Armand Vire

Armand Viré

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viré (homonymie).
Armand Viré
Naissance 28 janvier 1869
Lorrez-le-Bocage-Préaux (France)
Décès 15 juillet 1951 (à 82 ans)
Moissac (France)
Nationalité France France
Profession(s) hydrogéologue, préhistorien, archéologue, biospéléologue
Autres activités spéléologie, radiesthésie

Armand Viré (né le 28 janvier 1869 à Lorrez-le-Bocage-Préaux en Seine-et-Marne - mort le 15 juillet 1951 à Moissac) était un spéléologue français, qui fut un précurseur de la spéléologie lotoise, un hydrogéologue, un préhistorien, un archéologue et un radiésthésiste. Il fut le fondateur de la biospéléologie ou biospéologie.

Sommaire

Biographie

Grandes étapes de sa vie

Né à Lorrez-le-Bocage en Seine-et-Marne le 28 janvier 1869, Armand Viré passa sa jeunesse dans la région parisienne.

Le 30 juillet 1906, il s'attacha définitivement au Quercy par son mariage avec Mademoiselle Delord de Moissac, Ils auront trois filles. Il séjourna régulièrement dans sa maison de Lacave de 1902 à 1948.

Le 11 novembre 1949, âgé de 60 ans, il fut victime d'une chute consécutive à une fausse manœuvre d'un de ses équipiers lors de la remontée d'un gouffre aux environs du Bugue. Il ne se remit jamais complètement de cet accident et décéda le 15 juillet 1951 à Moissac où il s'était retiré.

Études et carrière professionnelle

Il fréquenta les lycées de Sens et Henri IV à Paris. Il fut lauréat du Concours général en 1885, licencié en 1892. Ses brillantes études furent couronnées par une thèse de doctorat ès sciences en 1889 : Essai sur la faune obscuricole de France. Cet ouvrage, le 1er écrit sur des observations scientifiques en la matière, révéla au monde savant de l'époque l'existence réelle d'une faune cavernicole. Grâce à ce travail, la biologie des cavernes venait enrichir considérablement les activités scientifiques souterraines et contribua largement à l'essor de la spéléologie.

En 1894, le grand naturaliste Henri Milne Edwards le prit en estime et facilita son entrée au Muséum d'Histoire Naturelle en 1894, où il se consacra plus particulièrement à la faune et la flore souterraine. Ses observations lui permirent de révéler des correspondances inattendues à l'époque entre les fossiles et la faune actuelle des rivières souterraines du Lot.

En 1896, il obtenait la création du premier laboratoire souterrain, le célèbre laboratoire des catacombes, détruit par une crue de la Seine en 1910.

De 1894 à sa retraite en 1929, il resta directeur du laboratoire de biologie souterraine à l'École des Hautes Études.

La spéléologie

Il rencontra Édouard-Alfred Martel en 1895 et ce fut le début d'une étroite collaboration entre Armand Viré et le maître incontesté de la spéléologie, avec des équipiers lotois tels que Pezet, Ernest Rupin, Edmond Albe, etc. Ils explorèrent de nombreuses igues sur les causses du Quercy. Il dirigea la société du Gouffre de Padirac en 1898 et, le premier avec l'abbé Edmond Albe, il franchit la grande Barrière, le 14 avril 1899. Il découvrit aussi un affluent qui porte son nom.

Le 9 avril 1902, Armand Viré fit la première descente à l'igue de Saint Sol de Lacave sur la bordure du Causse de Gramat. Il fut ébloui par la beauté des concrétions et imagina alors de faire visiter cette cavité. Après avoir réalisé des relevés topographiques, il entreprit, dès le 12 avril 1904, de faire creuser un tunnel depuis la grotte Jouclas située sur la place de Lacave. Les travaux de terrassement qui durèrent deux mois dans le porche d'entrée lui firent découvrir de nombreux vestiges archéologiques. Sous la direction d'Edouard Brunet, les ouvriers forèrent un long et coûteux tunnel en pleine roche, ils n'atteignirent pas les magnifiques salles de l'igue de Saint-Sol, mais heureusement débouchèrent le 27 mai 1905 dans de belles galeries bien concrétionnées. Les Grottes de Lacave étaient découvertes. Armand Viré fit commencer les aménagements le surlendemain. Le 7 septembre 1905 à 8 heures du matin, les deux premiers touristes faisaient leur entrée solennelle dans la grotte brillamment éclairée et en ressortaient éblouis... Il resta le propriétaire des grottes jusqu'en 1947.

Mais son champ d'explorations spéléologiques ne se limita pas aux seules cavités du Lot. Il prospecta toutes les régions karstiques françaises. Le ministère de l'instruction publique l'envoya en mission à l'étranger : Autriche, Italie, Allemagne, Algérie, à Nébilla au Maroc espagnol. En 1914, il fut chargé d'une mission très particulière par l'armée française : il s'agissait de rechercher des souterrains. Ses dons naturels de radiesthésiste lui permirent de mener à bien cette tâche difficile. En 1938, il part pour Haïti étudier la préhistoire locale...

Il fut le second à descendre dans l'Aven Armand. Une plaque de marbre scellée à l'ouverture naturelle de la merveille du Méjean rappelle aux visiteurs le mérite des spéléologues par cette inscription : « Martel, Armand et Viré bienfaiteurs des Causses. Inventeurs du plus bel aven du monde ».

Dans les Pyrénées, il explora de nombreuses cavités, en particulier les Grottes de Bétharram. En 1898, il publia « les Pyrénées souterraines » dans les mémoires de la Société de Spéléologie.

Biospéléologie

C'est surtout dans le domaine de la biospéléologie qu'il devint célèbre.

Il décrivit plusieurs genres nouveaux et de nombreuses espèces de cavernicoles : Caecosphaeroma virei, Stenasellus virea, Niphargus virei, etc.

Hydrogéologie

Il contribua également à l'étude des eaux souterraines et améliora nos connaissances pour les karsts du Lot, du Tarn et de l'Hérault.

Sur le Causse de Gramat, il étudia plus particulièrement les divers régimes hydrologiques depuis l'émersion jusqu'à nos jours et donna une description du paléo-cours de l'Ouysse. Sur ces problèmes, il publiait en 1931 « Un exemple de superpositions multiples des eaux souterraines : les Causses du Quercy ». Pour réaliser cette étude, il avait utilisé des moyens techniques en avance sur son époque comme la radiotellurie et faisant appel à la chimie des eaux, il avait observé le sulfatation des eaux de certains ruisseaux de la région de Miers.

Préhistoire

Il fouilla de nombreux gisements en Quercy, mais aussi dans plusieurs autres régions : Île-de-France, Jura, Dordogne, Corrèze. Ses publications préhistoriques sont fort nombreuses, les plus connues étant celles de Lacave. Il s'intéressa à toutes les époques du Solutréen au Gallo-Romain ; il fit le point sur les camps et enceintes du Néolithique et sur le problème d'Uxellodunum.

Il travailla aussi en archéologie classique sur les périodes du Moyen Âge, il publia d'intéressants documents sur Marcilhac-sur-Célé, Espagnac-Sainte-Eulalie, Carennac, une curieuse étude sur les "calels" et sur les monnaies du IVe au XXe siècle de notre ère.

Enfin, avec le chanoine Albe, il entreprit un important travail, le Dictionnaire des communes du Lot qui n'a jamais pu être édité, pour des raisons inconnues. Mais fort heureusement par contre, furent publiées en 1907 deux monographies régionales sur le Lot et la Lozère intitulées Guide du Touriste, du Naturaliste et de l'Archéologue.

Radiesthésie

En 1913, Mager invita Viré à faire partie de la direction du congrès de psychologie expérimentale pour y étudier le comportement des sourciers. Il mit les radiesthésistes Probst, Lebrun et Pélaprat à l'épreuve pour vérifier les plans d'un carrière souterraine à Vincennes. Les trois sourciers résolurent effectivement le problème posé, ajoutant même des détails qui se révélèrent exacts. Viré fut alors convaincu des possibilités offertes par la radiesthésie.

Il constata avec surprise qu'il était lui aussi apte à manier pendule et baguette et très rapidement il devint un des plus célèbres radiesthésistes d'Europe. Il détecta de nombreuses sources et cours d'eau souterrains. Cela valut de nouvelles publications spécialisées dont la plus connue est Comment devenir sourcier, ce que j'ai vu, ce que j'ai fait.

Titres et distinctions

  • doctorat ès sciences en 1889 : Essai sur la faune obscuricole de France
  • Membre de la Société Préhistorique de France en 1911 et Président de cette société en 1912, où il obtint le titre de Président d'honneur.
  • Président d'Honneur de la Société des Études du Lot.
  • Président de la Société des Amis de la Radiesthésie.
  • Membre de nombreuses sociétés savantes internationales, nationales et régionales.

Ouvrages et publications

Abréviations

  • C.R. : Comptes-rendus Académie des Sciences
  • B.S.P.F. : Bulletins Société Préhistorique de France
  • Anthr. : Bulletin Société Antropologie
  • A.F.A.S. : Association Française pour l'Avancement des Sciences
  • A.A.R. : Bulletin de l'Association des Amis de la Radiesthésie

Spéléologie

  1. Le Jura souterrain (Bull. Soc. Anthr. - 18 oct. 1894).
  2. La faune souterraine. Études sur la faune cavernicole du Jura (Mémoire de la Société de Spéléologie n° 6 - 1896).
  3. Le gouffre de la Pissière près d'Arbois, Jura (Bull. Société de Spéléologie - 1897).
  4. Les Pyrénées souterraines (Bull. Muséum Hist. Mat. - 1897 n° 7).
  5. Les eaux souterraines en pays de plaine (Bull. Soc. Anthr. - 3 juil. 1897).
  6. Le Lot souterrain (Soc. des Originaires du Lot. Paris - 1898).
  7. Sur l'Aven Armand (C.R.A.S. - 26 oct. 1897) Id. 17.1898.
  8. Sur les Avens de Sauve (Gard) et la forme des réservoirs des sources en terrain calcaire (en col lab. avec E.A. Martel C.R.A.S. - 17.1898).
  9. L'Aven Armand et le puits de Padirac (Bull. Muséum n° 8 - 1898).
  10. Cavernes des Causses. L'Aven Armand et le puits de Padirac (Bull. Muséum - 1898)
  11. Les Pyrénées souterraines (Mémoire Société Spéléologie - juin 1898. La Nature n° 1362 - Juil. 1899).
  12. Le monde souterrain. Cavernes et animaux aveugles de France (A.F.A.S. - 1899).
  13. Cavités souterraines des Causses et des Pyrénées (Congrès Sociétés Savantes - 1899).
  14. Nouvelles recherches au puits de Padirac (en collab. avec E. Giraud - C.R. de 1'Académie des Sciences du 8 mai 1899)
  15. Six semaines d'exploration dans les causses et les Cévennes (en collab. avec Cord et Maheu - Bull. Club Cévenol - Janv./Mars 1900).
  16. Contribution à 1'étude des eaux souterraines des départements au Tarn, de 1'Hérault et du Lot (Bull. Muséum n° 8 - 1900).
  17. Recherches de Zoologie, de botanique et d'hydrologie souterraine dans le Tarn, 1'Hérault, le Lot. En collab. avec Maheu : 1° Spelunca (Bull. Société Spéléo. 1902). 2° Revue historique scientifique et littéraire du département du Tarn n° 1/2 1904).
  18. L'Igue de St Sol Belcastel (Bull. Muséum n° 5 1902).
  19. Le château de Belcastel et l'Igue de St Sol de Belcastel (Edition Dom Martin Paris - 1902).
  20. Recherches spéléologiques dans la vallée de l'Ouysse (Bull. M.H. IV - n° 3 1903).
  21. Recherches spéléologiques sur le causse de Gramat. Nourriture des Niphargus et Diptères des cavernes. Deux notes : 1° Bull. Muséum n° 6 - 1903. 2° Bull. Muséum n° 7 - 1904.
  22. Recherches spéléologiques dans la vallée de l'Ouysse (Bull. Muséum n° 3 - 1903).
  23. L'Igue de St Sol Belcastel et la grotte de Lacave. Station de l'âge du Renne de Lacave. Les gouffres du Limon (Bull. Muséum n° 8 - 1903).
  24. Le régime hydrologique du causse de Gramat depuis son émersion Jusqu'à 1'époque actuelle (Congrès Soc. Savantes - 1905).
  25. Études sur les alluvions des grottes de Lacave (Bull. Muséum n" 2 - 1908).
  26. Les eaux souterraines et leur faune (Conférence à la Soc. Centrale d'Agriculture juin 1909).
  27. Les eaux souterraines (Revue Scientifique - 3 juil. 1909).
  28. Les grottes de Lacave (C.R.A.S. -Juil. 1909).
  29. Grotte et souterrain refuge de la Bosse, commune de Morée (Loir et Cher) par A. Viré et A. Prédallu (B.M.H.N. n° 4 1909).
  30. Grotte de la Bosse, commune de Morée (Loir et Cher). En collab. avec A. Prédallu (C.R. n° 3 mai 1909).
  31. Un exemple de superposition multiples des eaux souterraines des causses du Quercy (Cong. Intern. de Géographie et d'Hydrographie de Seville - 1931).
  32. Cavernes et rivières souterraines. Leur rôle dans 1'économie du globe et le développement des sociétés humaines (Bull. Société Archéologique de Tulle - 1932/33).

Biospéléologie

  1. Modifications apportées aux organes de relation et de nutrition chez quelques arthropodes par leur séjour dans les cavernes. (C.R. 26 fév. 1896 - A. Se.).
  2. La faune des Catacombes de Paris (Bull. Muséum n° 6 - 1896).
  3. Faune des cavernes du plateau central et du Jura (Bull. Muséum n° 7 - 1896).
  4. Note sur la faune souterraine de Paris (Annales du Club Alpin - 1896).
  5. La faune souterraine : Doubs et Jura (Mémoire Société Spéléo. - 1896).
  6. Organes des sens des crustacés obscuricoles des Catacombes de Paris et des cavernes du plateau central (Bull. Muséum n° 2 - 1897).
  7. Le Campodéa staphylinus et ses variétés cavernicoles (Bull. Muséum n° 3 - 1897).
  8. Quelques formes d'Isopodes appartenant à la faune souterraine d'Europe (Collab. A. Dolfuss. Annales Sc. Nat., Zoologie et Paléont.).
  9. Le laboratoire des Catacombes (Bull. Muséum n° 4 - 1897).
  10. Remarque sur les organes des sens du Sphoeronides Raymondi, du Stenasellus Virei : de quelques Asellides (revue des Sciences - 1897).
  11. La faune obscuricole des conduites d'eau de Seine de la Ville de Paris et le projet de dérivation des sources du Lunain (Bull. Muséum n° 6 - 1897).
  12. Le monde souterrain (Conférence à l'A.F.A.S. du 12 janv. 1899).
  13. Essai sur la faune obscuricole de France (Thèse de Doctorat - 1899).
  14. La faune souterraine. Conférence faite à la Société d'Agriculture et de Pêche le 7 mai 1809 (Revue Scientifique - 25 fév. 1899).
  15. La faune souterraine des Cévennes et des Causses (Bull. Club Cévenol - 1900).
  16. De 1'influence du milieu sur les organes des sens des animaux des cavernes (Rapport du Congrès Intern. de Médecine. Paris août 1900).
  17. Les Sphoeromiens des cavernes et l'origine de la faune souterraine (A.F.A.S. - Paris 1900).
  18. Recherches dans les cavernes d'Autriche (Bull. Muséum n° 5 - 1900).
  19. Contribution à l'étude des eaux et de la faune souterraine du Gard ; un isopode nouveau le Caecosphaeroma Faucheri (Bull. Muséum n° 6 - 1900).
  20. Sur une nouvelle espèce d'isopode souterrain : Coecosph. Faucheri (C.R. 5 juin 1900. Gauthiers Villars).
  21. Sur quelques Collemboles des cavernes de France et de Carniole (Bull. Muséum n° 3 - 1901).
  22. Liste des principales espèces étrangères entrées dans les collections du laboratoire de Biologie souterraine du Muséum. 1900 et 1901. (Bull. Muséum n°4 - 1901).
  23. Note sur l'Amophtalamus Babiani. Collab. C. Aizona (Bull. Muséum n° 7 - 1901).
  24. Sur une nouvelle espèce de Coecospheroma : le C. Bericum (en collab. avec Carlo Alzona) - (Bull. Muséum n° 7 - 1901).
  25. Influence de la lumière et de 1'obscurité sur la transformation des animaux. Observations et expériences (17e conférence annuelle transformiste. Soc. Anthr. 26 mai 1962).
  26. La faune souterraine. Conférence du 17 mai 1902 au Muséum Sc. Nat. Saône et Loire n° 7 juil. 1902).
  27. La faune et la flore souterraines du puits de Padirac (Bull. Muséum n° 8 - 1902).
  28. La faune souterraine du puits de Padirac (Gauthiers Villars 1904).
  29. Contribution à 1'étude de la répartition géographique du genre Niphargus en France et dans le nord de 1'Italie (Bull. Muséun n° 2 - 1902).
  30. Sur quelques expériences effectuées au laboratoire des Catacombes du Muséum d'Histoire Naturelle (C.R. Académie des Sciences - 14 mars 1904).
  31. La Biospéléologie par A. Viré (Extrait des séances de 1'Académie des Sciences - 5. 12. 1904).

Géographie

  1. La Kabylie du Djurjura (Soc. Anthr. 2 fév. 1893).
  2. La région des Causses (Conférence de propagande n° 23. Touring Club de France).
  3. A travers les Cévennes. Explorations souterraines (La Science Française - 1898).
  4. La vallée du Lunain. Gouffres et fontaines (La Nature 895 - 26 juin 1890).
  5. Les cavernes de l'Atlas algérien (La Nature)
  6. Recherches dans les cavernes d'Autriche (Bull. Muséum n° 5 - 1900).
  7. La Lozère. Guide du Touriste, du Naturaliste et de 1'Archéologue (Collée. Boule. En collab. avec Cord. Paris Masson - 1900).
  8. Le Lot. Guide du Touriste, du Naturaliste et de 1'Archéologue (Paris Masson - 1907).
  9. L'agonie d'une vallée : la vallée de l'Ouysse, affluent de la Dordogne (Revue du T.C.F. - 1911).
  10. Les eaux minérales du Lot et les sondages de Souillac (La journal du Lot du 7.7. 1929 et La Défense, Cahors le 18.5.1930).
  11. La vallée du Celé (P. 0. Midi Gazette du 7 juin 1927).
  12. Excursion à Haute-lsle, Vetheuil, La Roche-Guyon et St Clair sur Epte. Bull. Ste Exc. Scientifique (1932-1935). En collaboration avec le chanoine E. Albe.
  13. Le Prieuré Doyenné de Carennac (Lot) Brive (Roche 1913).
  14. Le Prieuré Doyenné de Carennac (Bull. Sté Arch. Corrèze 1913).
  15. Exposé de la situation actuelle dans le Lot. Le Tourisme, les industries extractives (Rappprt au Xe Conseil Génral du Lot - août 1917).
  16. Marcilhac du Lot (Brive Lachaise 1924).
  17. Espagnac - Lot (Brive Lachaise 1924).
  18. Le château de St Sulpice et ses seigneurs (Brive Lachaise 1925).
  19. En Haïti. Notes de voyage et prospections radiesthésiques (Maison de la Radiesthésie -1942/43).

Radiésthesie

  1. Expérience sur la baguette des sourciers (C.R. Académie des Sciences - 27. oct. 1913).
  2. Observations et expériences de 1913 sur les sourciers (Bull. Muséum n° 7 - 1913).
  3. L'art de découvrir les sources. Les sourciers et la baguette divinatoire (La Nature 2082 - 19 avr. 1913).
  4. La baguette des sourciers peut elle rendre des services dans 1'étude des gisements archéologiques (IXe Congrès Préhist. de France. Lons-le-Saunier - 1913).
  5. Comment on devient sourcier (La Nature 2141 - 6 juin 1914).
  6. Examen des expériences de M. Turenne (Bull. de l'Ass. des Amis de la Radiesthésie n° 6 - mars/avril 1923).
  7. Les sourciers et l'eau potable à Paris (A.A.R. n° 9 - 1932).
  8. L'évolution de la question des sourciers devant le monde savant et industriel. (Congrès des Radiotelluristes. Avignon août 1932).
  9. Les applications de la géologie et de la radiesthésie à l'art du puisatier et du forreur (Conférence au Congrès des puisatiers et sourciers de Brignoles - 1933).
  10. La radiesthésie et les monuments préhistoriques (A.A.R. n° 15 - mal 1933).
  11. Autour du congrès international de Radiesthésie présidé par A. Viré (A.A.R. n° 16 - juin 1933)..
  12. A coté du congrès international de Radiesthésie (expérience de recherche d'or près de Paris). (A.A.R. n° 17 - juin 1933).
  13. Le problème des lectures sur plan. La journée de Haute-lsle (A.A.R. n° 18 - août 1933).
  14. Comment devenir sourcier. Ce que j'ai fait, ce que j'ai vu (Paris Baillière 1934 + Id. 2e édition 1948).
  15. Radiations solaires, terrestres et cosmiques. Leur action sur les êtres vivants (à propos de la conférence du Dr Jules Regnaud - A.A.R. n° 24 - 1934).
  16. Publications sur la baguette (à propos des publications du Dr Braun-Fernwald -A.A.R. n° 22 - mars 1934).
  17. Expériences téméraires et échecs inévitables (A.A.R. n° 28 - 1934).
  18. La radiesthésie (Conférence d'inauguration du nouveau siège social. L'A.A.R. n° 28)
  19. A propos des soi-disant sourciers préhistoriques (A.A.R. - janv./Fév. 1934).
  20. Discussion des hypothèses de Paul Guérin sourcier préhist. (A.A.R. - 1935).
  21. La radiesthésie appliquée aux besoins militaires (revue du génie militaire - Janv./Fév. 1935).
  22. Notre propagande radiesthésique (C.R. d'une tournée de conférences radiesth. de A. Viré à Nice, Cannes, Aix en Provence, Marseille (A.A.R. n° 30 - fév. 1935).
  23. d°- à Reims, Chalons sur Marne, Metz, Nancy, Strasbourg, Dijon (A.A.R. n° 33 - 1935).
  24. Les surprises de la radiesthésie. Découverte d'un puits funéraire par un paysan (A.A.R. fév. 1935).
  25. IVe Congrès international de radiesthésie. Discours d'ouverture par A. Viré, Président. La source litolframisée de la Fleur de Lys ou du Mont Martel à Château-Thierry Jacques Aymar-Vernin (1657-1707). Discours de clôture (A.A.R. n° 33 - juin 1935).
  26. La radiesthésie et la chasse (A.A.R. n° 35 - 1935).
  27. Un beau voyage (20-29 juin 1935) C.R. voyage radiest. organisé et dirigé par A. Viré autour du plateau central avec conférences à Limoges, Le Puy, Lezoux, Clermont Fd, etc. (A.A.R. n° 37 - 1936).
  28. Excursion radiesthésiste à Naours (Aisne) dirigée par A. Viré (A.A.R. - 1936).
  29. L'Abbé Mermet. Notice nécrologique (A.A.R. n° 45 - 1937).
  30. A propos de la momification des tissus animaux (A.A.R. n° 47 - 1936).
  31. Léon Bidreman. Notice nécrologique (A.A.R. 1947).
  32. Nouvelles fouilles et trouvaille d'un cimetière barbare Indiqué par un sourcier dans l'oppidum de l'Impemal à Luzech (Lot).
  33. Comment devenir sourcier. La recherche des trésors. 2e édition (Paris Baillière - 1948).

Préhistoire

  1. Les stations quaternaires des environs de Lorrez-le-Bocage (C.R. - 1889).
  2. Id. (La Nature 1890).
  3. Les stations et les ateliers de polissage néolithiques de la vallée du Lunain et le régime des eaux à 1'époque de la pierre polie (Anthr. II, IVe série - 1891).
  4. Le village néolithique de la roche du Diable près Tesnières (Anthr. 17 sept. 1892)
  5. Silex taillés de la vallée du Lunain (Anthr. III, IVe série - 18 fév. 1892).
  6. Recherches préhistoriques dans le Jura et le plateau central en 1896 (Ibid 1896).
  7. L'Habitation antique du puits de Padirac (Bull. de la Société Archéo. de la Corrèze - 1893).
  8. Recherches préhistoriques dans le Doubs et le Jura (Mémoire de la Société de Spéléologie n° 6 - 1896).
  9. Nouvelles trouvailles dans la vallée du Lunain. Polissoirs, menhirs, dolmens (Anthr. - 1897).
  10. Recherches de préhistoire dans la Lozère. En collab. avec le Dr Delisie (A.F.A.S. 1899).
  11. Les fouilles du Puits de Padirac (A.F.A.S. Congrès de Montauban - 1902)
  12. Grotte préhistorique de Lacave (Congrès de Grenoble - 1904).
  13. Une station Solutréenne. Grotte et abri sous roche de Lacave (Bull. Soc. Anthr. 1904).
  14. Nouvelle station. La grotte de Lacave (Anthr. - 1904).
  15. Grotte préhistorique de Lacave (Anthr. - 1905 T. XVI).
  16. Stations paléolithique de la Haute Vallée de la Dordoqne (1er congrès préhistorique de Périgueux - 1905).
  17. Les mégalithes de 1'arrondissement de Fontainebleau (L'homme préhistorique, 4e année, n° 4 - avril 19D6).
  18. Nouvelles stations préhistoriques. Départ. du Lot (Sociétés des Études du Lot 1907)
  19. Inventaire des camps et enceintes du départ. du Lot (B.S.P.F. - 1908).
  20. La Croze de Gentille ou grotte de Combe Cuiller (Ibid - 1908).
  21. Abri sous roche de la rivière de Tulle (Ibid - 1909).
  22. Le cimetière Mérovingien de Paley (S. et M.) - (La Mature 1878 - 22 mai 1909).
  23. Station Larnaudienne de Baume les Messieurs Jura (B.S.P.F. - 5 fév/25 mars 1909).
  24. Rapport de la Commission des enceintes de la S.P.F. Prenant la suite des travaux de A. Guelhard, Mr A. Viré a poursuivi la vaste enquête instaurée par la S.P.F. et a publié depuis 1909 les rapports 31 à 77.
  25. Le Tourisme et la Science (Revue du T.C.F. oct. 1910).
  26. Fouilles de M. André Niederlender dans les dolmens et tumulus de la gare de Rocamadour (Monnoyer 1910).
  27. L'ossuaire gaulois de Lacave (Lot) - (Anth. 17 fév. 1910).
  28. La grotte de Bourgnetou, Commune de Pinsac (âge néolithique et du bronze) - (Vie congrès préhistorique de France. Tours 1910).
  29. Pseudo-éolithique de la rivière souterraine de Padirac (VIe congrès préhistorique de France. Tours 1910).
  30. Dolmens et Tumuli du Lot (B.S.P.F. - 1911).
  31. L'art paléolithique (Conférence de vulgarisation) VIIe congrès préhistorique de France. Nimes 1911.
  32. Le mot Chiron et ses équivalents. Présentation de silex du département du Lot (B.S.P.F. VIIe. Dec. 1910/Janv. 1911).
  33. Objet énigmatique du Solutréen de Lacave (B.S.P.F.).
  34. Présentation des trouvailles de l'Abhé Malga objets provenant d'une grotte magdaléniène à Luzech et d'une station néolithique à l'Impérial de Luzech (B.S.P.F. - 6 mai 1911).
  35. Recherche de préhistoire dans le Lot avec l'Abbé Malga (Monnoyer 1911).
  36. Les fouilles projetées de Luzech (B.S.P.F. 1912).
  37. Nouvelles fouilles à la Croze de Gentille, Lacave avec André Niederlender - 1912.
  38. Poteries ornées au graphTte. Igues de Magnague et grotte bâtie de St Sozy (L'homme préhistorique - 1912).
  39. Rapport de la caisse des recherches scientifiques (1912).
  40. Poteries Hallstatienne aux Igues de Magnague commune de Carennac (B.S.P.F. - 20 mars 1912).
  41. Poterie plombaginée de la grotte bâtie (B.S.P.F. - 25 avril 1912).
  42. Tumulus et dolmens de Noutari, commune de Carennac (VIIIe congrès préhistorique de France. Angoulême 1912).
  43. Fouille à la grotte du pis de la vache à Laforge, commune de Souillac (B.S.P.F. 24 act. 1912).
  44. Les fouilles protohistoriques de Luzech, du Puy d'Issoiud et d'Uzerche (B.S.P.F. - 18 oct. 1913).
  45. L'oppidum de 1 'Impernal à Luzech (Presses Universitaires de France - 1913).
  46. Sur l'Impernal (Canors Plantade - 1913).
  47. Pierres à gravures et pierre à légendes dans le Lot et le Tarn et Garonne (IXe congrès préhistorique de France. Lons le Saunier. Monnoyer 1914).
  48. Les fouilles de 1'oppidum de l'Impernal à Luzech (Revue des études anciennes. T. XVI n° 1 - 1914).
  49. La muraille gauloise de l'Impernal à Luzech (IXe congrès préhistorique de France - 1914).
  50. Les fouilles du Mont St Cyr à Cahors 1915. (Imp. A. Coueslant - 1915).
  51. Bibliographie d'Uxellodonum (B.S.P. 25 février 1915).
  52. Fouilles exécutées dans le sous-sol de Moissac en 1914-1915. A. Viré, G. Chenet, Ab. Lemozi (Imp. Forestié - 1916).
  53. Note de guerre préhistorique et archéologique dans les tranchées d'Artois en 1915 (B.S.P.F. 26/2 - 1920).
  54. Excursion d'études à Turenne et à Issolud-Uxellodunum (Société Hist. et Arch. de la Corrèze. Brive 1920).
  55. Les souterrains refuges du Pas de Calais (B.S.P.F. n° 26/2 - 1920).
  56. Un atelier monétaire clandestin du XVIIe siècle au château de St Sulpice. En collab. avec le marquis F. d'Héhrard de St Sulpice (Revue numismatique - 1921).
  57. Hache polie en syénite du Puy d'Issolud (B.S.P.F. - 28 oct. 1922).
  58. Le Quercy de l'an mil avant J.C. jusqu'à l'ère chrétienne (Bull. Société des Études du Lot. Supplément 1923).
  59. Tumulus hallstatiens des communes de Loubressac et de Padirac (B.S.P.F. - 22 mars 1923).
  60. Les fouilles de 1922 aux Oppida de l'Impernal, Puy d'Issolud (Lot), Mont-MerIhe et Buzeins (Aveyron). (Congrès des Sociétés Savantes. Bull. section de géographie - 1923).
  61. Le Quercy à l'âge du Renne et les découvertes de Mr l'Ahbé Lemozi (Conférence à l'Institut Français de Paléontologie. Bull. intern. - 1924).
  62. Trouvaille de monnaie à Rocamadour (Bull. S.E.L. - 1924).
  63. La grotte David à Cabrerets (B.S.P. - 22 mai 1924).
  64. Le Cuzoul des Brasconies à Blars (Lot). Coll. Jean Lebaudy B.S.P.F. - juin 1924.
  65. Les fouilles de Mr Laurent Bruzy au Puy d'Issolud (Société Se., Hist. et Arch. de la Corrèze XLVII, 1er livre - 1925.
  66. L'époque romaine dans le Lot (Bull. Société des Études du Lot - 1925).
  67. Un crâne de Magdalénien finissant à l'abri Murat, commune de Rocamadour. En collab. avec André Niederlender (E.S.P.F. - 28 mai 1925).
  68. Les fouilles du Mont St Cyr à Cahors 1915 (Bull. Société des Études du Lot - 1925).
  69. Un signe d'écriture magdalénienne à la Croze de Gentille (B.S.P.F. - 22 jull. 1926).
  70. La vallée du Lunain aux âges préhistoriques (B.S.P.F. - mars 1926).
  71. La grotte bâtie près de St Sozy (Anthr. Tome XXXVII - 1927).
  72. Le Lot à travers les âges préhistoriques (Congrès de 1'Union Archéologique du Sud-Ouest. Cahors 1928 - S.E.L. 1929).
  73. Gravure mérovingienne d'animal sur plaquette calcaire a Luzech (B.S.P.F. - nov. 1929).
  74. L'outillage de la sépulture de l'abri Murat à Rocamadour. Collab. avec André Niederlender (B.S.P. - 1929).
  75. L'oppidum de Blars, commune d'Arcambal, Lot (B.S.P. n° 2 - 1929).
  76. Grotte et sépulture néolithique à Vallauris (Alpes Mmes) Collab. de P. Goby. (B.S.P. 1930).
  77. Coup d'œil d'ensemble sur le Lot à travers les âges préhistoriques (Union Arch. du Sud-Ouest. Xe congrès Histoire et Archéologie à Cahors du 12/21 juillet 1928 - Cahors Bergon 1930).
  78. Monuments mégalithiques et habitations romaines de Padirac (B.S.P.F. - 1930).
  79. Trois trouvailles de monnaies en Quercy (Bull. Société des Études du Lot - 1931).
  80. Discussion de la Commission Merle sur les soi-disant sourciers néolithiques (B.S.P.F. n° 6 - 1931).
  81. Aide que pouvait apporter aux recherches de préhistoire les procédés de prospection employés par les sourciers (B.S.P.F. n° 6 - 1931).
  82. Le village troglodytique de Haute-lsle (B.S.P.F. des souterrains refuges n° IV 1931).
  83. Les eaux souterraines des forêts vierges du Quercy il y a 3000 ans. Leur destruction jusqu'au XIXe siècle. Reboisement possible (Congrès de 1'arbre et de l'eau. Limoges - 1932).
  84. -d°- publié dans la revue scientifique le 23 juil. 1933.
  85. Les souterrains refuges du Pas de Calais (B.S.P.F. XXIX n" 3 - mars 1932).
  86. La grotte du pis de la vache à Laforge, commune de Souillac (Bull. S.P.F. n° 9 1932).
  87. Epieu et insigne militaire provenant d'Uxellodunum (B.S.P.F. n° 12 - 1932).
  88. Le Calel et l'éclairage préhistorique en Quercy (Société des Études du Lot - 1932).
  89. Les souterrains refuges et les souterrains équifères de Moissac (Tarn et Gar.) (Congrès des Sociétés Savantes. Bull. section géographie - 1933).
  90. Une nouvelle hypothèse sur les bâtons de commandement (B.S.P.F. n° 10 - 1933).
  91. Les lampes du Quaternaire moyen et leur bibliographie (B.S.P.F. n° 11 - 1934).
  92. Excursions aux vallées du Loing et du Lunain (Bull. Soc. Excursions Scientifiques -13 mal 1934).
  93. Les oppidae du Quercy et le siège d'Usellodunum (Bull. Société des Études du Lot - 1936).
  94. Premiers résultats des expériences de radio-tellurie, monnaies carolingiennes (B.S.P.F. - 1937).
  95. Deuxième résultat monnaies de Charlemagne à Charles VI (Id. 1937).
  96. Les Tumuli du Pech-Deltour à Lacave (B.S.P.F. n° 3 - 1938).
  97. Les monnaies du Quercy du IVe siècle av. J.-C.. au XXe siècle (Société des Études du Lot - 1938-1939).
  98. Grotte ossuaire du Roc des Fées au Puech d'Ambouls. En collab. avec Suzane G. de Mortillat (Revue anthr., 49e année, n° 4/5 - avril-juin 1939).
  99. La Préhistoire en Haïti (B.S.P.F. n° 4 et 5 - 1940).
  100. Le Quercy à 1'époque romaine. Lot et partie du Tarn et Garonne (Revue arch. - oct. 1940).
  101. La résine des Causses à 1'époque gallo-romaine, tombeau, habitation et four gallo-romain à Montpellier le vieux (Revue des Études Anciennes. Bordeaux 1943).
  102. Potiers et tuiliers gallo-romains du Quercy du Rouergue (Société des Études du Lot LXIV 3/4, fasc. 1943).
  103. L'église St Martin de Moissac (Les Amis du Vieux Moissac - 1947).
  104. Une Inscription Hallstatienne sur poterie au Cuzoul des Brasconles (S.P.F. 1947 fasc. 3/4).

Références

  • Un grand précurseur de la spéléologie lotoise Armand Viré (écrit avec le soutien de Melle Geneviève Viré) - Extrait du bulletin n°4 du Comité Départemental de Spéléologie du Lot - Marcel Abad - 1978 - p. 52 - 58
  • Archéologie et Archéologue - Canton de Gramat, Association Racines, éditions du Ver Luisant, p. 31 - 42.
  • Lacave à travers les âges - La Forge Patrimoine - 1994.

  • Portail de la Préhistoire Portail de la Préhistoire
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Armand Vir%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand Vire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armand Viré — Pour les articles homonymes, voir Viré (homonymie). Armand Viré Naissance 28 janvier 1869 Lorrez le Bocage Préaux (Seine et Marne) Décès 15  …   Wikipédia en Français

  • Viré (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Viré, une commune française du département de Saône et Loire Armand Viré, un spéléologue français, et aussi un hydrogéologue, un préhistorien, un… …   Wikipédia en Français

  • Armand Gouffé — Nom de naissance Armand Gouffé Naissance 1775 Paris Décès 1845 (à 70 ans) Beaune …   Wikipédia en Français

  • Armand Simonnot — Pour les articles homonymes, voir Simonnot. Armand Simonnot dit Commandant « Théo », est un chef de la Résistance dans la Morvan, initiateur du « Maquis Vauban », né à Saint Léger Vauban, dans l Yonne le 18 mars 1908 …   Wikipédia en Français

  • Louis Armand (speleologue) — Louis Armand (spéléologue) Pour les articles homonymes, voir Armand. Louis Armand, est né le 23 août 1854 à Parache près de Saint Affrique (Aveyron). Il est décédé en 1922 au Rozier (Lozère) d une affection de l estomac. C est un célèbre… …   Wikipédia en Français

  • Louis Armand (spéléologue) — Pour les articles homonymes, voir Louis Armand et Armand. Louis Armand (°1854 +1922) est un célèbre spéléologue français. Biographie Louis Armand est né le 23 août 1854 à Parache près de Saint Affrique (Aveyron). Il est décédé en 1922… …   Wikipédia en Français

  • Louis armand (spéléologue) — Pour les articles homonymes, voir Armand. Louis Armand, est né le 23 août 1854 à Parache près de Saint Affrique (Aveyron). Il est décédé en 1922 au Rozier (Lozère) d une affection de l estomac. C est un célèbre spéléologue français. Avant de… …   Wikipédia en Français

  • Ouysse — L Ouysse après les résurgences près du moulin de Caoulet. Bassin de l …   Wikipédia en Français

  • Gouffre De Padirac — Vue sur la partie aérienne du gouffre de Padirac Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Gouffre de Padirac — Vue sur la partie aérienne du gouffre de Padirac Coordonnées …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”