Arezki Sadat

Arezki Sadat est un journaliste algéro-canadien né le 30 jun 1963 à Tamassit, en Kabylie (région montagneuse du nord de l'Algérie). En 1984, il s'établit en Pologne, où il fut un observateur attitré du quotidien des Polonais sous le régime communiste. Il entreprit des études d'ingénieur en génie civil à la Polytechnique de Gdansk, ville située sur les bords de la Baltique. En 1998, il décrocha un mastère en journalisme de l'Université de Varsovie et un certificat dans la même spécialité à l'École supérieure de journalisme de Lille (France). Il rejoignit la rédaction du quotidien polonais Zycie, alors qu'il n'avait pas encore terminé ses études. Au début des années 2000, il est nommé à la tête du service international de ce journal de langue polonaise.

En tant que journaliste, il publia de nombreux articles sur le dialogue entre les religions, les droits de l'homme, le déficit démocratique dans les pays musulmans, les conflits armés en ex-Yougoslavie ou sur le continent africain, l'intervention américaine en Irak et la question énergétique dans les rapports des pays européens avec la Russie. Il collabora également à d'autres titres (Courrier de Varsovie, VIVA). Il fut consultant pour plusieurs radios polonaises ainsi que pour la radio algérienne Chaine III.

Ses missions à travers le Monde le menèrent en Irak, au Liban, en Jordanie, en Ukraine, en ex-Yougoslavie et dans plusieurs pays d'Europe occidentale. En tant que collaborateur du service sportif du quotidien Zycie, il a réalisé de nombreux entretiens avec des sportifs reconnus, dont les anciennes vedettes de football Raymond Kopa (France), Claudio Caniggia (Argentine), Jocelyn Angloma (France) ou Sabri Lamouchi (France).

En 2003, Arezki Sadat émigra au Canada, où il entreprit des études en science politique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). En juin 2010, il obtient une maitrise dans la même discipline. Établi à Montréal, il participe à divers débats, entre autres ceux inhérents aux consultations sur les accommodements raisonnables devant la Commission Bouchard-Taylor (2007-2008). Depuis 2008, il publie régulièrement sur le portail d'information www.ksari.com. Ses textes[1] et [2] qui sont souvent repris dans les médias communautaires au Québec et en France traitent surtout des droits de l'homme et de l'immigration maghrébine dans l'hémisphère Nord.

Arezki Sadat parle couramment kabyle, français, polonais, ukrainien, arabe et anglais. Il voue une véritable passion aux langues slaves, au football, à la littérature et aux chats.

Liens externes

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arezki Sadat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sadat Arezki — Arezki Sadat Arezki Sadat est un journaliste algéro canadien né le 30 jun 1963 à Tamassit, en Kabylie (région montagneuse du nord de l Algérie). En 1984, il s établit en Pologne, où il fut un observateur attitré du quotidien des Polonais sous le… …   Wikipédia en Français

  • Projet Québec — Projet:Québec Portail   …   Wikipédia en Français

  • Championnats d'Afrique d'athlétisme 1988 — Infobox compétition sportive Championnats d Afrique d athlétisme 1988 Éditions 5e Lieu Annaba,  Algérie …   Wikipédia en Français

  • Leichtathletik-Afrikameisterschaft 1988 — Die 5. Leichtathletik Afrikameisterschaft fand vom 29. August bis 2. September 1988 im Stade 19 Mai 1956 in Annaba in Algerien statt. Entscheidungen fielen in 23 Disziplinen für Männer und 18 Disziplinen für Frauen. Bei den Frauen gab es noch… …   Deutsch Wikipedia

  • Histoire de la Jeunesse sportive de Kabylie — Article principal : Jeunesse sportive de Kabylie. Cet article retrace l histoire de la Jeunesse sportive de Kabylie depuis sa création. Fondé en 1928, le club algérien et kabyle ne dispute officiellement ses premiers matchs qu en 1946. Après …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”