Armant de Gontaut

Armand de Gontaut-Biron

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biron.
Armand de Gontaut, baron de Biron par Jean-Baptiste-Joseph Debay, le Père; Galerie des batailles du château de Versailles

Armand de Gontaut-Biron, maréchal de France, né en 1524 et tué au siège d’Épernay le 26 juillet 1592.

Originaire d'une famille ancienne du Périgord, servit d'abord en Piémont sous le maréchal de Brissac ; prit part, dans l'armée catholique, aux batailles de Dreux et de Saint-Denis. Après celle-ci, il négocie la paix de Longjumeau.

Il combat ensuite à Moncontour, quoiqu'il fût proche des Huguenots ; est nommé en 1569 grand maître de l'artillerie, et est chargé ainsi que de Henri de Mesmes, seigneur de Malassise, de conclure avec les Huguenots la paix de Saint-Germain. Cette paix fut appelée « boiteuse et mal assise », par allusion à la claudication de Gontaut-Biron et au nom de la seigneurie (Malassise) de Mesmes[1]. Gontaut-Biron reçut en 1577 le bâton de maréchal et commanda successivement en Guyenne, dans les Pays-Bas et Saintonge ; il fut à la mort de Henri III, l'un des premiers à reconnaitre Henri IV, rendit les plus grands services à ce prince à la bataille d'Arques et au siège de Paris, et fut tué au siège d'Épernay. C'était un des plus grands capitaines de son temps.

Bibliographie

  • R. de Gontaut Biron, Armand de Gontaut, premier maréchal de Biron (1524-1592), Paris, Plon, 1950, 362 p.

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références

  1. Henri Martin, Histoire de France, t. 9, 4e éd., Paris, 1858, p. 270, qui met cette note : « V. ce que dit à ce sujet un de ces négociateurs, de Mesmes de Malassise, ap. Anc. collect., t. XLVI, p. 175 »; Arlette Jouanna, La Saint-Barthélemy, Gallimard, 2007, p. 38, qui n'indique pas de source.
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
Ce document provient de « Armand de Gontaut-Biron ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armant de Gontaut de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”