Armand De Périgord

Armand de Périgord

Blason d'Armand de Périgord

Armand de Périgord (ou Hermann de Pierre-Grosse) (11781247?), de la famille des comtes de Périgord, fut maître de l'ordre du Temple.

Il fut maître de la province d'Apulie et de Sicile de 1205 à 1232, date à laquelle il fut élu maître de l'ordre. Il organisa l'attaque de Cana, de Safita et de Sephoria et combattit les Infidèles dans la région du lac de Tibériade. Toutes ces entreprises se soldèrent par un échec et diminuèrent la puissance de l'ordre.

En 1236, à la frontière entre la Syrie et la Cilicie, 120 chevaliers ainsi que des archers et turcopoles furent surpris dans une embuscade près de la ville de Darbsâk (Terbezek). Au début de la bataille qui s'ensuivit, les Templiers investirent la ville mais ils y rencontrèrent une forte résistance. Lorsque des secours arrivèrent de Damas pour aider les Infidèles, les Templiers furent massacrés. Il n'en resta pas même une vingtaine qui purent rejoindre leur forteresse d'Ascalon, à 20 km de là.

En septembre 1239, Armand arriva à Saint-Jean-d'Acre. Il y conclut un traité avec le sultan de Damas, comme les Hospitaliers l'avaient fait avec le Sultan d'Égypte. En 1244 le Sultan de Damas demanda l'assistance des Templiers pour repousser les Khwarezmiens d'Asie mineure. En octobre 1244, les forces fédérées des Templiers, des Hospitaliers et des Teutoniques, de concert avec celle du sultan de Damas, s'affrontèrent au sultan d'Égypte et à ses alliés Khwarezmiens à la bataille de La Forbie. La coalition des chrétiens et des mahométans syriens fut vaincue, laissant plus de 30.000 morts sur le champ de bataille. Quelques chevaliers du Temple et de l'Hôpital parvinrent à se réfugier à Saint Jean d'Acre, encore aux mains des forces chrétiennes. Le sort d'Armand de Périgord est incertain : on ne sait s'il est mort, ou s'il a été capturé - il aurait pu vivre jusqu'en 1247.


Précédé par Armand de Périgord Suivi par
Pierre de Montaigu
Armoiries Armand de Périgord.svg
Maître de l'Ordre du Temple
1232-1245
Richard de Bures

Références


  • Portail de l’Ordre du Temple Portail de l’Ordre du Temple
  • Portail des croisades Portail des croisades
Ce document provient de « Armand de P%C3%A9rigord ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand De Périgord de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armand de Perigord — Armand de Périgord Blason d Armand de Périgord Armand de Périgord (ou Hermann de Pierre Grosse) (1178–1247?), de la famille des comtes de Périgord, fut maître de l ordre du Temple. Il fut maître de la province d Apulie et de Sicile de 1205 à 1232 …   Wikipédia en Français

  • Armand de périgord — Blason d Armand de Périgord Armand de Périgord (ou Hermann de Pierre Grosse) (1178–1247?), de la famille des comtes de Périgord, fut maître de l ordre du Temple. Il fut maître de la province d Apulie et de Sicile de 1205 à 1232, date à laquelle… …   Wikipédia en Français

  • Armand de Périgord — Saltar a navegación, búsqueda Escudo de Armas de Armand de Périgord. Armand de Périgord (o Hermann de Pierre Grosse) (1178 †1247?) pertenecía a la familia de los condes de Périgord y fue el décimo sexto Gran Maestre de la Orden del Temple …   Wikipedia Español

  • Armand de Périgord — (or Hermann de Pierre Grosse) (1178 ndash; 1247?) was a descendant of the Counts of Périgord and a Grand Master of the Knights Templar.He was master of the Province of Apulia and Sicily from 1205 to 1232. In 1232, he was elected Grand Master of… …   Wikipedia

  • Armand de Périgord — Blason d Armand de Périgord Armand de Périgord (ou Hermann de Pierre Grosse) (1178–1247?), de la famille des comtes de Périgord, fut maître de l ordre du Temple. Il fut maître de la province d Apulie et de Sicile de 1205 à 1232, date à laquelle… …   Wikipédia en Français

  • Armand de Périgord — Großmeisterwappen Armands de Périgord Armand de Périgord, auch Hermann de Pierre Grosse (dt. Hermann von Perigord, * 1178; † zwischen 1244 und 1247) war der sechzehnte Großmeister des Templerordens. Er war ein Sohn des Grafen von Périgord (Haus… …   Deutsch Wikipedia

  • Armand De Gontaut-Biron — Pour les articles homonymes, voir Biron. Armand de Gontaut, baron de Biron par Jean Baptiste Joseph Debay, le Père; Galerie des batailles du …   Wikipédia en Français

  • Armand de gontaut-biron — Pour les articles homonymes, voir Biron. Armand de Gontaut, baron de Biron par Jean Baptiste Joseph Debay, le Père; Galerie des batailles du …   Wikipédia en Français

  • Armand de Gontaut, baron de Biron — (1524 July 26, 1592) was a celebrated French soldier of the 16th century.His family, one of the numerous branches of the House of Gontaut, took its title from the territory of Biron in Périgord, where on a hill between the Dropt and the Lide… …   Wikipedia

  • Armand de Gontaut, seigneur de Biron — Armand de Gontaut, Porträt von Thierry Bellangé Armand de Gontaut, seigneur de Biron (* 1524; † 1592 bei Épernay) war ein französischer Feldherr und Staatsmann, seit 1577 Marschall von Frankreich. Er war einer von nur sieben Generalmarschällen… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”