Architecture du theatre grec antique

Architecture du théâtre grec antique

La construction des théâtres grecs « classiques » s’échelonne du Ve au IIIe siècle av. J.-C. Il est relativement facile d’en recenser une centaine. Avant cette période, ils sont archaïques, et rares ; après, ils sont hellénistiques ou romains, et innombrables.

Les théâtres grecs classiques sont présents dans toute la Grèce continentale et insulaire, ainsi qu’en Grande Grèce (Italie du Sud, Sicile) et en Asie Mineure.

Théâtre de Dodone.

Sommaire

Caractères généraux

Disposition sur le terrain

Le Théâtre de Dionysos à Athènes, tel qu'on l'imaginait en 1891

On dit, on écrit couramment que les théâtres grecs sont creusés au flanc d’une colline, tandis que les théâtres romains sont construits en terrain plat sur voûtes et arcades. En réalité, cette opposition mérite d’être fortement nuancée.

Si l’on examine la disposition d’un nombre suffisant de théâtres antiques, on s’aperçoit vite que :

  • aucun théâtre grec ne se trouve construit en terrain plat (l’architecture grecque classique ne permet pas la construction sur voûtes concrètes, qui n’est connue qu’à partir de l’architecture romaine), mais les ailes ou parties latérales peuvent être construites en maçonnerie : à Épidaure ou à Dodone, où elles sont en remblai, mais plus encore à Argos, par exemple, où les parties construites constituaient l'essentiel du koilon.
  • une immense majorité de théâtres romains sont eux aussi adossés à une colline. La construction sur terrain plat est un luxe et une prouesse réservés à la capitale (théâtres du Champ de Mars, à Rome) et à certaines villes des provinces romaines situées en pays entièrement plat, toujours par obligation, et non par choix.

Cette remarque ne concerne pas les amphithéâtres romains, nécessairement construits, dès qu’ils sont de quelque importance.

Orientation

Une idée tenace veut encore que les théâtres grecs soient de préférence orientés au sud. Un simple relevé sur 70 théâtres grecs (Grèce et Asie Mineure) classiques (-Ve au -IIIe siècle) montre qu’il n’en est rien ! Il est vrai que, sur les 70 examinés, 34 théâtres regardent vers le sud (SE et SO compris), dont 20 plein sud. Mais il n’est pas moins vrai que les 36 autres sont orientés O – NO – N – NE – E ! (Détail du relevé : S = 20 ; SE = 5 ; SO = 9 ; O – N - E = 36)

Conclusion : les théâtres grecs sont orientés en toutes directions.

Acoustique

Les visiteurs du théâtre d'Épidaure ne manquent jamais de se livrer à des expériences de chuchotements et craquages d'allumettes, qui se révèlent audibles de leurs compagnons, même des gradins les plus élevés. On peut supposer qu'il en serait de même dans tous les théâtres antiques, tous construits en hémicycle, s'ils étaient dans un état de conservation aussi exceptionnel que celui du célèbre sanctuaire d'Asclépios.

Éléments architecturaux des théâtres grecs

Schéma idéal d'un théâtre grec

Koilon : les gradins

On peut lire parfois que les théâtres antiques sont des portions de sphère, ou à profil courbe. Cela semble une idée à abandonner définitivement : toutes les vérifications possibles montrent que les théâtres grecs sont des portions de cônes.

Sièges d’honneur pour spectateurs de haut rang

Les sièges du premier rang font l’objet de dispositions et de soins spéciaux. Au théâtre de Dionysos, à Athènes, on peut encore lire le nom de leurs titulaires, magistrats ou personnages officiels.

Orchestra : l'espace réservé au chœur et aux danseurs

On lit souvent, et on répète, que l’orchestra des théâtres grecs est circulaire, avec un autel sacrificiel placé au centre (en opposition avec l’orchestra des théâtres romains, tracée en demi-cercle). Or cette disposition ne se vérifie guère qu’à Épidaure, où une pierre ronde et plate se trouve effectivement au centre de l’orchestra circulaire.

À Érétrie, l'orchestra semble circulaire également, mais avec un orifice au centre, relié à un tunnel.

Quelques autres théâtres, dont celui de Dodone, ont une orchestra circulaire, mais sans rien au centre.

Très majoritairement, l’orchestra des théâtres grecs, lorsqu'elle est lisible, est en demi-cercle, ou en portion de cercle. La romanisation n’en est certainement pas seule responsable.

Proskénion, skéné : la scène et le décor

Du proskénion et de la skéné, il reste, assez fréquemment, quelques fondations d'une plate-forme surélevée d'un ou deux mètres, lieu de stockage des décors. On a parfois eu recours à des avant-scènes amovibles : voir : ekkyklêma [réf. souhaitée].

Répartition chronologique

Si l’on excepte les aires de spectacles créto-mycéniennes, la construction des grands théâtres grecs commence au –Ve siècle. Une majorité date des –IVe et –IIIe siècles. Puis la construction de théâtres continue au -IIe siècle dans le monde hellénistique, surtout en Asie Mineure, avant la romanisation de tout l’ensemble.

Répartition géographique

Article détaillé : Liste de théâtres grecs antiques.

Bibliographie

  • Philippe Fraisse et Jean-Charles Moretti, Le théâtre, Exploration archéologique de Délos, 2 vol., École française d'Athènes, 2007, (ISBN 2-86958-235-8)

Articles liés

Liens externes

  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
Ce document provient de « Architecture du th%C3%A9%C3%A2tre grec antique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Architecture du theatre grec antique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Architecture Du Théâtre Grec Antique — La construction des théâtres grecs « classiques » s’échelonne du Ve au IIIe siècle av. J. C. Il est relativement facile d’en recenser une centaine. Avant cette période, ils sont archaïques, et rares ; après, ils sont hellénistiques ou… …   Wikipédia en Français

  • Architecture du théâtre grec antique — La construction des théâtres grecs « classiques » s’échelonne du Ve au IIIe siècle av. J.‑C. Il est relativement facile d’en recenser une centaine. Avant cette période, ils sont archaïques, et rares ; après, ils sont hellénistiques …   Wikipédia en Français

  • Architecture Du Théâtre Romain — Vue aérienne du théâtre d Aspendos …   Wikipédia en Français

  • Architecture du theatre romain — Architecture du théâtre romain Vue aérienne du théâtre d Aspendos …   Wikipédia en Français

  • Theatre grec antique — Théâtre grec antique Relief votif célébrant une victoire dans un concours dionysiaque, peut être suivant une représentation des Bacchantes : à gauche trois acteurs tiennent des masques ; à droite Paidéia assise devant Dionysos allongé… …   Wikipédia en Français

  • Architecture du théâtre romain — Les différentes parties d un théâtre romain : 1) Scaenae frons 2) Porticus post scaenam 3) Proscaenium 4) Pulpitum 5) Orchestra 6) Cavea 7) Aditus maximus 8) Vomitoria (Théâtre romain de Bosra, Syrie). Pendant longtemps, les Romains ne… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre grec antique — Relief votif célébrant une victoire dans un concours dionysiaque, peut être suivant une représentation des Bacchantes : à gauche trois acteurs tiennent des masques ; à droite Paidéia assise devant Dionysos allongé sur une couche.… …   Wikipédia en Français

  • Architecture de la Grèce antique — Art de la Grèce antique L aurige de Delphes, Musée archéologique de Delphes. Un des plus beaux vestiges de la sculpture grecque, il date de 470 av. J. C. et fait partie d un plus large ensemble de statues qui fut offert au sanctuaire d Apollon à… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre grec — antique Relief votif célébrant une victoire dans un concours dionysiaque, peut être suivant une représentation des Bacchantes : à gauche trois acteurs tiennent des masques ; à droite Paidéia assise devant Dionysos allongé sur une couche …   Wikipédia en Français

  • Le theatre grec — Théâtre grec antique Relief votif célébrant une victoire dans un concours dionysiaque, peut être suivant une représentation des Bacchantes : à gauche trois acteurs tiennent des masques ; à droite Paidéia assise devant Dionysos allongé… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”