Ardentes

46° 44′ 35″ N 1° 49′ 54″ E / 46.7430555556, 1.83166666667

Ardentes
La place de la république.
La place de la république.
Armoiries logo
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre
Arrondissement Châteauroux
Canton Ardentes
(chef-lieu)
Code commune 36005
Code postal 36120
Maire
Mandat en cours
Didier Barachet
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération castelroussine
Site web www.mairie-ardentes.com
Démographie
Population 3 739 hab. (2008)
Densité 60 hab./km²
Gentilé Ardentais
Géographie
Coordonnées 46° 44′ 35″ Nord
       1° 49′ 54″ Est
/ 46.7430555556, 1.83166666667
Altitudes mini. 150 m — maxi. 208 m
Superficie 62,09 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ardentes est une commune française, située dans le département de l'Indre, en région Centre.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune est située dans l'est du département dans la région naturelle du Boischaut-Sud. Elle est constituée de deux villages, Ardentes, qui constitue la majeure partie où se trouve les administrations et Clavières.

Hydrographie

Le territoire communal est traversé par la rivière Indre.

Hameaux de la commune

  • Clavières
  • Les Loges de Dressais
  • Le Breuil
  • Villebommiers
  • Dressais
  • La Cueille
  • Bellat
  • Le Plessis
  • Sanguille
  • La Boisfarderie
  • Buxerolle

Communes limitrophes

Ardentes est situé[1] à environ :

Transports et voies de communications

Réseau routier

Le territoire communal est desservi par les routes départementales : 12, 12c, 12d, 14, 19, 41, 102, 105 et 943.

Desserte ferroviaire

La gare ferroviaire la plus proche est la gare de Châteauroux, située à 13 km.

Bus

La commune est desservie par la ligne 15 du réseau de bus Horizon.

Aéroport

L'aéroport le plus proche est l'aéroport de Châteauroux-Centre situé à environ 16 km.

Sentier de randonnée

Le territoire communal est traversé par le sentier de grande randonnée 46.

Histoire

Héraldique

Armes d'Ardentes

Les armes d'Ardentes se blasonnent ainsi :
D'or aux trois faces ondées de gueules.

Historique

Ardentes fut créée par les Romains sous le nom d'Alerta.

L'emplacement de l'église Saint-Martin fut celui d'un temple romain.

Ardentes, avant quelques décennies, était en fait deux communes qui sont maintenant des quartiers : Saint-Martin et Saint-Vincent. Ardentes était située sur la voie romaine menant d’Argentomagus (Argenton-sur-Creuse) à Avaricum (Bourges).

La ville était jadis séparée en deux paroisses : Saint-Martin-d’Ardentes au sud de la rivière Indre et Saint-Vincent-d’Ardentes au Nord. Devenues communes, leur union sous le nom d’Ardentes eut lieu en 1839.

Durant la Révolution française, pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II invitant les communes ayant des noms pouvant rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune de Saint-Martin-d’Ardentes change de nom pour Ardentes-les-Bois[2].

Administration

Maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2001 Pierre Desseigne PCF Conseiller général du canton d'Ardentes (2001-2008)
2001 en cours Didier Barachet[3] UMP Expert comptable

Services publics

La commune dispose des services suivants :

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Ardentes comptait 3 739 habitants (soit une augmentation de 13 % par rapport à 1999). La commune occupait le 2 701e rang au niveau national, alors qu'elle était au 2 805e en 1999, et le 9e au niveau départemental sur 247 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Ardentes depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[5], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[6]. Pour Ardentes, le premier recensement a été fait en 2007[7], les suivants étant en 2012, 2017, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Ardentes, est une évaluation intermédiaire[8].

Le maximum de la population a été atteint en 2008 avec 3 739 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 056 1 002 909 1 179 1 144 1 089 2 162 2 297 2 480
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 2 546 2 561 2 681 2 449 2 617 2 682 2 647 2 677 2 665
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 655 2 679 2 725 2 504 2 327 2 237 2 247 2 710 2 725
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 2 852 2 720 2 780 3 269 3 511 3 322 3 582 3 616 3 739
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[9], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[10],[11]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (29,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 15,4 %, 30 à 44 ans = 21,4 %, 45 à 59 ans = 24,3 %, plus de 60 ans = 21,2 %) ;
  • 50,6 % de femmes (0 à 14 ans = 17,4 %, 15 à 29 ans = 14,2 %, 30 à 44 ans = 21,1 %, 45 à 59 ans = 23,6 %, plus de 60 ans = 23,8 %).
Pyramide des âges à Ardentes en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,7 
6,5 
75 à 89 ans
9,6 
14,5 
60 à 74 ans
13,5 
24,3 
45 à 59 ans
23,6 
21,4 
30 à 44 ans
21,1 
15,4 
15 à 29 ans
14,2 
17,6 
0 à 14 ans
17,4 
Pyramide des âges du département de l'Indre en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,8 
9,1 
75 à 89 ans
13,3 
16,5 
60 à 74 ans
17,2 
22,0 
45 à 59 ans
20,5 
19,8 
30 à 44 ans
18,4 
15,5 
15 à 29 ans
13,8 
16,6 
0 à 14 ans
15,1 

Économie

Enseignement

La commune possède[14] :

Sport

Lieux et monuments

L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
  • L’église Saint-Martin est classée « monument historique » (XIe et XIIe siècle).

Rattachée à l’abbaye de Déols en 1117, de style roman comme cette dernière, son architecture est influencée par l’art bourguignon qui se propage sous l’effet du rayonnement de l’abbaye de Cluny ainsi que par l'architecture saintongeaise.

  • L'église Saint-Vincent est du XIIe, mais presque entièrement refaite au XVe. Le clocher est du XIXe. Seuls les deux petits têtes de lions dans le chœur datent de l'époque romane.

Activités festives

Personnalités liées à la commune

  • Stanislas Limousin (1831-1887), inventeur des cachets et de l'ampoule hypodermique injectable.
  • Jean-Louis Leveille (1787 1871).
  • Antoine Laurent Apollinaire Fée (1789 1874), botaniste né à Ardentes.
  • Georges Lubin (1904-2000), historien de la littérature, spécialiste de la correspondance de George Sand.
  • Étienne Grétré de Champilliers (1748-1803), maîtres des forges au XVIIIe siècle.
  • Les frères Des Gachons : Jacques des Gachons, écrivain (1868-1945) ; André des Gachons (1871-1951), peintre ; Louis-Didier des Gachons (1875-1951), inventeur, il imagine le principe de la lithographie en couleurs.
  • Joseph Fleuret (1886-1976).
  • Jean Hubert (archéologue), (1902-1994), archiviste médiéviste.
  • Paul Pesson, (1911-1989), entomologiste né à Ardentes.

Notes et références

  1. La distance entre Ardentes et les grosses communes du département avec Mappy.fr.
  2. Charles Bouyssi, « Communes et paroisses d’Auvergne », 2002. Consulté le 18 novembre 2008.
  3. Résultats des élections municipales de mars 2008 sur le site officiel de la préfecture de l'Indre.
  4. Carte de la viabilité hivernale du conseil général de l'Indre.
  5. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  6. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009.
  7. Calendrier des recensements des communes du département de l'Indre sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  8. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 24 juillet 2011.
  10. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  11. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  12. Évolution et structure de la population à Ardentes en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  13. Résultats du recensement de la population de l'Indre en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2011.
  14. Site officiel de l'inspection académique de l'Indre.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ardentes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ardentes — Saltar a navegación, búsqueda Ardentes País …   Wikipedia Español

  • ARDENTES — apud Anonymum de Miraculis S. Agili c. 5. Deus per eius meritum operatur sanationcs et maxime Ardentium restmguit ignes: Dicuntur, qui igneô quôdam morbô correpti, toti quodammodo ardebant, et membris depastis sensim consumebantur. Morbum hunc… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Ardentes — Infobox Commune de France|nomcommune=Ardentes région=Centre département=Indre arrondissement=Châteauroux canton=Ardentes insee=36005 cp=36120 maire= Didier Barachet mandat= 2001 2008 intercomm=Castelroussine longitude=1.83166666667… …   Wikipedia

  • Ardentes — Original name in latin Ardentes Name in other language Ardant, Ardentes, Ardentes les Bois, Ardon, Ардант, Ардон State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 46.74191 latitude 1.83428 altitude 164 Population 3356 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Saint-Martin-d'Ardentes — Ardentes Ardentes Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Saint-Vincent-d'Ardentes — Ardentes Ardentes Administration Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Canton d'Ardentes — Administration Pays France Région Centre Département Indre Arrondissement Châteauroux Code canton …   Wikipédia en Français

  • Kanton Ardentes — Region Centre Département Indre Arrondissement Châteauroux Hauptort Ardentes Einwohner 16.668 (1. Jan. 2008) Bevölkerungsdicht …   Deutsch Wikipedia

  • Canton de Ardentes — Canton d Ardentes Canton d Ardentes Administration Pays France Région Centre Département Indre Arrondissement Châteauroux Code cantonal 36 02 Chef lieu …   Wikipédia en Français

  • Holiday home Ardentes II — (Ardentes,Франция) Категория отеля: Адрес: 36120 Ardentes, Франция …   Каталог отелей

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”