Armand De Kersaint

Armand de Kersaint

Guy-Armand Simon de Coëtnempren de Kersaint, comte de Kersaint (né au Havre le 20 juillet 1742, guillotiné à Paris le 4 décembre 1793) est élu à la Convention par le département de Seine-et-Oise.

Garde de la marine à Brest en novembre 1755 après avoir fait une campagne comme volontaire dans l’escadre de Macnemara, enseigne de vaisseau en avril 1757, il embarqua sur l’Intrépide commandé par son père, participa à la campagne d’Angola et des Antilles et aux combats livrés à cette occasion. Passé l’année suivante sur l’Améthyste et en 1760 sur l’Opale, il navigua aux Antilles en mission d’escorte et repassa dans ces eaux en 1765 sur la Danaé. Commandant la Lunette en 1767, il prit part à la campagne du Maroc. Sur la Belle-Poule en 1768 aux Antilles, il fut promu lieutenant de vaisseau en février 1770 et commanda en 1771 le Rossignol à la Martinique.

Commandant la Favorite en 1776-1777, puis l’Iphigénie en mars 1778, il fit avec cette frégate une fructueuse campagne en Manche avec d’Orvilliers puis aux Antilles au cours de laquelle il prit les frégates britanniques Lively et Cérès puis participa aux opérations contre la Dominique. Capitaine de vaisseau en mars 1779, il combattit en 1780 dans l’escadre de Guichen contre Rodney et s’empara le 29 avril d’une corvette britannique.

En janvier 1782, commandant une division de cinq bâtiments menés par l’Iphigénie, il attaqua et fit capituler les établissements britanniques d’Essequibo et de Berbice en Guyane. Revenu en France à la paix, il s’intéressa à divers problèmes techniques (doublage en cuivre, voiles, cuisines à bord), voyagea en Grande-Bretagne et inonda les bureaux de projets de réforme de la marine. Commandant le Réfléchi en 1784, le Léopard en 1787, il expérimenta sur ce vaisseau, à la demande du ministre, diverses innovations techniques. Rallié aux idées nouvelles, président de l’assemblée des électeurs de Paris en 1789, il présenta vainement à la Constituante un plan de réorganisation de la marine.

Contre-amiral en janvier 1792, administrateur du département de la Seine, il s’inscrivit aux Jacobins puis aux Feuillants et fut élu député de Paris à la Législative (octobre 1791) puis député de Seine-et-Oise à la Convention (septembre 1792).

Vice-amiral en janvier 1793, il vota la réclusion de Louis XVI et démissionna. Candidat malheureux au ministère de la Marine, destitué en juillet 1793, il fut arrêté à Ville-d'Avray le 2 octobre, condamné à mort et exécuté le 4 décembre suivant.

Sa fille était la célèbre écrivaine Claire de Duras, auteure d’Ourika, et son frère Guy Pierre de Kersaint.

Source

  • Étienne Taillemite, Dictionnaire des marins français, Ed. maritimes et d'outre-mer.
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Armand de Kersaint ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armand De Kersaint de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armand de Kersaint — Armand Guy Simon de Coëtnempren, comte de Kersaint, kurz: Armand de Kersaint (* 20. Juli 1742 in Le Havre, Frankreich; † unter der Guillotine am 4. Dezember 1793 in Paris) war ein französischer Seeoffizier und Politiker, der vom Département Seine …   Deutsch Wikipedia

  • Armand de kersaint — Guy Armand Simon de Coëtnempren de Kersaint, comte de Kersaint (né au Havre le 20 juillet 1742, guillotiné à Paris le 4 décembre 1793) est élu à la Convention par le département de Seine et Oise. Garde de la marine à Brest en… …   Wikipédia en Français

  • Armand de Kersaint — Guy Armand Simon de Coëtnempren Comte de Kersaint Armand de Kersaint (Album du Centenaire) …   Wikipédia en Français

  • Armand de Kersaint — Armand Guy Simon de Coetnempren, comte de Kersaint, in short Armand de Kersaint (29 July 1742 4 December 1793), was a French sailor and politician. A Girondin, Kersaint held important naval posts during the early stages of the French Revolution.… …   Wikipedia

  • Armand of Kersaint — Armand Guy Simon de Coetnempren, comte de Kersaint, in short Armand de Kersaint (July 29, 1742 mdash;December 4, 1793), was a French sailor and politician. A Girondin, Kersaint held important naval posts during the early stages of the French… …   Wikipedia

  • Claire De Kersaint — Claire de Duras Claire Louisa Rose Bonne, duchesse de Duras, née de Coëtnempren de Kersaint le 23 mars 1777 à Brest et morte le 16 janvier 1828 à Nice, est une écrivaine française féministe surtout connue pour son roman Ourika, publié en 1823,… …   Wikipédia en Français

  • Claire de Kersaint — Claire de Duras Claire Louisa Rose Bonne, duchesse de Duras, née de Coëtnempren de Kersaint le 23 mars 1777 à Brest et morte le 16 janvier 1828 à Nice, est une écrivaine française féministe surtout connue pour son roman Ourika, publié en 1823,… …   Wikipédia en Français

  • Claire de kersaint — Claire de Duras Claire Louisa Rose Bonne, duchesse de Duras, née de Coëtnempren de Kersaint le 23 mars 1777 à Brest et morte le 16 janvier 1828 à Nice, est une écrivaine française féministe surtout connue pour son roman Ourika, publié en 1823,… …   Wikipédia en Français

  • Guy François de Kersaint — de Coëtnempren Comte de Kersaint Naissance 7 juin 1703 à Brézal en Plounéventer Décès 21 novembre 1759 (à 56 ans) près de l Île Dumet Mort au combat Origine …   Wikipédia en Français

  • Claire-Louisa-Rose-Bonne Lechal de Kersaint — Claire de Duras Claire Louisa Rose Bonne, duchesse de Duras, née de Coëtnempren de Kersaint le 23 mars 1777 à Brest et morte le 16 janvier 1828 à Nice, est une écrivaine française féministe surtout connue pour son roman Ourika, publié en 1823,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”