Arlette Farge

Arlette Farge (née en 1941 à Charleville) est une historienne française spécialisée dans l’étude du XVIIIe siècle, directrice de recherche au CNRS, rattachée au Centre de recherches historiques (EHESS).

Elle a commencé par faire des études de droit jusqu'à un DEA d'Histoire du droit et des institutions, puis elle s'engage dans la préparation d'un doctorat d'histoire moderne portant sur Le vol d'aliment à Paris au XVIIIe siècle, soutenue en 1974 sous la direction de Robert Mandrou. Elle va alors se spécialiser dans l'étude des milieux les plus pauvres de la capitale, travail qui venait appuyer les travaux de la chaire de la Révolution française de la Sorbonne et par l'Institut d'histoire de la Révolution française, dirigé par Albert Soboul à l'époque.

Toutefois, c'est aussi l'époque où François Furet créé à partir de 1975 à l'EHESS le courant d'histoire révisionniste de la Révolution française qu'elle rejoindra par la suite.

Avec son équipe de recherche du « groupe d’histoire des femmes », elle travaille par la suite sur les thèmes des identités populaires au XVIIIe siècle, des relations hommes-femmes et de l'écriture de l’histoire.

Elle fut également co-animatrice de l’émission Les Lundis de l'Histoire sur France Culture et collabore désormais régulièrement à La Fabrique de l'histoire sur cette même antenne.

Sommaire

Bibliographie

  • Condamnés au XVIIIe siècle, éditions Thierry Magnier, collection Troisième Culture, 2008, 134 p.
  • Essai pour une histoire des voix au dix-huitième siècle , Bayard, Paris, 2009 (ISBN 978-2-227-47796-4).
  • Le Silence, le souffle , La Pionnière, Paris, 2008
  • avec Laurent Turcot, Flagrants délits sur les Champs-Élysées : Les dossiers de police du gardien Federici (1777-1791), Mercure de France, 2008 
  • Effusion et tourment, le récit des corps. Histoire du peuple au XVIIIe siècle, Paris, Odile Jacob, 2007 
  • De la nécessité d'adopter l'esclavage en France. Texte anonyme de 1797, présenté par Myriam Cottias et Arlette Farge, Bayard, Paris, 2007.
  • Quel bruit ferons-nous ?, Paris, Les Prairies Ordinaires, 2005 
  • Le Bracelet de parchemin. L’écrit sur soi au XVIIIe siècle, Paris, Bayard, 2003 
  • La Nuit blanche, Paris, Seuil, 2002 
  • avec Cécile Dauphin, Séduction et sociétés : approches historiques, Paris, Seuil, 2001 
  • avec Jean-François Laé, Fracture sociale, Paris, Desclée de Brouwer, 2000 
  • Des lieux pour l’histoire, Paris, Seuil, 1997 
  • Le Goût de l'archive, Paris, Seuil, 1997 
  • avec Cécile Dauphin, De la violence et des femmes, Paris, Albin Michel, 1997 
  • « L’histoire sociale », dans L’histoire et le métier d’historien en France 1945-1995, 1995, p. 281-300
    sous la direction de François Bédarida, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme
     
  • Le cours ordinaire des choses dans la cité du XVIIIe siècle, Paris, Seuil, 1994 
  • Dire et mal dire, l’opinion publique au XVIIIe siècle, Paris, Seuil, 1992 
  • avec Jacques Revel, Logiques de la foule, l’affaire des enlèvements d’enfants - Paris 1750, Paris, Hachette, 1988 
  • La vie fragile : Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Hachette, 1986 
  • avec Michel Foucault, Le Désordre des familles, lettres de cachet des Archives de la Bastille, Paris, Gallimard Julliard, 1982 
  • « L’espace parisien au XVIIIe siècle d’après les ordonnances de Police », dans Ethnologie française, vol. vol. XII, no 2, avril-juin 1982, p. 119-126 
  • Vivre dans la rue à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Gallimard, 1979 
  • avec A. Zysberg, « Les théâtres de la violence à Paris au XVIIIe siècle », dans Annales. Économies, sociétés, civilisations, no 5, 1979, p. 984-1015 
  • Délinquance et criminalité : le vol d’aliments à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Plon, 1974 

Articles

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arlette Farge de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Farge — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Arlette Farge, historienne française Bertrand Farge, acteur français Jean Farge (né en 1928), homme politique français Yves Farge (1899 1953),… …   Wikipédia en Français

  • Jean-François Laé — Jean François Laé, né en 1952, est un sociologue français, professeur à l Université de Paris VIII. Ses recherches portent sur les notions médico juridiques, la déviance, la pénalité, le punitif, et les effets sur le récit de soi, autobiographie …   Wikipédia en Français

  • Théodore Balmoral — Pays  France Langue français Périodicité semestrielle Genre revue littéraire Date de fo …   Wikipédia en Français

  • Violence féminine — La violence féminine inclut toutes les formes de violence perpétrée par des femmes en tant qu auteur principal. Elle peut s exercer envers leur conjoint(e), leurs enfants ou des tiers. Sommaire 1 Avant propos 2 Les formes de la violence féminine… …   Wikipédia en Français

  • Érica-Marie Benabou — (1935 1985) est une historienne du XXe siècle. Elle est spécialiste de l histoire des femmes et plus particulièrement de celle de la prostitution au XVIIIe siècle. Sommaire 1 Travaux 2 Sources 3 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Martin Ziegler — Martin Ziegler, né en 1956 en Allemagne à Stuttgart est un auteur français de poésie. Sommaire 1 Biographie 2 Références 3 Bibliographie de Martin Ziegler 4 …   Wikipédia en Français

  • 14-Juillet — Prise de la Bastille Pour les articles homonymes, voir Bastille. Prise de la Bastille …   Wikipédia en Français

  • 14 juillet 1789 — Prise de la Bastille Pour les articles homonymes, voir Bastille. Prise de la Bastille …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie Sur Paris — Sommaire 1 Histoire 1.1 Général 1.2 Antiquité 1.3 Moyen Âge 1.4 …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie sur Paris — Sommaire 1 Histoire 1.1 Général 1.2 Antiquité 1.3 Moyen Âge 1.4 Époque …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”