Ardachêr

Ardachîr Ier


Ardachîr Ier ou Ardashir (ou Ardéchir, Ardachêr, Ardachès, Artahshatr en vieux perse, Artaxerxès ou Artaxerce en grec ou en latin) fut le fondateur de la dynastie perse des Sassanides qui domina le Moyen-Orient à l'est de l'Euphrate du IIIe au VIIe siècle. Ardashir régna de 224 à 241.

Origine

Investiture d'Ardashir par le dieu Ahura Mazda

Ardashir, né dans un village proche d'Istakhr (près de Persépolis, en Iran), était un fils cadet de Papak, roitelet de Khir, vassal du roi d'Istakhr, lui-même vassal du roi des rois parthe Artaban V (dynastie des Arsacides) et d'une certaine Rôdak selon l'inscription de son fils Shapur Ier.

Nommé gouverneur de Darabgerd (Darab, Iran), Ardashir se lance vers 211 ou 212 dans une série de guerres contre les roitelets voisins qu'il soumet ou remplace par des hommes à lui. Papak de son côté se révolte contre son suzerain le roi d'Istakhr, le tue et prend le contrôle du royaume. Papak meurt peu après et Ardashir se retrouve à la tête d'un puissant royaume en Perse, théoriquement vassal du roi des rois Artaban V.

Poursuivant l'unification de l'Iran (soumission de Kerman et d'Ispahan), il fonde sa nouvelle capitale royale à Gur (Firuzabad, Iran) et la nomme Ardashir-Khurreh (la gloire d'Ardashir) : ville parfaitement circulaire de 1950 m de diamètre dont les vestiges sont toujours visibles.

Mis en demeure de rentrer dans le rang par le roi des rois Artaban V, il dénonce son allégeance et répond par un défi. La rencontre entre les deux armées a lieu le 22 ou 28 avril 224 à Hormizdaghan (dans la région d'Ispahan ou plutôt dans l'Ahwaz, non loin de Suse). Secondé par son fils aîné Shapur (Sapor), Ardashir triomphe des Parthes et tue son ancien suzerain Artaban. La plus grande partie de l'aristocratie perse se rallie alors à sa cause.

Roi des rois

pièce datant du règne d'Ardashir Ier

En 226 il se fait couronner roi des rois à Ctésiphon, capitale de l'empire (Salman Pak au sud de Bagdad, Irak), et prend alors le nom de Dariardashir (Darius-Ardashir) car il prétend restaurer l'ancien empire des Perses Achéménides, renversé autrefois par Alexandre de Macédoine. Dans cette optique il revendique tout le Proche-Orient jusqu'à la mer Egée, ce qui l'amène à entrer en conflit direct avec l'Empire romain et le royaume d'Arménie dont le roi Tiridate II, parent d'Artaban, tente de rallier les vassaux restés fidèles à la dynastie arsacide.

Malgré une offre de compromis proposée par l'empereur romain Sévère Alexandre, Ardashir maintient ses prétentions et la guerre est inévitable. En 232 une grande expédition romaine, soutenue par l'Arménie, pénètre en Médie (région de Hamadan, Iran) et en Mésène (sud de l'actuel Irak), mais échoue à prendre Ctésiphon et à renverser le nouveau régime. Les Romains se retirent mais Ardashir, affaibli, renoncera dès lors à revendiquer officiellement les provinces romaines d'Orient.

Installant le siège de son pouvoir à Ctésiphon, et construit face à la cité voisine de Séleucie du Tigre, autrefois pillée par les Romains, la ville nouvelle de Veh-Ardashir (le Bienfait d'Ardashir). Il consacre les dernières années de son règne à réformer profondément l'ancien empire des Arsacides, devenu l'empire Sassanide, dans le sens d'une plus grande centralisation.

En 238, profitant sans doute d'une guerre civile chez les Romains, les Perses reprennent l'offensive vers l'ouest et pénètrent peut-être un moment en Syrie. En 240 la cité arabe de Hatra en Mésopotamie (Hadr, Irak), alliée des Romains, est prise et détruite par son fils et héritier Shapur. C'est sans doute à cette occasion qu'Ardashir décide de faire couronner Shapur roi des rois, l'associant ainsi à son pouvoir.

Il meurt peu après, sans doute en 241, laissant à son fils Shapur Ier né de la « dame Myrrôd », une situation encore instable, et la perspective d'une nouvelle guerre contre les Romains.

Empereur sassanide
Précédé par
aucun
Ardachîr Ier Suivi par
Shapur Ier


  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du monde antique Portail du monde antique
  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
Ce document provient de « Ardach%C3%AEr Ier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ardachêr de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ardacher I — Saltar a navegación, búsqueda Escultura de Ardacher I en Naqsh e Rostam, cerca de Persépolis, Irán …   Wikipedia Español

  • Ardacher III — Saltar a navegación, búsqueda Monedas de Ardacher III. Ardacher III (621 21 de abril de 630) fue el vigésimo cuarto rey sasánida de Persia. Hijo de Kavad II, ascendió al trono cuando estaba a punto de cumplir siete años. Su reinado fue partido… …   Wikipedia Español

  • Ardacher II — Saltar a navegación, búsqueda Ardacher II, rey sasánida del último cuarto del siglo IV. Ardashir II (¿ ?), rey del Imperio Sasánida. Su reinado duró desde el 379 hasta el 383. Ardashir II era hermanastro por parte de madre de …   Wikipedia Español

  • Ardacher I — Ardacher o Ardashir I (? 240), fue el fundador del Imperio Sasánida, y rey de Persia desde 226 hasta su muerte. Hijo de Pabhag y nieto de Sasán, heredó de ellos el reino de los Fars en 208. Atacado por el rey de reyes Artabán V, obtuvo la… …   Enciclopedia Universal

  • Ardachêr II — Ardachîr II pièce du règne de Ardashir II Ardachîr II (aussi transcrit Ardašir II ou Ardashir II) était un empereur sassanide de Perse qui régna de 379 à 383. Ardachîr II était un fils du roi Hormizd II. Pendant le règne de son frère cadet Shapur …   Wikipédia en Français

  • Imperio sasánida — Erānshahr Imperio sasánida …   Wikipedia Español

  • Sasán — Saltar a navegación, búsqueda Sasán II (siglo II) fue rey de Fars (Persia) fundador de la dinastía sasánida, que regirá el Imperio Persa a partir de su nieto Ardacher I. Según las crónicas de Ardacher, Sasán era un pastor o un soldado al servicio …   Wikipedia Español

  • Sasán — II (siglo II) fue rey de Fars (Persia) fundador de la dinastía sasánida, que regirá el Imperio Persa a partir de su nieto Ardacher I. Según las crónicas de Ardacher, Sasán era un pastor o un soldado al servicio o acogido por el rey y astrólogo… …   Enciclopedia Universal

  • Artabano IV de Partia — Saltar a navegación, búsqueda Artabán IV (163 227) fue el último rey de los partos, de la dinastía arsácida, titulado, como se hacía tradicionalmente en Persia, como Rey de reyes. Era hijo de Volageses V, a quien sucedió en 213 tras luchar contra …   Wikipedia Español

  • Firuzabad — Saltar a navegación, búsqueda Firuzabad Archivo:Sin bandera.png Bandera Escudo …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”