Argentières

48° 39′ 15″ N 2° 52′ 12″ E / 48.6542, 2.87

Argentières
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Melun
Canton Mormant
Code commune 77007
Code postal 77390
Maire
Mandat en cours
René Sapierre
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes la Brie Centrale
Démographie
Population 374 hab. (2008)
Densité 146 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 15″ Nord
       2° 52′ 12″ Est
/ 48.6542, 2.87
Altitudes mini. 73 m — maxi. 107 m
Superficie 2,57 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Argentières est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

A ne pas confondre avec Argentière en Haute-Savoie, et L'Argentière-la-Bessée en Hautes-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Tazins.

Sommaire

Géographie

Cours d'eau : l'Yerres.

Lieux-dits et écarts

Communes limitrophes

Les communes limitrophes sont :

Histoire

Les origines d’Argentières

Son premier nom « ARGENTERIAE » laisse à supposer que les romains y auraient exploité une mine d’argent ou qu’il y aurait eu une industrie à base de ce métal.

Jusqu’à la révolution, le village dépendait de la seigneurie de l’Abbaye de Saint Germain des Prés et rattaché à l’Abbaye de Chaumes en Brie.

Les habitants d’Argentières furent les premiers serfs affranchis par l’Abbaye de chaumes en 1205. Les villageois passaient pour être indépendants et décrits comme « fiers et hauts ».

Il est à noter dans cette idée que la commune d’Argentières est la seule du canton et des environs à ne pas avoir d’exploitations agricoles aux mains des barons, comtes, ou marquis… survivance de l’ancien régime.

Maires successifs

  • Daniel JOUAN (1977-1983)
  • Jules KLENE (1983-1985)
  • Luc FLORES (1985-2008)
  • René Sapierre (2008-2014) Retraité

Démographie

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
204 180 191 188 190 188 188 172 171
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
163 156 161 151 157 150 141 164 140
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
133 144 126 137 163 157 134 129 128
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2007
121 157 242 230 276 364 361 355 364

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

*Source Cassini
*2004 : population provisoire de l'Insee


La population a triplé en un siècle, du fait notamment de l’augmentation de l’espérance de vie, mais également de l’arrivée de nouveaux habitants et surtout de nombreuses naissances…

Patrimoine religieux

L’église Saint Bon

L’église d’Argentières a été construite au XVe siècle et fut reconstruite au XVIIIe siècle. Elle ne se compose que d’une seule nef et n’a pas de transept. Son patron est Saint Bonnet (ou Saint Bon), sa fête est le 15 janvier. En son sein, quatre statues représentant : « Saint Bon », « Saint Jacques », « Saint Vincent » et « la Vierge et l’enfant ». La cloche, après avoir été fêlée, fut changée avec le soutien financier de la famille Nicolas (les descendants étant les actuels détenteurs des vins Nicolas !), propriétaire à l’époque du château d’Arcy. En remerciements, leur nom fut gravé dessus. Elle fut bénite le 2 septembre 1855. Un bénitier en forme de coquille Saint Jacques, attesterait de la situation du village à proximité des chemins de Compostelle et du passage des pèlerins. Dans le chœur se trouve une dalle funéraire classée monument historique en 1907 et mesurant 2 m 22 de long pour 1 m 10 de large. Elle représenterait Guillaume de Troyes, écuyer, seigneur de Montcouvent mort en 1517 ; et une femme coiffée à la mode d’Anne de Bretagne, avec à ses pieds sa fillette décédée (d'après l'inscription plus ou moins visible de la dalle). L’édifice possède une poutre au plafond, datant peut-être de 1460, sculptée à chaque extrémité d'un animal fantastique (crocodile, monstre ou griffon) qui figurait également sur le blason de guillaume de Troyes. Une telle poutre est appelée « engoulant ou rageur ».

Économie

  • [néant]

Personnages célèbres

  • [néant]

Monuments et lieux touristiques

Le château de Montcouvent

A Argentières, il existait le « Château de Montcouvent », devenu maison de campagne. Avec le temps, il ne restait qu’un pigeonnier en 1823, en 1889, ne subsistait qu’une ferme, et de nos jours quelques pans de murs en ruines, au lieu dit « Montcouvent », à l'écart du village dans un chemin qui borde l’Yerres. Le dernier seigneur de Montcouvent y ayant séjourné fut Jean-François de Soisson (1664 – 1726). De 1756 à 1774, on trouve un certain Louis Martin des Fontaines, conseiller du roi (Louis XV), auditeur en sa chambre des comptes et Seigneur d’Arcy et de Montcouvent d’Argentières. D’après la légende, 22 souterrains partiraient de ces ruines pour arriver directement au sein de l'église d’Argentières ; dans la crypte funéraire des seigneurs de Montcouvent qui étaient exhumés dans le chœur de l'église Saint-Bon. Cette sépulture aurait été violée pendant la terreur. D'autres pensent que ces souterrains mèneraient aux différents châteaux du secteur (Beauvoir, Arcy...). Il se dit aussi que dans les années 1980, quelqu'un aurait découvert un de ces fameux souterrains (contenant casques, fusils et autres armures), menant directement à l'autel de l'église.

  • Eglise Saint-Bond du XV ème siècle


Événements

  • [néant]

Jumelages

  • [néant]

Références

  • [néant]

Notes et références


Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Argentières de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Argentieres — Argentières Argentières Pays   …   Wikipédia en Français

  • Argentières — Saltar a navegación, búsqueda Argentières País …   Wikipedia Español

  • Argentières — French commune nomcommune=Argentières x = 148 y = 80 lat long=coord|48|39|15|N|2|52|12|E insee=77007 cp=77390 région=Île de France département=Seine et Marne arrondissement=Melun canton=Mormant maire=René Sapierre mandat=2008 2014… …   Wikipedia

  • Argentières (Gard) — Canaules et Argentières Canaules et Argentières Pays …   Wikipédia en Français

  • Argentières (Haute-Savoie) — Chamonix Mont Blanc Pour les articles homonymes, voir Mont Blanc (homonymie). Chamonix Mont Blanc La mairie de Chamonix …   Wikipédia en Français

  • Canaules-et-Argentieres — Canaules et Argentières Canaules et Argentières Pays …   Wikipédia en Français

  • Canaules-et-Argentières — 43° 58′ 54″ N 4° 03′ 11″ E / 43.9817, 4.0531 …   Wikipédia en Français

  • Canaules-et-Argentières — Saltar a navegación, búsqueda Canaules et Argentières País …   Wikipedia Español

  • Canaules-et-Argentières — is commune in the Gard department in southern France.It is located deep in the French wine producing region known as [http://www.canaules.com/LanguedocInfo.html Languedoc] . Wine has been produced in [http://www.canaules.com/LanguedocInfo.html… …   Wikipedia

  • argentiere — {{hw}}{{argentiere}}{{/hw}}s. m.  (f. a ) 1 Artigiano che lavora l argento. 2 Chi vende oggetti d argento …   Enciclopedia di italiano

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”