Armand Godoy
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Godoy.

Armand Godoy, né à La Havane (Cuba) en 1880 et mort à Paris en 1964, est un poète symboliste d'origine cubaine.

D'abord engagé dans le commerce de tabac cubain, il changera de langue, à quarante ans, pour devenir poète français « dans la langue de Baudelaire » et s'installe à Paris en 1919. Bibliophile et collectionneur, il vouait une admiration toute particulière à ce poète dont il possédait un nombre considérable de documents et de souvenirs, notamment les lettres de Baudelaire à sa mère.

Profondément attaché aux poètes du Parnasse et du symbolisme, il était le détenteur d'une impressionnante collection de livres, manuscrits, tableaux, gravures et sculptures. Toute l'œuvre de Godoy s'oriente vers une sorte d'apaisement de l'âme et un oubli de la condition physique du poète par la musicalité des phrases, comme si la sonorité chantante des mots contenait un secret absolu et divin. « Je cherche […] / Les paroles de feu qu’on n’a jamais dites », écrit-il dans Hosanna sur le sistre (1928).

Au-delà de la musique des mots, c'est le rythme des phrases qui surprend ses contemporains. « M. Armand Godoy est, avant tout, un maître de rythmes, » écrit Joseph Rivière, qui souligne ainsi l’importance de « l’inquiétude rythmique » (l’expression est d’Olivier Messiaen) dans l’art poétique godoyen. « Ce poète, dirait-on, pense par rythmes, s’épand et s’affirme par ondes musicales. » Enfin Paul Petitot nomme Godoy le « prince du rythme »[1].

Armand Godoy a financé La Phalange, revue littéraire fondée en 1906 par l’initiateur du « musicisme », Jean Royère, à laquelle collaborèrent John-Antoine Nau, Francis Vielé-Griffin, René Ghil, André Spire, Émile Verhaeren, Louis Chadourne, André Gide. « La Phalange fut une des premières revues de conciliation qui parurent dans cette période de fragmentation et de confusion des groupes et des écoles qui suivit immédiatement l’entrée définitive du symbolisme dans l’Histoire littéraire de la France[2]. »

Sommaire

Œuvres

  • A José-Maria de Heredia, sonnets, Lemerre éditeur, Paris, 1925
  • Hosanna sur le sistre, Bernard Grasset éditeur, Paris, 1928
  • Le Drame de la Passion, Bernard Grasset éditeur, Paris, 1929
  • Marcel, Émile-Paul Frères, Paris, 1932
  • Ite, Missa est, Bernard Grasset éditeur, Paris, 1933
  • Le Poème de l’Atlantique, Bernard Grasset éditeur, Paris, 1938
  • Bréviaire, Emmanuel Vitte éditeur, Lyon, Paris, 1941
  • De Vêpres à Matines, Egloff, Fribourg en Suisse, 1944
  • Mon fils ! Mon fils !, Egloff, Fribourg en Suisse, 1946
  • Rossignol, Egloff, Paris, 1949
  • L'Herbier d'Armand Godoy, Egloff, Fribourg en Suisse, 1949
  • Sonnets pour l’aube, Bernard Grasset éditeur, Paris, 1949
  • Colloque de la joie, Bernard Grasset éditeur, Paris, Paris, 1951
  • Dulcinée, Bernard Grasset éditeur, Paris, 1957
  • Milosz le poète de l'amour, André Silvaire editeur, Paris, 1960
  • Traductions poétiques, Bernard Grasset éditeur, Paris, 1961

Bibliographie

Notes

  1. Paul Petitot, « Armand Godoy, prince du rythme » in Mediterranea, 11e année, Nice, 1937, p. 181.
  2. Valéry Larbaud, Une campagne littéraire, Camille Bloch, 1927.

Lien externe

Mediterranea


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand Godoy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armand Godoy — Venturi (* 5. März 1976) ist ein ehemaliger andorranischer Fußballnationalspieler. Godoy absolvierte für die Auswahl Andorras drei Länderspiele. Sein Debüt gab er am 25. Juni 1997 im lettischen Riga. Dieses Spiel ging mit 1:4 Toren verloren. Zwei …   Deutsch Wikipedia

  • Godoy — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Godoy est un nom de famille notamment porté par : Armand Godoy (1880 1964), un poète symboliste français d origine cubaine. Atanasio Echeverria y… …   Wikipédia en Français

  • Godoy — Den spanischen Familiennamen Godoy tragen Alex Godoy (* 1971), andorranischer Fußballspieler Armand Godoy (* 1976), andorranischer Fußballspieler Dagoberto Godoy (1893–1960), chilenischer Pilot, der als erster die Anden überflog Francesc Godoy (* …   Deutsch Wikipedia

  • Armand Henri Jules Marie de Polignac — Pour les articles homonymes, voir Armand de Polignac. Pour les autres membres de la famille, voir : Maison de Polignac. Armand XXVII de Polignac Titre …   Wikipédia en Français

  • Alfred Neumann (Schriftsteller) — Gedenktafel für die deutschen und österreichischen Flüchtlinge in Sanary sur Mer, unter ihnen Alfred Neumann Alfred Neumann (* 15. Oktober 1895 in La …   Deutsch Wikipedia

  • Anne Fontaine (poète) — Pour les articles homonymes, voir Anne Fontaine. Anne Fontaine, née à Lausanne le 8 novembre 1908 et morte dans la même ville le 27 avril 2004, est une écrivain et poète vaudoise. Biographie Anne Fontaine consacre l ensemble de sa carrière à la… …   Wikipédia en Français

  • Liste der andorranischen Fußballnationalspieler — Die Liste der andorranischen Fußballnationalspieler gibt einen Überblick über alle Spieler, die mindestens ein A Länderspiel für Andorra seit 1996 bestritten haben. Andorra absolvierte vor 1996 Länderspiele, teilweise gegen Amateur… …   Deutsch Wikipedia

  • Ada Negri — Pour les articles homonymes, voir Negri. Ada Negri Naissance 3 février 1870 Lodi …   Wikipédia en Français

  • Aiglun (Alpes-Maritimes) — Pour les articles homonymes, voir Aiglun. 43° 51′ 30″ N 6° 54′ 54″ E …   Wikipédia en Français

  • Joseph Boly — Joseph Boly, né le 5 avril 1926 à Jauche en Belgique, est l un des brillants écrivains belges contemporains et un militant wallon Biographie Joseph Boly naît en 1926 à Jauche, sur une terre qui est déjà Brabant wallon et encore Hesbaye. Il fait… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”