Argent juif

Théorie du complot juif

Antisémitisme
Fondamentaux
Affaires
Accusations de crime rituel
Divers
Persécutions
Discriminations
Violences
Publications
Publications antisémites : en France
Publications sur l'antisémitisme
Voir aussi
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Le complot juif est une théorie du complot qui prête aux Juifs une volonté de dominer le monde. Ces théories diffèrent de l'allégation antisémite en ce sens qu'elles ont un auteur ou groupe d'auteurs précis et se focalisent sur l'accusation de domination.

Sommaire

Description

À partir du XIXe siècle, les auteurs conspirationnistes associent juifs et franc-maçons sous le terme polémique de judéo-maçonnerie.

Elle est particulièrement incarnée par les Protocoles des Sages de Sion, faux document créé au début du XXe siècle par un faussaire antisémite russe, Mathieu Golovinski dans le but de « prouver » cette prétendue conspiration.

Développée à nouveau dans Mein Kampf, elle connaît un regain de popularité en Europe durant les années de crise. Dix ans plus tard, la solution finale est mise en oeuvre.

À l'époque, une telle théorie est cautionnée tant à droite (à l'époque la droite, fortement nationaliste, hait le Juif apatride ; le juif est associé au bolchevik sous le terme « judéo-bolchevique »[1]) qu'à gauche (le Juif, accusé de détenir le capital, est assimilé au capitaliste).

La théorie connaît aujourd'hui une nouvelle popularité au Moyen-Orient, mais son existence serait entretenue en Occident (voir cependant Paradoxe de Tocqueville).

Différentes théories du complot juif

XIXème siècle

Hermann Goedesche, un fonctionnaire et essayiste allemand, écrivit sous le pseudonyme de "Sir John Retcliffe" (parfois écrit comme "Sir John Readcliffe") dans sa nouvelle "Biarritz" un chapitre nommé "Dans le cimetière juif de Prague". Ce chapitre décrit un discours du rabbin Eichhorn ou Reichhorn qui révèle un complot juif contre la civilisation européenne en général. Bien que faisant partie d'une nouvelle, il fut imprimé séparément en tant que pamphlet antisémite en Russie à partir de 1872. On peut le considérer comme un précurseur des "Protocoles", il fut d'ailleurs parfois publié comme ajout à des éditions des "Protocoles"[2].

XXème siècle

Le journaliste et essayiste britannique Douglas Reed a développé une théorie du complot juif dans son livre La controverse de Sion, dans lequel il explique que les juifs ont instrumentalisé les deux guerres mondiales et en prépareraient une troisième dans le but d'installer un gouvernement mondial à leur solde[3]. Il a été qualifié d'antisémite virulent[4].

La thèse du complot judéo-maçonnique

Voir: Théories du complot maçonnique#La thèse du complot judéo-maçonnique

XXIème siècle

James von Brunn auteur de la fusillade au United States Holocaust Memorial Museum (Musée de l'Holocauste de Washington) en 2009 est l'auteur d'un essai dénonçant un complot juif mondial Kill the Best Gentiles[5].

Notes et références

  1. Daniel Pipes (1997): Conspiracy: How the Paranoid Style Flourishes and Where It Comes From, (The Free Press - Simon & Shuster), p.93. ISBN 0-684-83131-7
  2. What are "The Protocols of the Elders of Zion"?, 1 juin 1999
  3. Douglas Reed, The Controversy of Zion (Veritas, 1985) Texte en ligne en français
  4. Michael Billig, Methodology and Scholarship in Understanding Ideological Explanation, cité par Clive Seale, dans Social Research Methods: A Reader, accessed 27 January 2008
  5. Le Monde, James von Brunn, idéologue raciste et tireur présumé du Musée de l'Holocauste, 11.06.09

Voir aussi

Lien externe

Bibliographie

  • Valéry Rasplus, « Le Juif comme conducteur du monde tel qu’il va. Démonolâtrie et conspiration aux Temps Modernes », dans Des Lois et des Hommes, n° 5, mai 2007.
  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « Th%C3%A9orie du complot juif ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Argent juif de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • juif — juif, juive [ ʒɥif, ʒɥiv ] n. et adj. • judeu v. 980; juieu v. 1220, fém. juieue, juive, d où le masc. juif; lat. judæum, gr. ioudaios « de Juda », de l hébr. Yehudi, de Yehuda « Juda » 1 ♦ Nom donné depuis l Exil (IVe s. av. J. C.) aux… …   Encyclopédie Universelle

  • juif — juif, ive (juif, jui v ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui appartient au peuple hébreu, au peuple qui habita jadis la Palestine. Un Juif, une Juive (avec une majuscule). •   Les Juifs charnels tiennent le milieu entre les chrétiens et les païens …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Juif Tunisien — Histoire des Juifs en Tunisie L histoire des Juifs en Tunisie remonte à l Antiquité. Leur présence sur le territoire de l actuelle Tunisie est en effet avérée à partir du IIe siècle, au moins, même si, selon certaines hypothèses, leur… …   Wikipédia en Français

  • Juif tunisien — Histoire des Juifs en Tunisie L histoire des Juifs en Tunisie remonte à l Antiquité. Leur présence sur le territoire de l actuelle Tunisie est en effet avérée à partir du IIe siècle, au moins, même si, selon certaines hypothèses, leur… …   Wikipédia en Français

  • JUIF — IVE. adj. et s. Celui, celle qui professe la religion judaïque. Il est juif. Elle est juive. Un marchand juif. Les juifs de Pologne, d Allemagne, de France. Une juive. Prov., Être riche comme un juif, Être fort riche.  Le Juif errant, Personnage… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Argent dette — L Argent Dette L Argent Dette ( Money as Debt ) est un documentaire sous forme de dessin animé du canadien Paul Grignon diffusé gratuitement sur Internet. Il expose sa conception du crédit et de la création monétaire. Fin 2008, il connaît un… …   Wikipédia en Français

  • Péril juif — Antisémitisme Antisémitisme Fondamentaux Définitions : Antijudaïsme · Antisémitisme · Judéophobie …   Wikipédia en Français

  • Sale juif — Antisémitisme Antisémitisme Fondamentaux Définitions : Antijudaïsme · Antisémitisme · Judéophobie …   Wikipédia en Français

  • Le Juif dans les épines — (en allemand Der Jude im Dorn) est un conte antisémite écrit par les frères Grimm et publié dans leur livre Contes de l enfance et du foyer (Kinder und Hausmärchen). Sommaire 1 Résumé 2 Origine 3 Litt …   Wikipédia en Français

  • Le Juif Süss (1940) — Pour les articles homonymes, voir Le Juif Süss. Le Juif Süss (titre original : Jud Süß) est un film de propagande nazi tourné en 1940 par Veit Harlan sous la supervision de Joseph Goebbels dans les Studios de Babelsberg. Ce film constitue… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”