Argo Secondari

Argo Secondari (né en 1895 à Rome, mort le 17 mars 1942 à Rieti) était un anarchiste italien de la première moitié du XXe siècle.

Sommaire

Biographie

Argo Secondari participe à la Première Guerre mondiale. Ancien lieutenant, plusieurs fois décoré des « Arditi d'assaut », il était de tendance anarchiste.

Son nom est associé à la naissance, le 6 juillet 1921 (à proximité du jardin botanique de Rome) du mouvement des Arditi del Popolo, organisation paramilitaire créée pour s'opposer au squadrismo fasciste.

« Tant que les fascistes continueront à brûler nos maisons du peuple, maisons sacrées des travailleurs, tant que les fascistes assassineront les frères ouvriers, tant qu'ils continueront la guerre fratricide, les Arditi d'Italie ne pourront rien avoir de commun avec eux. Un sillon profond de sang et de décombres fumants divisent les fascistes et les Arditi.  »

(Déclaration de Argo Secondari à l'assemblée des Arditi del Popolo du 27 juin 1921, publiée dans Umanità Nova, Rome, 29 juin 1921)

« Bien loin du patriotard requin, fier de notre orgueil de race, conscients que notre Patrie est là où se trouvent les peuples opprimés : Ouvriers, masses laborieuses, Arditi d'Italie À NOUS! »

(Synthèse d'une partie de documents de la police de Rome 1922)

Le groupe initial est formé d'à peu près deux mille personnes, en majorité des anciens combattants de la Première Guerre mondiale, et issu de l'anarchisme. Sa naissance est saluée par Lénine dans la Pravda. Nikolaï Boukharine invite vivement Ruggero Grieco, du Parti communiste d'Italie, à ne pas s'opposer à la création de l'organisation antifasciste, même si celle-ci n'était pas sous l'autorité du parti communiste. À l'intérieur du parti Antonio Gramsci[1] est favorable aux arditi del Popolo thème qu'il reprendra peu avant d'être arrêté à l'issue d'une des dernières réunions du parti et avant l'instauration du régime fasciste.

Le 22 octobre 1922, il est agressé par des fascistes qui le battent très violemment avec l'objectif de le rendre fou.[réf. nécessaire] Son frère Epaminonda, médecin cardiologue, essaie sans succès de l'emmener aux États-Unis afin de le soigner.

Le régime fasciste décide de l'enfermer dans un hôpital psychiatrique, où Secondari restera dix-huit ans, jusqu'à sa mort survenue le 17 mars 1942 à l'âge de quarante-six ans.

Ses funérailles, sur ordre de la préfecture qui craignait des désordres, furent discrètes. Il repose au cimetière de Rieti.

Bibliographie

Liens internes

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Argo Secondari de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Argo — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir argot …   Wikipédia en Français

  • Arditi Del Popolo — Arditi[1] del Popolo (soldats du peuple) est une organisation antifasciste née en 1921 de la scission de la section romaine des Arditi d Italie sur l initiative d un groupe d inscrit emmené par le sympathisant anarchiste Argo Secondari et soutenu …   Wikipédia en Français

  • Arditi del Popolo — Arditi[1] del Popolo ( Soldats du Peuple ) est une organisation antifasciste née en 1921 de la scission de la section romaine des Arditi d Italie sur l initiative d un groupe d inscrit emmené par le sympathisant anarchiste Argo Secondari et… …   Wikipédia en Français

  • Arditi del popolo — Arditi[1] del Popolo (soldats du peuple) est une organisation antifasciste née en 1921 de la scission de la section romaine des Arditi d Italie sur l initiative d un groupe d inscrit emmené par le sympathisant anarchiste Argo Secondari et soutenu …   Wikipédia en Français

  • Arditi del Popolo — The Arditi del Popolo (People s Squads) was an Italian militant anti fascist group founded at the end of June 1921 to resist the rise of Benito Mussolini s National Fascist Party and the violence of the Blackshirts ( squadristi ) paramilitaries.… …   Wikipedia

  • Vittorio Ambrosini — Pour les articles homonymes, voir Ambrosini. Vittorio Ambrosini (né à Agrigento en 1893 mort à Rome en octobre 1971), capitaine des Arditi, il est un des fondateurs des Arditi del Popolo. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Formations De Défense Prolétarienne — Les formations de défense prolétarienne sont des formations combattantes italienne d opposition au fascisme nées spontanément entre 1920 et 1922, puis organisées militairement en front uni. Sommaire 1 L opposition aux squadristi 2 Les Arditi del… …   Wikipédia en Français

  • Formations de defense proletarienne — Formations de défense prolétarienne Les formations de défense prolétarienne sont des formations combattantes italienne d opposition au fascisme nées spontanément entre 1920 et 1922, puis organisées militairement en front uni. Sommaire 1 L… …   Wikipédia en Français

  • Formations de défense prolétarienne — Les formations de défense prolétarienne sont des formations combattantes italienne d opposition au fascisme nées spontanément entre 1920 et 1922, puis organisées militairement en front uni. Sommaire 1 L opposition aux squadristi 2 Les Arditi del… …   Wikipédia en Français

  • Vincenzo Baldazzi — surnommé « Cencio » (né à Genzano di Roma le 25 octobre 1888, mort à Rome le 23 mai 1982) est un homme politique italien, antifasciste et résistant. Sommaire 1 Biographie 2 Bibliographie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”