Architecture mudéjare
Alcazar mudéjar d'Alphonse XI à Cordoue

L'architecture mudéjare est une architecture qui s'est développée dans la péninsule ibérique du XIIe siècle au XVIe siècle dans les régions reconquises par les royaumes chrétiens et qui résulte de l'application aux édifices chrétiens (ou juifs) d'influences, de techniques et de matériaux musulmans.

Sommaire

Historique

Clocher mudéjar de Santiago del Arrabal à Tolède présentant arcs outrepassés et alfiz de tradition omeyyade.

Les Mudéjars sont des musulmans devenus sujets des royaumes chrétiens de León, Castille, Aragon et Portugal lors de l'expansion de ces royaumes vers le sud durant la Reconquista.

Dans les régions reconquises par les royaumes chrétiens, les architectes et artisans mudéjars contribuèrent à la construction de nombreux édifices, chrétiens et juifs, religieux et civils.

Ces architectes et artisans mudéjars apportèrent à ces édifices leurs techniques, leurs matériaux (brique, azulejos) et leurs traditions ornementales et architecturales, héritées des quatre grands styles architecturaux musulmans caractérisant la péninsule ibérique :

Ces apports furent appliqués en premier lieu à des églises : églises romanes (style roman-mudéjar), gothiques (style gothico-mudéjar) ou romano-gothiques (style romano-gothique mudéjar comme l'église Santiago del Arrabal de Tolède) avant de l'être à des synagogues (style judéo-mudéjar), des palais (alcazars) et des édifices militaires (portes d'enceintes, châteaux).

Foyers d'architecture mudéjare

Foyers mudéjars en Espagne et au Portugal

On distingue cinq grands foyers d'architecture mudéjare dans la péninsule ibérique :

  • Aragon : Teruel, Saragosse, Tauste, Utebo; ce foyer est caractérisé par de superbes tours-clochers dont beaucoup ont été classées « Patrimoine mondial de l'humanité » par l'Unesco

Types d'architecture mudéjare

On distingue sept types d'architecture mudéjare dont certains peuvent être qualifiés de « style architectural » (style roman-mudéjar, style gothico-mudéjar) alors que d'autres sont caractérisés par un éclectisme mélangeant les influences omeyyades, taïfa, almohades et nasrides (judéo-mudéjar, mudéjar de cour, mudéjar militaire, mudéjar de la Renaissance).

Architecture roman-mudéjare

Clocher mudéjar de l'église Santo Tomé à Tolède.

Le « style roman-mudéjar » est constitué d'églises romanes construites en brique, ornées d'arcs outrepassés ou polylobés et généralement flanquées d'un clocher d'inspiration omeyyade souvent orné d'un arc outrepassé encadré d'un alfiz.

Il est abondamment représenté dans la région correspondant à l'ancien Royaume de León (Sahagun, Salamanca, Alba de Tormes, Toro, Olmedo) ainsi qu'en Castille (Cuéllar, Tolède, Arevalo).

Chevet mudéjar de l'église Santiago del Arrabal à Tolède.
  • XIIIe siècle
    • Sahagun : église de La Peregrina (1257)
    • Toro :
      • église San Lorenzo
      • église de San Salvador de los Caballeros
    • Olmedo :
      • église San Miguel
      • église San Andres
    • Arevalo : église de La Lugareja
    • Tolède :
      • église Santiago del Arrabal (Saint-Jacques-des-Faubourgs), église romano-gothique surnommée la cathédrale du mudéjar
      • église Santa Leocadia
      • église San Miguel (tour mudéjare)
      • église San Andres (XIIe siècle-XIIIe siècle)
      • église San Bartolomé
      • église San Lucas (tour mudéjare)
    • Tauste : église de Santa María

Architecture gothico-mudéjare

L'architecture gothico-mudéjare est constituée de deux styles distincts : le « style gothico-mudéjar de la brique » et le « style gothico-mudéjar de la pierre ». Ces églises sont tantôt purement gothiques tantôt romano-gothiques comme l'église Santiago del Arrabal de Tolède.

Style gothico-mudéjar de la brique

Clocher mudéjar de l'église San Roman à Tolède.

La plus belle incarnation du « style gothico-mudéjar de la brique » est certainement constituée par les clochers mudéjars aragonais tels ceux de Teruel, Saragosse, Alfajarin, Utebo...

Clocher mudéjar de l'église d'Utebo.
  • XIVe siècle
    • Tordesillas : monastère royal Santa Clara (construit au XIVe siècle sous Alphonse XI, ce fut la résidence de Pierre Ier)
    • Talavera de la Reina :
      • église Santiago el Nuevo
      • collégiale Santa Maria
    • Saragosse :
      • tour et église San Pablo (tour octogonale remarquable)
      • église San Gil Abad
      • église San Miguel de los Navarros
      • église Santa Maria Magdalena (tour remarquable)
      • Convento del Santo Sepulcro
    • Tobed : église de Santa María
  • XVIe siècle
    • Saragosse : tour-lanterne octogonale (cimborrio, 1520) de la cathédrale San Salvador
    • Utebo : église de la Nuestra Señora de la Asunción (remarquable Torre de los Espejos ornée de 8000 azulejos)

« Style gothico-mudéjar de la pierre »

"Église fernandine" de la Magdalena à Cordoue.

Le « style gothico-mudéjar de la pierre » est représenté par des églises construites non plus en brique mais en pierre de taille, telles les églises dites fernandines (iglesias fernandinas) construites à Cordoue par le roi Ferdinand III de Castille (Fernando III) après la reconquête de Cordoue en 1236. Ce style caractérise essentiellement les villes andalouses reconquises au milieu du XIIIe siècle : Cordoue (1236), Séville (1248), Jerez de la Frontera (1261) et Vejer de la Frontera.

  • XIIIe siècle
    • Cordoue : églises fernandines (iglesias fernandinas) :
      • église de San Nicolás de la Villa
      • église San Miguel
      • église de Santa Marina de Aguas Santas
      • église de Santiago
      • église de la Magdalena
      • église de San Lorenzo (grande rosace gothico-mudéjare)
      • église de San Pedro
    • Cordoue : Porte du Pardon
Église mudéjare de San Salvador à Vejer de la Frontera.

Architecture judéo-mudéjare

Architecture mudéjare de cour

Alcazar mudéjar d'Alphonse XI à Cordoue.


L'Alcazar de Séville est un palais mudéjar éclectique mélangeant tous les styles mentionnés plus haut :

  • remparts : merlons de type almohade
  • façade du palais de Pierre Ier : arcs polylobés de tradition omeyyade, arcs sous sebka de tradition almohade, arcs en plein cintre surhaussés de tradition nasride
  • Patio de las Munecas (cour des Poupées) : arcs en plein cintre de tradition nasride
Alcazar de Séville : grands arcs polylobés brisés sous sebka du Patio de la Doncellas
Arc à muqarnas de l'Alcazar de Séville
Alcazar de Séville : arc sous sebka d'inspiration almohade

Architecture mudéjare militaire

Puerta del Sol à Tolède
Forteresse d'Almodóvar del Río

Architecture mudéjare de la Renaissance

  • Tolède : Taller del Moro (Atelier du Maure)
  • Séville : maison de Pilate (1540)
  • Séville : porte du Pardon (1552)

Articles connexes

Notes et références

  1. merlon : partie pleine d'un parapet entre deux créneaux
  2. Almodóvar del Río sur le site « Cordoue en 3D »

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Architecture mudéjare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Architecture des royaumes de Taïfa — Palais de l Aljaferia de Saragosse L architecture des royaumes de Taïfa est l architecture qui succéda au XIe siècle en al Andalus à l architecture omeyyade après l …   Wikipédia en Français

  • Architecture almohade en Espagne — Tour de l Alcázar de Jerez de la Frontera L architecture almohade en Espagne est l architecture qui s est développée en al Andalus sous la dynastie des Berbères Almohades entre 1147 et 1269. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Architecture des royaumes de taïfa — Palais de l Aljaferia de Saragosse L architecture des royaumes de taïfa est l architecture qui succéda au XIe siècle en al Andalus à l architecture omeyyade après l éclatement du Califat de Cordoue en une série de royaumes appelés royaumes… …   Wikipédia en Français

  • Mudéjare — Mudéjar Le mot mudéjar vient de l’arabe مدجّن (mudajjan, « domestiqué »), qui donna, par altération en espagnol, mudéjar. C est le nom donné aux musulmans d’Espagne devenus sujets des royaumes chrétiens après le XIe siècle, pendant …   Wikipédia en Français

  • Alhambra (architecture) — Alhambra (Grenade) 37° 10′ 37″ N 3° 35′ 24″ W / 37.17687, 3.58988 …   Wikipédia en Français

  • Sebka — La sebka est un décor architectural typique des architectures almohade, mudéjare et nasride, consistant en un grand réseau d arcs recti curvilignes entrecroisés formant des losanges. Les décors de sebka forment de grands panneaux d arcatures… …   Wikipédia en Français

  • Arc outrepassé — ornant une des portes de la Grande mosquée de Cordoue L arc outrepassé (ou arc en fer à cheval) est un arc qui dessine un arc de cercle plus grand que le demi cercle[1]. Cette variante de l arc en plein cintre est apparue au …   Wikipédia en Français

  • Arc outrepassé brisé — Arcs outrepassés brisés de l une des galeries de la Grande Mosquée de Kairouan située dans la ville de Kairouan en Tunisie. L arc outrepassé brisé est une variante de l arc outrepassé (ou arc en fer à cheval) apparue au XIe siècle en Al… …   Wikipédia en Français

  • Arc polylobé brisé — L arc polylobé brisé est une variante de l arc polylobé apparue au XIe siècle en Al Andalus à l époque des royaumes de taïfa. Sommaire 1 L arc polylobé brisé dans l architecture des royaumes de taïfa 2 L arc polylobé brisé dans l architectu …   Wikipédia en Français

  • Tour de la Malmuerta — Présentation Nom local Torre de la Malmuerta Période ou style Architecture mudéjare …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”