Arcs-boutants

Arc-boutant

Arcs-boutants de Notre-Dame de Paris

L'arc-boutant ou arcboutant est un élément typique de l'architecture gothique. C'est un étai formé d'un arc en maçonnerie qui contre-bute la poussée latérale des voûtes en croisée d'ogives et les achemine vers le pilier de culée. Ce dernier est le plus souvent couronné d'un pinacle, ce qui permet en constituant un poids important au dessus de l'étai d'asseoir la poussée reçue vers le bas en allégeant visuellement l'arc.

Sommaire

Histoire

Inventés vers la fin de la période romane, et utilisés notamment en Normandie, ils sont alors dissimulés sous la toiture. Mis en valeur lors de la construction de la Cathédrale Saint-Étienne de Bourges, ils deviennent courants pendant le XIIIe siècle. Ils reprennent la fonction des contreforts de l'architecture romane, en permettant (grâce à la croisée d'ogives) d'ouvrir de larges baies en partie haute des murs des églises, et d'éclairer abondamment l'intérieur à travers les vitraux.

Chronologie en images :

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Utilisations notables

Il n'est pas nécessaire de citer ici toutes les églises gothiques, en voici quelques-unes : cathédrales de Bourges, de Paris (Notre-Dame de Paris), de Strasbourg, ou de Cologne.

Le chœur de la cathédrale du Mans présente des arcs-boutants à triple volée, couplés en « Y », qui constituent une prouesse architecturale.

Un exemple d'utilisation de l'arc-boutant : l'abbatiale Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay.

Les voûte d'arêtes de la nef romane de l'abbatiale Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay (la construction de la nef actuelle s'achève en 1138) étaient, à l'origine, maintenues par des tirants à la naissance des voûtes (sur le croquis, en « A » la construction est figurée telle que l'architecte l'avait conçue), mais ces tirants ont rompu ; en « B », figurée telle que l'effort des voûtes hautes l'avait déformée). Un siècle et demi après la construction de la nef, les effets produits avaient déjà causé la chute de plusieurs voûtes. Des arc-boutants ont été construits (en E et pointillés) pour prendre le relai des tirants et maintenir les voûtes.[1]

Le phare de Pointe-au-Père (Canada), construit en 1909, est l'une des neufs tours renforcées d'arcs-boutants érigées par William P. Anderson entre 1908 et 1910.

Au début du XXe siècle, la technique de l'arc-boutant a été reprise par le Canadien William P. Anderson, ingénieur en chef et superintendant des phares du Ministère canadien de la Marine et des Pêches entre 1908 et 1910 pour la construction de neufs phares jalonnant les côtes canadiennes, notamment celui de Pointe-au-Père[2].

Voir aussi

Notes et références

  1. Eugène Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 4, « Construction -- Principes ».
  2. Russ Rowlett, « Canadian Flying Buttress Lighthouses », dans The Lighthouse Directory [en ligne], page mise en ligne le 15 janvier 2004, modifiée pour la dernière fois 7 juillet 2008, consultée le 19 avril 2009.

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
Ce document provient de « Arc-boutant ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arcs-boutants de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arcs-boutants — ● arc boutant, arcs boutants nom masculin (de arc et bouter, pousser) Organe de contrebutement extérieur des voûtes gothiques, employé en nombre, et fait d un arc rampant surmonté d un petit mur plein ou à claire voie. Fourchette d un parapluie.… …   Encyclopédie Universelle

  • Arcs boutants — Arc boutant Arcs boutants de Notre Dame de Paris L arc boutant ou arcboutant est un élément typique de l architecture gothique. C est un étai formé d un arc en maçonnerie qui contre bute la poussée latérale des voûtes en croisée d ogives et les… …   Wikipédia en Français

  • Arcs-boutant — Arc boutant Arcs boutants de Notre Dame de Paris L arc boutant ou arcboutant est un élément typique de l architecture gothique. C est un étai formé d un arc en maçonnerie qui contre bute la poussée latérale des voûtes en croisée d ogives et les… …   Wikipédia en Français

  • Arcs boutant — Arc boutant Arcs boutants de Notre Dame de Paris L arc boutant ou arcboutant est un élément typique de l architecture gothique. C est un étai formé d un arc en maçonnerie qui contre bute la poussée latérale des voûtes en croisée d ogives et les… …   Wikipédia en Français

  • Arcs — Arc Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Arc-boutant — Arcs boutants de Notre Dame de Paris L arc boutant ou arcboutant est un élément typique de l architecture gothique. C est un étai formé d un arc en maçonnerie qui contre bute la poussée latérale des voûtes en croisée d ogives et les achemine vers …   Wikipédia en Français

  • Cathedrale Notre-Dame de Paris — Cathédrale Notre Dame de Paris Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. 48°51′11″N …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame De Paris — Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. 48°51′11″N …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame de Paris — Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame de Paris La façade de la cathédrale …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre Dame de Paris — Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. 48°51′11″N …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”