Armand jacques leroy de saint-arnaud

Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leroy.
Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud
Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud
Naissance 20 août 1798
Paris
Décès 29 septembre 1854 56 ans)
mer Noire
Origine France France
Grade Maréchal de France
Service 1821 - 1854
Conflits Conquête de l'Algérie
Guerre de Crimée
Commandement 1erRégiment de Zouaves
Régiment d'Infanterie Légère

Armand Jacques Achille Leroy de Saint-Arnaud, né à Paris le 20 août 1798 et mort en mer Noire le 29 septembre 1854, est un officier militaire français, maréchal de France.

La carrière aventureuse, de celui qui ne s'appelait ni Achille, ni Saint-Arnaud (mais Arnaud-Jacques ou Armand-Jacques Leroy), se confond avec un quart de siècle d'histoire de France. Gentilhomme et bourreau, chrétien et cynique, loyal et corrompu, il est tout cela à la fois au gré de l’histoire et des historiens.

Armand Jacques est le frère utérin d'Adolphe de Forcade Laroquette, le futur ministre.

En 1814, le jeune Armand Leroy, collégien du lycée Napoléon, travaille aux fortifications de Paris et après la déchéance de Napoléon Ier s'engage dans la garde nationale à cheval de Paris. Il acquiert alors son surnom d'Achille et adopte le patronyme de Saint-Arnaud. Il parvient à entrer dans les gardes du corps du roi, compagnie Gramont. Mais en fut renvoyé pour vol. Entré dans un régiment d’infanterie, il dut démissionner après avoir provoqué son commandant en duel.

Oisif, désœuvré, il s'engage en 1821, dans un régiment de volontaires qui partent en Grèce pour secouer le joug turc. Déçu par son aventure, il revient en France et mène une existence irrégulière et misérable avant de demander sa réintégration dans l'armée en 1827.

Il est nommé alors au 49e d'infanterie à Vannes. Désigné pour partir à La Martinique, il démissionne et la vie d'aventures recommence. Il donne des cours de langues, enseigne l'escrime, la musique et joue la comédie sous le nom de Florival.

Il doit attendre 1831 pour enfin lancer sa carrière. Sa rencontre avec Bugeaud transforme Saint-Arnaud. Lieutenant le 9 décembre 1831, il devient officier d'ordonnance du général Bugeaud et prend part à la répression des troubles en Vendée, il est ensuite chargé d'escorter la duchesse de Berry de Blaye à Palerme.

Sa carrière militaire commence véritablement lors de la colonisation de l'Algérie, comme capitaine de Légion étrangère. En 1837, nouvellement promu capitaine, il se distingue au siège de Constantine et reçoit la croix de la Légion d'honneur. En 1840, l'année où il est autorisé par ordonnance royale à s'appeler Leroy de Saint-Arnaud, le général Schramm indique : « officier ardent et brave militaire ; s'est distingué plusieurs fois, digne d'avancement ». En 1841, nommé chef de bataillon, il commande le 1erRégiment de Zouaves et en 1842 lieutenant-colonel du Régiment d'Infanterie Légère. Il est promu général de division après l’expédition de Petite Kabylie en 1851.

Il s’«illustre » dans les campagnes d’Algérie avec les généraux « Africains » Cavaignac et Pelissier. Bugeaud, un des chefs de l'armée française, créa une prime à la tête coupée. Saint-Arnaud décrit son quotidien : « On ravage, on brûle, on pille, on détruit les moissons et les arbres. » Les mots de Saint-Arnaud dans ses lettres sont directs. Il se plaint même parfois du manque de combats. Il trouve que « l'Afrique perd de sa poésie » quand il pratique le massacre en grand par « l'enfumade », méthode consistant à asphyxier des centaines de personnes réfugiées dans des cavernes.

Nommé ministre de la Guerre par le prince-président Louis-Napoléon Bonaparte, il lui permet de réussir son coup d'État en mitraillant la « canaille » parisienne. « Ce général avait les états de service d'un chacal », dira Victor Hugo.

Maréchal de France en décembre 1852, grand écuyer de l'empereur, sénateur. En 1854, il quitte le ministère de la Guerre pour prendre le commandement de l'expédition de Crimée. Bien que sa santé soit déjà chancelante, l'Empereur lui accorde sa confiance.

Saint-Arnaud remporte brillamment la Bataille de l'Alma, le 20 septembre 1854. Miné depuis longtemps par une péricardite, il contracte également le choléra et le 26 septembre remet le commandement à Canrobert. Le 29 septembre 1854, il embarque à bord du Berthollet à dix heures du matin pour voguer vers Constantinople où il espère retrouver sa seconde épouse. Il meurt le même jour à quinze heures. Il était Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (Saint-Siège).

Napoléon III le fit inhumer aux Invalides.

  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand jacques leroy de saint-arnaud de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armand Jacques Leroy De Saint-Arnaud — Pour les articles homonymes, voir Leroy. Armand Jacques Leroy de Saint Arnaud …   Wikipédia en Français

  • Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud — Pour les articles homonymes, voir Leroy et St Arnaud. Armand Jacques Leroy de Saint Arnaud …   Wikipédia en Français

  • Jacques Leroy de Saint Arnaud — Armand Jacques Leroy de Saint Arnaud (August 20, 1801 September 29, 1854) was a French soldier and Marshal of France during the 19th century. He served as French Minister of War until the Crimean War when he became Commander in chief of the army… …   Wikipedia

  • Armand-Jacques-Achille Leroy de Saint-Arnaud — Saint Arnaud Saint Arnaud …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Arnaud, Armand-Jacques Leroy de — ▪ French military officer born Aug. 20, 1798, Paris, France died Sept. 29, 1854, at sea en route to France  army officer and later marshal of France who was minister of war under Napoleon III and commander in chief of the French forces in the… …   Universalium

  • Saint Arnaud — Saint Arnaud, the French for Saint Arnold, is the name of the following places (all named after Armand Jacques Leroy de Saint Arnaud French Minister of War until the Crimean War):* St Arnaud, Victoria, a town in Australia * Saint Arnaud, New… …   Wikipedia

  • Saint-Arnaud, Achille-Leroy de — (ca. 1800 1854)    marshal of France    Born in Paris, Armand Jacques Arnaud, or Achille, Leroy de Saint Arnaud as he is known, was a member of the guard of King louis XV III but had to leave the army after falling into debt. He spent some time… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Ordre de saint gregoire — Ordre de Saint Grégoire le Grand L Ordre de Saint Grégoire le Grand est une décoration accordée par le Saint Siège (Vatican), à titre civil ou militaire. Insigne de commandeur (civil) de l ordre Fondé le 1er septembre 1831 par le pape Grégoire… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Louis César Randon — Jacques Louis Randon Jacques Louis Randon Naissance 25 mars 1795 Grenoble Décès 16 janvier 1871 (à 75 ans) Genève …   Wikipédia en Français

  • Jacques Lous Randon — Jacques Louis Randon Jacques Louis Randon Naissance 25 mars 1795 Grenoble Décès 16 janvier 1871 (à 75 ans) Genève …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”