Paul-Marie Couteaux

Paul-Marie Coûteaux

Paul-Marie Coûteaux, né le 31 juillet 1956 à Paris, est un écrivain et homme politique français de droite. Il incarne la mouvance gaulliste au sein de la mouvance souverainiste.

Sommaire

Biographie

Il est le fils d'André Couteaux. Paul-Marie Coûteaux, ancien élève de l'Institut d'études politiques de Bordeaux, est titulaire d'une maîtrise en droit public et d'un DEA en relations internationales. Il est également ancien élève de l'ENA, promotion Henri François d'Aguesseau (1982) en compagnie de Jean-Marie Messier.

Diplomate de formation, gaulliste, il dirige un temps la revue doctrinale Une certaine idée, éditée par le RPR. Il publie en 1998 Traité de savoir-disparaître à l'usage d'une vieille génération, essai en forme de pamphlet contre Mai 68.

Il fut conseiller dans différents cabinets, celui de Michel Jobert de 1981 à 1983, de Philippe de Saint Robert de 1984 à 1987, de Jean-Pierre Chevènement entre 1988 et 1991, de Boutros Boutros-Ghali de 1991 à 1993 puis de Philippe Séguin à l'Assemblée nationale de 1993 à 1996.

En 1999, il rejoint Charles Pasqua lors de sa scission avec le RPR et est élu député européen sur la liste conduite par Charles Pasqua et Philippe de Villiers. Membre du Rassemblement pour la France fondé par Pasqua, il finit par quitter ce parti.

En 2001, il crée l'Entente souverainiste, qui devient en 2003 le RIF, parti politique qui dénonce « la démission conjointe de ceux qui ont en charge l'intérêt national et le bien commun des Français ».

Lors de la campagne présidentielle 2002, il soutient activement la candidature de Jean-Pierre Chevènement. À la suite de la présence au second tour de Jean-Marie Le Pen, il n'appela pas à voter Chirac tout comme William Abitbol et Florence Kuntz, ce qui lui valut d'être exclu du Pôle républicain.

En 2004, il conserve son mandat de député européen,étant la tête de liste MPF en Île-de-France.

En 2005, il fait campagne pour un « non » souverainiste de droite dans la campagne référendaire sur le Traité établissant une Constitution pour l'Europe.

En novembre 2002, il crée une lettre d'actualité mensuelle, L'Indépendance, qu'il complète en 2006 en créant la revue trimestrielle Les Cahiers de l'Indépendance, consacrée à des analyses de fond et d'envergure.

À l'occasion du second tour des élection présidentielle française de 2007, il appelle à voter blanc, contrairement à Philippe de Villiers, qui « invite ses électeurs » à voter pour Nicolas Sarkozy afin de « faire barrage à la gauche ».

En mai 2008, il est élu président du Rassemblement pour l'indépendance et la souveraineté de la France (RIF), succédant à Jean-Paul Bled.

Ancien membre d'ATTAC[1], et ayant des sympathies pour le souverainisme de l'Action française, il est également connu pour être, comme Jean-Pierre Chevènement et Charles Pasqua, un fervent partisan du néo-jacobinisme, prônant le retour à un État centralisateur.

Après être intervenu très régulièrement dans le Libre Journal de Philippe de Saint Robert sur Radio Courtoisie, il a pris la direction d'un Libre Journal de la nuit[2] (tous les mercredis soirs, et rediffusés les vendredis soirs (21h30)), assistée par le spécialiste de la géopolitique, Hervé Coutau-Bégarie.

Aux européennes de 2009, il n'est pas réinvesti par le MPF, qui lui préfère Jérôme Rivière comme tête de liste en Île-de-France. Il se rapproche alors de Nicolas Dupont-Aignan et de Debout la République que la tête de liste en Île-de-France, Anne-Marie Le Pourhiet, a quitté ; mais l'alliance ne se fait pas et M. Coûteaux annonce sa candidature, soutenue par le RIF et le collectif des « Gaullistes en colère »[3]. Constatant qu'aucune liste aux élections européennes ne voulait rompre avec l'union européenne et que la stratégie de division optée par Libertas et Debout la République conduisait la base souverainiste de leur électorat dans une impasse, Paul-Marie Coûteaux se retire officiellement le 28 avril 2009, et prône le vote blanc ou l'abstention[4].

Œuvres

  • Clovis, une Histoire de France, Lattès, 1996 (ISBN 978-2709616799)
  • L'Europe vers la guerre, Michalon, 1997 (ISBN 978-2841860791)
  • Traité de savoir disparaître à l'usage d'une vieille génération, Michalon, 1998 (ISBN 978-2841860814)
  • La puissance et la honte, Michalon, 1999 (ISBN 978-2841861071)
  • De Gaulle philosophe, tome 1 : Le Génie de la France, Lattès, 2002 (ISBN 978-2709620673)
  • Un petit séjour en France, Bartillat, 2003 (ISBN 978-2841002986)
  • Ne laissons pas mourir la France (avec Nicolas Dupont-Aignan), Albin Michel, 2004 (ISBN 978-2226142177)
  • Être et parler français, Perrin, 2006 (ISBN 978-2262023362)

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

Notes et références

  1. « Les peuples qui ont dit non ont obtenu des renégociations », interview donnée au journal Metro, mai 2005
  2. Présentation de l'émission
  3. Le Monde du 22 avril 2009, p. 11.
  4. Entretien à la Revue Républicaine du 15 mai 2009
Ce document provient de « Paul-Marie Co%C3%BBteaux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul-Marie Couteaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paul-Marie Coûteaux — a un meeting de Philippe de Villiers à Toulouse en 2007 Paul Marie Coûteaux, né le 31 juillet 1956 à Paris, es …   Wikipédia en Français

  • Paul-Marie Couteaux — Paul Marie Coûteaux im April 2007 Paul Marie Coûteaux (* 31. Juli 1956 in Paris) ist der Sohn des Schriftstellers André Couteaux und ein französischer Politiker (MPF). Seit 1999 ist er …   Deutsch Wikipedia

  • Paul-marie coûteaux — Paul Marie Coûteaux, né le 31 juillet 1956 à Paris, est un écrivain et homme politique français de droite. Il incarne la mouvance gaulliste au sein de la mouvance souverainiste. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 …   Wikipédia en Français

  • Paul-Marie Coûteaux — im April 2007 Paul Marie Coûteaux (* 31. Juli 1956 in Paris) ist der Sohn des Schriftstellers André Couteaux und ein französisch …   Deutsch Wikipedia

  • Paul-Marie Coûteaux — (born on 31 July 1956 in Paris)is the son of André Couteaux and a French politician, writer, and since 1999 Member of the European Parliamentfor Ile de Francewith the Mouvement pour la France,Member of the Bureau of the Independence and Democracy …   Wikipedia

  • Coûteaux — Paul Marie Coûteaux im April 2007 Paul Marie Coûteaux (* 31. Juli 1956 in Paris) ist der Sohn des Schriftstellers André Couteaux und ein französischer Politiker (MPF). Seit 1999 ist er …   Deutsch Wikipedia

  • Couteaux — André Couteaux (* 1933 in Ankara) ist ein französischer Schriftsteller. Er wurde als Sohn eines belgischen Vaters und einer russischen Mutter in Ankara geboren und studierte in der Schweiz und in England. Er ist mit Béatrice de Cambronne… …   Deutsch Wikipedia

  • Paul von Beneckendorff und von Hindenburg — Paul von Hindenburg Pour les articles homonymes, voir Hindenburg. Paul von Hindenburg …   Wikipédia en Français

  • Paul von hindenburg — Pour les articles homonymes, voir Hindenburg. Paul von Hindenburg …   Wikipédia en Français

  • Marie-Antoinette D'Autriche — Pour les articles homonymes, voir Marie Antoinette. Marie Antoinette, par Mme Vigée Lebrun en 1783 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”