Argenou

Saint-Amand-en-Puisaye

Saint-Amand-en-Puisaye

Ajouter une image

Administration
Pays France
Région Bourgogne
Département Nièvre
Arrondissement Cosne-Cours-sur-Loire
Canton Saint-Amand-en-Puisaye
Code Insee abr. 58227
Code postal 58310
Maire
Mandat en cours
Odile Doreau
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Puisaye nivernaise
Démographie
Population 1 332 hab. (2006)
Densité 32 hab./km²
Gentilé Saint-Amandois ou Amandinois
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 47″ Nord
       3° 04′ 31″ Est
/ 47.5297222222, 3.07527777778
Altitudes mini. 167 m — maxi. 284 m
Superficie 41,51 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Amand-en-Puisaye est une commune française, située dans le département de la Nièvre et la région Bourgogne. Elle est jumelée avec Castellamonte.

Ses habitants sont appelés les Saint-Amandois[1], ou les Amandinois[2].

Sommaire

Géographie

Le village est situé sur la rive gauche de la Vrille. La moitié de la superficie de la commune est constituée de forêt de chêne, notamment par la forêt de Saint-Fargeau.

Histoire

La ville fut tout d’abord nommée Paciolus depuis l’antiquité, pour devenir Poiseia en 1147, puis Puiseio en 1161, Pulegia en 1218.

De 1314 à 1509, elle a successivement pris les noms de Posoye, Puiseya, Puisoye, pour finir en 1509 par l’appellation que nous lui connaissons aujourd’hui, Puisaye.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 en cours Odile Doreau Retraité
 ? 2001 Jacques Lacheny Potier
1910 1940 Arsène-Célestin Fié PRS Député
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
1 369 1 427 1 337 1 394 1 361 1 397 1 332
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Transports

Jusqu'à la seconde guerre mondiale, la ville était déservie par un train en voie métrique appelé "le Tacot" (locomotives de type Corpet-Louvet) qui servait notamment à acheminer les poteries vers la gare de Cosne-sur-Loire (elles y étaient alors transbordées vers d'autres wagons pour voies normales) et serpentait à travers la campagne via Saint-Vérain (la gare se trouve toujours là, au bout de la rue de la gare), Saint-Loup,... La faible rentabilité du transport voyageur et les 55 passages à niveau non protégés ont conduit au démontage intégral de cette ligne dont l'ouvrage le plus impressionnant était le viaduc en fer de Cosne-sur-Loire.


Lieux et monuments

Le château

Le château de Saint-Amand

Le château de Saint-Amand-en-Puisaye est un des plus important châteaux de la Renaissance dans le Nivernais. Il fut reconstruit vers 1530 par Antoine de Rochechouart, fils d'un chambellan du Roi François Ier, sur l'emplacement d'une forteresse féodale probablement détruite par le Duc de Bourgogne quand celui-ci, en 1402, envahit l'Auxerrois.

Le château abrite aujourd'hui un musée consacré à la céramique, activité qui fait la renommée de la ville et de ses environs.

Personnalités liées à la commune


Voir aussi

Commons-logo.svg

Notes et références

Liens externes


  • Portail de la Nièvre Portail de la Nièvre
Ce document provient de « Saint-Amand-en-Puisaye ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Argenou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”