Armand Langlois
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Langlois.

Armand Langlois, peintre et plasticien français, né à Paris le 24 juin 1947.

Sommaire

Biographie

Armand Langlois, peintre, sculpteur et plasticien est un artiste pluridisciplinaire. La proximité des ateliers de la rue de Châtillon dans le 14e arrondissement à Paris, la rencontre, par l'intermédiaire de son père Robert Langlois, de peintres comme Antoni Clavé lui donnèrent le goût de la vie d'artiste.

Il participe en 1965 aux premières expositions du Groupe des Peintres du Marais et expose aux Salons du Grand Palais à Paris : le Salon des Indépendants et des Artistes français, alors qu'il apprend la retouche photographique à l'École Estienne. Il exposera plus tard à Figuration Critique, Quelque temps dans la mouvance beatnik, en 1966, il part pour l'Écosse et Londres où il rencontre Janie. Née à Paris et étudiante à Rennes, elle a passé une grande partie de son enfance dans la maison familiale au cœur de la forêt de Brocéliande, rencontre décisive et naissance de Tristan le 23 juin 1973.

Armand Langlois est peintre de chevalet et tentera une brève expérience place du Tertre à Paris, mais il réalise des fresques murales pour des particuliers depuis quelques années déjà, et s'engage avec Janie dans la création de personnages fantastiques.

En 1977, la famille quitte définitivement Paris et l'atelier du 63 rue Daguerre pour la Touraine, et un vieux moulin au pied du château de Montpoupon. Tournant important, la forêt, l'Histoire, les légendes marquent ses œuvres qu'il expose dans l'atelier-musée de « L'Imaginaire » qu'ils ont ouvert.

Pendant 10 ans, le Salon des Ateliers d'Art de France (le PAAS, aujourd'hui « Maisons et Objets »), leur permet d'exporter dans le monde entier leurs créations parfois sous forme d'assemblages sur socle, sous vitrine ou de somptueuses marionnettes à fils. Les œuvres d'Armand sont surtout marquées par la métamorphose, et de nombreux tableaux des années 1990 sont des portraits de femmes-chats, rappelant les œuvres des symbolistes. Ses toiles seront diffusées par les galeries Charpentier à Paris, Regards à Metz, les Dominantes à Paris, Bordeaux et Tours, et à l'étranger Murano Art et Il Ballo del Doge à Venise, la Galerie Provençale à Baden.

En 1990 ils quittent Montpoupon et s'installent à Amboise près du Clos Lucé. La demeure, dont certains vestiges datent du XIVe siècle, menace de s'écrouler, mais les travaux ouvrent à Armand de nouvelles perspectives: la mise en scène, l'architecture s'intègrent aux nouveaux projets.

De 1991 à 2003, ils effectuent plusieurs voyages à Venise, Florence et Rome et participent à la redécouverte par Venise du Conte du Chat Botté que les italiens avaient un peu oublié. Ils travaillent également avec les plus grands diffuseurs de créations françaises aux USA, (en) Bergdorf Goodman à New York et Neiman Marcus à Dallas et créent des scènes fantastiques où se mêlent carrosses, anges et hyppocampes.

Armand Langlois installe à partir de 1999 des scènes d'automates sur les Contes traditionnels, et une scène grandeur nature, fresques et personnages de Cendrillon, au Château de Breteuil en région parisienne. Il réalise des fresques pour d'importantes sociétés, la SNCF, Effia.

En 2008, plusieurs œuvres sont rassemblées dans l'ancienne maison Renaissance face au Clos Lucé qui s'ouvre au public sous le nom de « Le Musée Imaginaire »[1].

Ses thèmes favoris sont le Temps, l'Histoire, l'Opéra, ou l'architecture monumentale du passé.

Titre honorifique  : Ordre académique italien : Grand officier de l'Ordine Accademico Internazionale del Verbano Greci-Marino.

Démarche

Jusqu'au début des années 1970, Armand Langlois travaille dans le sens des surréalistes et en particulier de Salvador Dali, mais il s'oriente rapidement vers une peinture plus sombre. L'utilisation du zoomorphisme lui donne alors la possibilité de dépasser l'étalage de la psychanalyse pour créer une œuvre plus poétique pouvant être appréciée sans un manuel de décodage et dirigée plutôt vers un art visionnaire.

Souvent à contre-courant des mouvements de l'art contemporain par ses techniques classiques, il utilise cependant les média contemporains comme l'installation, l'assemblage, le mouvement.

Sa démarche s'inscrit dans la reconstruction d'un passé onirique où des éléments baroques historiques se mêlent au fantastique et au symbolisme. Il estime que l'art doit être esthétique, qu'il doit transcender et que le « beau » doit-être utilisé pour séduire et élever, mais ses œuvres plongent parfois le spectateur dans l'interrogation, la surprise, et parfois la crainte. Les animaux côtoient les monstres, les enfants, les insectes dans un foisonnement de bougies, de branches, de toiles d'araignées de ruines et de miroirs. Il illustre un passé qui aurait pu exister, qui existerait encore dans un autre monde.

D'un style onirique néo-baroque, Armand Langlois utilise fréquemment dans ses œuvres peintes ou ses installations, la représentation d'êtres hybrides, moitié humains, moitié animaux ou des décors architecturaux monumentaux.

À partir de 2003, ses expositions s'orientent vers une médiatisation cherchant à impliquer le spectateur. Il revisite la culture historique et chaque détail suscite la réflexion.

Principales œuvres

Peinture, tableaux, aquarelles et dessins

  • Galerie des Ambassadeurs Paris,
  • CRMA à Mehun sur Yèvres,
  • NMPP Diderot à Paris,
  • Galerie Regards à Metz,
  • Murano Art à Venise (It),
  • Il Ballo del Doge à Venise (It),
  • Galerie Allegro Soleil à San Francisco (USA),
  • PAAS International à Paris,
  • Galerie Squ´art à Orléans,
  • Galerie La Cimaise à Toronto (C),
  • Galerie Les Dominantes à Tours,
  • Galerie Les Dominantes à Bordeaux,
  • Provençale à Baden (Suisse),
  • Galerie Titren à Beaune,
  • Galerie Charpentier à Paris,
  • Galerie du Chateau à Valencay,
  • Galerie A horse of different color à Naples (USA),
  • Galerie Provençale à Baden (S),
  • 1977 : Pochette du disque « Ville de l'Enfer » (Vogue) de Dan (Daniel Schnitzer) l'ex-bassiste du groupe Il était une fois[2],
  • 2007 : Couverture du Livre de Poche L'enfant de Vinci de Gonzague Saint Bris.(ISBN 978-2-253-11686-8)
  • 2009 : Château de Sully-sur-Loire, Arthur et la Table Ronde
  • 2009 : Illustrations de "L'énigme de l'enluminure" de Stéphanie Vincent (ed.Alan Sutton, ISBN 978-2-8138-0014-5) sous le pseudonyme de Armand Laudenay.
  • 2010 : Galerie du Beffroi à Namur (Belgique)
  • 2010 : Galerie du château de l'étang à Saran (Loiret)
  • 2010 : Bibliothèque de Campagne (Landes)

Fresques publiques

  • 1999: Cinéma de Montrichard (Loir-et-Cher) : façade en trompe-l'œil.
  • 2000: Immeuble à Tours place du docteur Fournier: façade en trompe-l'œil.
  • 2002: L'Histoire des Châteaux de la Loire[3]. Parking de la gare du TGV de Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire) ; 12 étages. Groupe Sceta Park (Effia).
  • 2003-2006 : Histoire des écrivains de Touraine Au Chalet des Chasseurs à Chanceaux-près-Loches, la maison de Gonzague Saint Bris dans le cadre de l'événement littéraire La Forêt des Livres[4].
  • 2006: « La flore poitevine »[5] Parking de la gare de Poitiers : 10 étages. Groupe EFFIA.
  • 2006: « L'Histoire de la Picardie et du pays de Santerre »[6], Gare du TGV Nord Picardie à Ablaincourt (Somme) : 60m de fresques. ADES, SNCF et Conseil Régional de Picardie. Destinée à la promotion de cette région un peu oubliée, cette fresque a suscité le regain d'intérêt prévu et de nombreux sites et articles ont vu le jour à la suite de cette réalisation.
  • 2007: « Nantes et la marine royale au XVIIIe siècle »[7]. Parking de la gare Nantes Sud. 26 tableaux dont 4 de 10m sur 2,50m.
  • 2008: Fresque à Chaunay. réalisée dans le cadre du programme européen leader+ du "Syndicat Mixte du Pays Civraisien sur la valorisation des ressources naturelles et culturelles"[8]
  • 2009: Concours "Le mur Cobaty" à Périgueux
  • 2009: Projet pour la rue de la Martinique à Bordeaux, 180m2
  • 2010: « The Giving Tree » et « la Chapelle Sixtine » deux tapisseries peintes pour La Forêt des Livres.
  • 2011: "La fresque de Mélusine" à Clussais-la-Pommeraie

Scènes et assemblages

  • Les premiers personnages créés avec Janie Langlois étaient souvent sous forme de marionnettes à fils inutilisables au théâtre, elles permettaient une occupation maximale et réaliste de l'espace. Bientôt, les personnages furent mis en scènes dans des positions et des décors parfois même animés. Dans l'automate d'art comme en peinture, les personnages sont des humains à tête d'animaux. Ce zoomorphisme est utilisé pour représenter, d'après l'auteur, la Fin d'un Monde. Réalisation par techniques de collage, modelage et assemblage de matériaux et objets divers, textiles, cartons, bois.
  • 1984 : Illustration pour FR3 de l'émission Fiction et Sortilège avec René Barjavel.
  • 1985 à 1989 : Personnages fantastiques pour Lillian Williams, Galerie Allegro Soleil à San Francisco
  • 1986 : Personnages fantastiques pour le château de Montigny-le-Ganelon.
  • 1989 : Personnages fantastiques pour le château de Montpoupon.
  • 1999 à 2006 : Personnages fantastiques pour le château de Breteuil.
  • 1990 à 2006 : Personnages et Scènes pour Bergdorf Goodman, 5th avenue, New-York.
  • 1991 à 2004 :Murano Art à Venise (It),
  • 1991 à 2004 :Il Ballo del Doge à Venise (It),
  • 2004 : Scènes de contes à Épinal, en partenariat avec la ville d'Epinal et le Musée de l'Image.
  • 2005-2006 : Scènes animées « Contes » au château de Breteuil.
  • 2005: Dais pour le pont inauguré pour le Prince et la Princesse Michael de Kent à La Forêt des Livres de Chanceaux-près-Loches.
  • 2007 : « L'Hermione »[9] assemblage monumentale pour le 250è anniversaire de la naissance du marquis de La Fayette
  • 2007 : « Les Contes de notre enfance » au Musée de Thann (haut-rhin).
  • 2007 : « Mythes et légendes » Mairie de La Celle-Saint-Cloud.
  • 2008 : Anciennes halles de Chateaubriant.
  • 2009 : Foyer Culturel de Lamorlaye
  • 2010 : Galerie du Beffroi à Namur (Belgique). Reportage TV.
  • 2010 : Galerie du Château de l'étang à Saran (Loiret) Reportage TV.
  • 2010 : Médiathèque de Tulle (Corrèze) avec Sandrine Gestin
  • 2010 : Bibliothèque de Campagne (Landes)

Notes et références

  • Catalogues de 1993 à 2001 de Bergdorf Goodman - 5Th avenue à New-York et Neiman Marcus Dallas (Texas)
  • Arts Actualités Magazine, Univers des Arts, Atout-chat, Côté-chat, San-Francisco Examiner Image, NR,
  • Fr3 24-25 décembre 2010, CanalC Belgique du 25 Novembre 2010, FR3 Corrèze décembre 2010, Fr3 14 juin 1984, JT Tf1 12 mai 1978.
  • Art Price, Meyer(1996), Akoun.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand Langlois de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Langlois — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Langlois est un nom de famille notamment porté par : Jacquin Langlois vers (1430), co seigneur du Plessis Robinson ; Claude Louis… …   Wikipédia en Français

  • Armand-Jean I. du Plessis de Richelieu — Philippe de Champaigne: Kardinal Richelieu (um 1637) – Nicht wie ein kirchlicher Machthaber sitzend porträtiert, sondern stehend wie ein weltlicher Fürst …   Deutsch Wikipedia

  • Armand Jean du Plessis — Philippe de Champaigne: Kardinal Richelieu (um 1637) – Nicht wie ein kirchlicher Machthaber sitzend porträtiert, sondern stehend wie ein weltlicher Fürst …   Deutsch Wikipedia

  • Armand Jean du Plessis (Herzog von Richelieu) — Philippe de Champaigne: Kardinal Richelieu (um 1637) – Nicht wie ein kirchlicher Machthaber sitzend porträtiert, sondern stehend wie ein weltlicher Fürst …   Deutsch Wikipedia

  • Armand Jean du Plessis Richelieu — Philippe de Champaigne: Kardinal Richelieu (um 1637) – Nicht wie ein kirchlicher Machthaber sitzend porträtiert, sondern stehend wie ein weltlicher Fürst …   Deutsch Wikipedia

  • Armand-Jean du Plessis, duc de Richelieu — Philippe de Champaigne: Kardinal Richelieu (um 1637) – Nicht wie ein kirchlicher Machthaber sitzend porträtiert, sondern stehend wie ein weltlicher Fürst …   Deutsch Wikipedia

  • Armand Bernard (peintre) — Pour les articles homonymes, voir Bernard. Armand Bernard Nom de naissance Jean François Armand Félix Bernard Naissance 20 avril 1829 …   Wikipédia en Français

  • Antoine Langlois — Langlois Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Langlois est un nom de famille notamment porté par : Jacquin Langlois vers (1430), co seigneur du Plessis Robinson Langlois de… …   Wikipédia en Français

  • Janie Langlois — Pour les articles homonymes, voir Langlois. Janie Langlois, est une artiste plasticienne française, née Thomas Delaunay, le 19 juillet 1946 à Paris. Janie Langlois (photo Armand Langlois) …   Wikipédia en Français

  • Dorval-Langlois — François Dorval Langlois, sieur de Fancan (* um 1576; † 1628) war Kanoniker von Saint Germain l Auxerrois und einer der wichtigsten französischen Geheimagenten Kardinal Richelieus. Seit 1617 stand Fancon in Beziehungen zum Bischof von Luçon.… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”