Armand Jung
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jung.
Armand Jung

Parlementaire français
Date de naissance 13 décembre 1950
Mandat Député
Début du mandat juin 1997
Circonscription Première circonscription du Bas-Rhin
Groupe parlementaire Socialiste, radical, citoyen et divers gauche
Ve république

Armand Jung, homme politique français, né le 13 décembre 1950 à Théding (Moselle).

Sommaire

Formation et parcours professionnel

Issu d’une famille de mineurs lorrains, Armand Jung rejoint Strasbourg où il obtient une maîtrise en droit public, il intègre le secrétariat général de la ville et de la communauté urbaine de Strasbourg, en 1975, dirigées à l’époque par l’ancien Président du Conseil de la IVe République, Pierre Pflimlin.

En prison pour la liberté d'expression

Pour avoir signé, en 1975, une pétition demandant la libération d’appelés incarcérés qui revendiquaient la possibilité de création d’associations, il est inculpé de « tentative de démoralisation de l’armée » devant la Cour de sûreté de l'État. Il est incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis en « détention préventive », durant trois semaines avant d’obtenir un non-lieu.

François Mitterrand avait menacé de revêtir sa robe d’avocat pour défendre les jeunes syndicalistes et militants qui n’avaient pour seule ambition que la défense de la liberté d’expression. En 1981, François Mitterrand élu président de la République, la gauche supprime les juridictions d’exception et par conséquent, la Cour de sûreté de l’État.

Parcours politique

C'est à cette époque qu'Armand Jung entre au Parti Socialiste, avec Michel Rocard pour modèle.

Ses domaines de prédilection sont les associations, le terrain social de chaque quartier de Strasbourg, la défense de l’environnement, le droit des locataires, et celui des personnes en errance, ainsi que la démocratie participative.

Élu à la surprise générale au sein du Conseil régional d'Alsace en 1986 et est élu au Conseil général du Bas-Rhin, en 1988, longtemps seul socialiste de l’assemblée départementale, où il siège encore aujourd’hui.

En 1997, à la suite de la dissolution de l’Assemblée nationale, il est le suppléant de Catherine Trautmann qui l’emporte de justesse dans la première circonscription de Strasbourg. Lorsqu’elle est nommée ministre de la culture et porte-parole du gouvernement de Lionel Jospin, il devient député de Strasbourg.

Il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la Première circonscription du Bas-Rhin.

Le 17 juin 2007, il est réélu pour la XIIIe législature avec 56,27 % des voix. Il fait partie du groupe socialiste dont il est le seul député en Alsace.

Mandats

Mandats au 18/06/2007 :

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand Jung de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jung — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Le nom Jung est porté par plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) : Jung, auteur de bande dessinée Albrecht Jung (1912 …   Wikipédia en Français

  • Jung (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 1.1 Patronymes coréens …   Wikipédia en Français

  • Armand Volker — ist ein Schweizer Musiker, Texter und Produzent. Er feierte in den 80er Jahren allein und in Zusammenarbeit mit Michael Cretu große Erfolge. Ihm verdankt vor allem die deutsche Band Münchener Freiheit den großen kommerziellen Durchbruch. Des… …   Deutsch Wikipedia

  • Première circonscription du Bas-Rhin — Description géographique et sociologique La première circonscription du Bas Rhin regroupe les cantons centraux et ouest de la ville de Strasbourg: Canton de Strasbourg I ; quartier du centre ville Canton de Strasbourg II ; quartier de… …   Wikipédia en Français

  • Élections cantonales partielles françaises en 2011 — À ce jour, trois élections cantonales partielles ont eu lieu en France en 2011, toutes trois en métropole. Article détaillé : Élection cantonale française partielle. Sommaire 1 Synthèse 2 Résultats 2.1 Canton de Levallois Perr …   Wikipédia en Français

  • Premiere circonscription du Bas-Rhin — Première circonscription du Bas Rhin Description géographique et sociologique La première circonscription du Bas Rhin regroupe les cantons centraux et ouest de la ville de Strasbourg: Canton de Strasbourg I ; quartier du centre ville Canton… …   Wikipédia en Français

  • Première circonscription du bas-rhin — Description géographique et sociologique La première circonscription du Bas Rhin regroupe les cantons centraux et ouest de la ville de Strasbourg: Canton de Strasbourg I ; quartier du centre ville Canton de Strasbourg II ; quartier de… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Députés Du Bas-Rhin — Sommaire 1 Liste des circonscriptions 2 Législature 2007/2012 3 Législature 2002/2007 4 Législature 1997/2002 …   Wikipédia en Français

  • Liste des deputes du Bas-Rhin — Liste des députés du Bas Rhin Liste des députés du Bas Rhin Sommaire 1 Liste des circonscriptions 2 Législature 2007/2012 3 Législature 2002/2007 4 Législature 1997/2002 …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés du Bas-Rhin — Sommaire 1 Liste des circonscriptions 2 Assemblée Législative (1791 1792) 2.1 Députés 2.2 Suppléants …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”