Archives de la stasi


Archives de la stasi

Archives de la Stasi

Les archives de la Stasi contiennent le fichage de plusieurs millions de personnes, en premier lieu des citoyens de la République démocratique allemande mais aussi de la République fédérale d'Allemagne et d'autres États étrangers. À la suite de l'effondrement de la RDA, elles ont été confiées à un organisme spécifique le Bundesbeauftragte für die Unterlagen des Staatssicherheitsdienstes der ehemaligen Deutschen Demokratischen Republik (littéralement « mandataire fédéral pour la documentation du service de sécurité de l'État de l'ex-République démocratique allemande ») ou BStU.

Une partie de ces archives (les Rosenholz-Akten) avait été récupérée par la CIA au moment de la réunification puis finalement retournée à l'Allemagne et confiée au BStU en 2003. Une autre partie de ces archives consiste en plusieurs centaines de sacs de documents déchirés à l'automne 1989 alors que la Stasi avait donné l'ordre de détruire les dossiers « pouvant incriminer les employés officieux [indicateurs] ». Un projet de reconstitution informatisée de ces documents a été lancé en 2007.

Oeuvres traitant de ce sujet

Liens externes

  • Portail du renseignement Portail du renseignement
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Archives de la Stasi ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Archives de la stasi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Archives De La Stasi — Les archives de la Stasi contiennent le fichage de plusieurs millions de personnes, en premier lieu des citoyens de la République démocratique allemande mais aussi de la République fédérale d Allemagne et d autres États étrangers. À la suite de l …   Wikipédia en Français

  • Archives de la STASI — Les archives de la Stasi contiennent le fichage de plusieurs millions de personnes, en premier lieu des citoyens de la République démocratique allemande mais aussi de la République fédérale d Allemagne et d autres États étrangers. À la suite de l …   Wikipédia en Français

  • Archives de la Stasi — 52° 31′ 33″ N 13° 24′ 49″ E / 52.5258, 13.4136 Les archive …   Wikipédia en Français

  • Stasi — This article is about the secret police of East Germany. For its other common meaning, see Stasi Commission. For the regular police in East Germany, see Volkspolizei. Ministerium für Staatssicherheit …   Wikipedia

  • Archives — Pour les articles homonymes, voir Archive (homonymie). Archives régionales de l Université Charles Sturt …   Wikipédia en Français

  • Ministère de la Sécurité d'État —  Pour l’article homonyme, voir Stasi (homonymie).  Ministère de la Sécurité d’État Devise : Schild und Schwert der Partei …   Wikipédia en Français

  • Ministère de la Sécurité d’État (RDA) — Blason de la Stasi Le ministère de la Sécurité d’État (Ministerium für Staatssicherheit, MfS), dit la Stasi, était le service de police politique, de renseignements, d espionnage et de contre espionnage du régime communiste …   Wikipédia en Français

  • BStU — The BStU (Bundesbeauftragte für die Unterlagen des Staatssicherheitsdienstes der ehemaligen Deutschen Demokratischen Republik Office of the Federal Commissioner Preserving the Records of the Ministry for State Security of the GDR), commonly known …   Wikipedia

  • La Vie des autres — Données clés Titre original Das Leben der Anderen Réalisation Florian Henckel von Donnersmarck Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Joachim Gauck — Joachim Gauck, en 2011 Mandats Commissaire fédéral pour la documentation du service de sécurité de l État de l ex République démoc …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.