Osman Pacha
Osman Pacha

Osman Nuri Pacha est un général turc de l'Empire ottoman né à Amasya en 1837 et mort le 5 avril 1900.

Il reçut le titre de Gazi qui signifie en turc « le Victorieux », pour sa bravoure lors de la bataille de Plevna (aujourd'hui Pleven) au cours de la guerre russo-turque de 1877-1878, qu'il défendit pendant le siège qu'en fit l'armée impériale russe.

Sommaire

Biographie

Formation et premières campagnes

Osman Pacha naquit au sein d'une famille aisée d'Anatolie centrale. Son père était fonctionnaire. Il étudia à l' académie militaire de İstanbul[1].

Pendant la guerre de Crimée, entre 1853 et 1856, il est sous les ordre d'Omer Pacha en tant que capitaine de cavalerie. Il est rapidement promu. En 1860, il combat la rébellion kurde en Anatolie. En 1861, il mate les insurgés en Crète, trois ans plus tard il pacifie le lointain Yémen. À la suite de cette dernière campagne, il est promu en Bosnie-Herzégovine et devient général.

À l'été 1875, il commande un corps d'armée stationné près de la ville de Vidine, point de passage du Danube près de la Bulgarie, afin de briser la résistance des Serbes de Bosnie-Herzégovine. Il s'illustre lors des batailles de Zaïtchar et Izvor. Les Serbes sont écrasés. Quelques mois plus tard c'est au tour des paysans bulgares de se soulever, ce qui provoque l' entrée en guerre de la Russie. Pendant la guerre russo-turque de 1877-1878, Osman Pacha tient la forteresse de Plevna en Bulgarie.

Plevna

À l'été 1877, lorsque les Russes passent le Danube aidés par les Roumains, afin de porter secours aux Bulgares, Osman Pacha se dirige avec ses troupes vers Nikopol, mais la ville est prise par les Russes le 16 juillet et il se replie donc sur la forteresse de Plevna. Il transforme ce point de passage qui mène vers le nord de la Bulgarie en un véritable bastion en faisant construire des tranchées et se prépare à soutenir un long siège. Trois jours après, l'infanterie russe arrive. La ville est incendiée et les Russes appellent des Roumains en renfort.

Le siège dure du 20 juillet au 10 décembre 1877 et donne lieu à quatre grandes batailles très âprement disputées. La dernière a lieu lors de la tentative de sortie de la garnison du 9 décembre et lors de laquelle les Turcs, à bout de ressources tentent vainement de percer les lignes russes. Osman Pacha est blessé dans les combats et il est capturé par des soldats du corps expéditionnaire roumain : il doit rendre son épée au colonel roumain Mihail Cerchez, mais celui-ci la refuse et il est conduit au commandement militaire russe. Il donne son épée au grand-duc Nicolas de Russie, généralissime de l' Armée du Danube.

Quelques jours après, il est mené devant l' empereur Alexandre II qui lui rend son épée en témoignage de l'estime qu'il lui porte pour sa bravoure.

Fin de sa carrière

À l'issue de cette bataille, il fut conduit en résidence surveillée à Kharkov jusqu'à la fin de la guerre. Revenu ensuite à Constantinople, il fut nommé maréchal du palais par le sultan Abdul-Hamid. Ministre de la guerre, il réorganisa l'armée.

Il écrivit un livre en français paru en 1889 : Défense de Plevna.

Notes et références

  1. Le nom d'İstanbul est en usage jusqu'en 1936 dans les langues non turques.

Sources

  • Trevor N. Dupuy, Curt Johnson, David L. Bongard, The Harper Encyclopedia of military biography, Castle Books, New York, 1995, ISBN 0-7858-0437-4.
  • OSMAN PACHA Gazi, maréchal turc, né à Amasya ( 1837-1900 ) Il défendit Plevna en 1877, puis réorganisa l' armée turque, in: Petit Larousse illustré 1983.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Osman Pacha de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Topal Osman Pacha — Topal Osman, c est à dire « Osman le Boiteux », (mort en 1733) fut un grand vizir de l Empire ottoman. Né en Morée, il fut élevé au Sérail de Constantinople. À l âge de vingt six ans, il parvint au rang de Beylerbey, et fut envoyé en… …   Wikipédia en Français

  • PACHA — Titre turc dont l’origine est incertaine. Il apparaît au XIIIe siècle ajouté au nom de personnalités religieuses jouant un rôle militaire chez les Saldj qides d’Anatolie. Un peu plus tard, les beys indépendants d’Anatolie utilisent ce titre ou le …   Encyclopédie Universelle

  • Osman Nuri Pascha Ghazi — Osman Nuri Pascha Ghazi, türk. Feldherr, geb. 1837 zu Amasia in Kleinasien, gest. 5. April 1900 in Konstantinopel, zeichnete sich im Krimkrieg aus, nahm an der Unterdrückung des kretischen Aufstandes teil, befehligte dann in Asien und ward 1874… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Osman Nuri Paşa — Infobox Military Person name=Osman Nuri Paşa lived= caption=Photograph of Osman Nuri Paşa made by Abdullah Frères of Constantinople around 1895. nickname= Gazi ( Veteran for Islam ) placeofbirth=Tokat in Central Anatolia placeofdeath= Istanbul… …   Wikipedia

  • Osman Nuri Pasha — For other uses, see Osman Nuri Pasha (disambiguation). Osman Nuri Pasha Photograph of Osman Nuri Pasha made by Abdullah Frères of Constantinople around 1895 …   Wikipedia

  • Osman Osmani — عثمان عثماني Governor of Ghazni Province, Afghanistan Incumbent Assumed office June, 2008 Preceded by Sher Mohammad Khostai Succeeded by Mu …   Wikipedia

  • Osman Pazvantoğlu — Osman Pazvantoğlu, d origine bosniaque, né en 1758 et décédé le 27 janvier 1807 à Vidin en Bulgarie, fut un soldat au service de l Empire ottoman puis gouverneur de la région de Vidin après 1794. Il mena cependant une rébellion contre le Sultan.… …   Wikipédia en Français

  • Osman Bey — Pour les articles homonymes, voir Osman Bey (essayiste). Osman Bey أبو النور عثمان باي …   Wikipédia en Français

  • Hammouda Pacha —  Ne doit pas être confondu avec Hammouda Pacha Bey. Hammouda Pacha باي تونس …   Wikipédia en Français

  • Ali Pacha de Janina — d après Louis Dupré (1825) Ali Pacha, dit de Janina ou parfois de Tepelena (vers 1750[1] 5 février 1822 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”