tasso. Performance history Armida was first performed at the Teatro di San… …   Wikipedia

  • Armida — stellt eines der beliebtesten Opernsujets des 18. und des beginnenden 19. Jahrhunderts dar. Geschichte Die auf dem 1575 entstandenen Epos La Gerusalemme liberata (dt. Das befreite Jerusalem) von Torquato Tasso beruhende Geschichte um die Zauberin …   Deutsch Wikipedia

  • ROSSINI (G.) — On a écrit qu’entre Gluck et Wagner tout le drame musical est l’œuvre de Rossini. Il n’en faut pas sourire. On ne doit pas, en effet, mésestimer une œuvre pour laquelle Wagner professait la plus grande admiration. «Il restera de moi, disait… …   Encyclopédie Universelle

  • Armida — is a beautiful enchantress in Torquato Tasso s Jerusalem Delivered , who bewitched Rinaldo, one of the Crusaders, by her charms, as Circe did Ulysses, and who in turn, when the spell was broken, overpowered her by his love and persuaded her to… …   Wikipedia

  • Armīda — Armīda, poetisches Gebild Tassos im Befreiten Jerusalem, Nichte Hidraots, Beherrschers von Damask, schöne u. mächtige Zauberin, giebt auf dessen Antrieb im Lager der Kreuzfahrer vor Jerusalem vor, vom Thron verdrängt zu sein, u. bittet um Hülfe.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Armīda — Armīda, eine der hervorragendsten Frauengestalten in Tassos »Befreitem Jerusalem«, Tochter des Königs Arbilan von Damaskus, die durch ihre Schönheit und Zauberkünste die Christenhelden beunruhigt und namentlich den tapfern Rinaldo in ihren… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Rossīni — Rossīni, 1) der erste Castrat, welcher 1601 in die postliche Kapelle aufgenommen wurde. 2) Giochimo, geb. 29. Februar 1789 zu Pesaro in der Imagna, der Sohn eines auf den Messen u. Jahrmärkten umherziehenden Musikers, wurde 1804–1806 von Angelo… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Armida — Armide Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Armide Personnage de Jérusalem Délivrée …   Wikipédia en Français

  • Rossini — Gioacchino Rossini Gioacchino Rossini Rossini photographié par Nadar Naissance 29 février  …   Wikipédia en Français

  • Rossini, Gioachino — ▪ Italian composer Introduction in full  Gioachino Antonio Rossini  born Feb. 29, 1792, Pesaro, Papal States [Italy] died Nov. 13, 1868, Passy, near Paris, France       Italian composer noted for his operas, particularly his comic operas, of… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”