Operation Tungsten

Opération Tungsten

L'Opération Tungsten était une des nombreuses attaques que mena la Fleet Air Arm, (les unités aériennes embarquées britanniques) contre le cuirassé allemand Tirpitz alors qu'il stationnait dans les fjords norvégiens.

Tungsten était prévu pour avril 1944. Le Tirpitz était en train de commencer deux semaines d'opération de test afin de vérifier la qualité des réparations qu'il reçut après l'attaque des X-Crafts britanniques de septembre 1943 (Opération Source).

L'attaque devait être constituée par deux vagues de bombardiers en piqué Fairey Barracuda protégés par chasseurs embarqués. Les premiers avions décollèrent à 05 h 30. Les bombardiers et leurs escortes se dirigèrent vers leur cible, alors que d'autres chasseurs patrouillaient la zone autour des porte-avions pour les protéger en cas d'attaque allemande. La première vague attaqua lorsque les chasseurs mitraillèrent le pont du cuirassé allemand afin de surprendre et d'attirer le feu de la DCA. Les bombardiers de la première vague emportaient des bombes tout-usages, qui prouvèrent leur efficacité contre les positions légèrement blindées de la DCA et de ses servants, en comparaison des bombes pénétrantes plus lourdes. Une heure plus tard la deuxième vague arriva sur zone et attaqua. Comme précédemment, les chasseurs mitraillèrent le Tirpitz en rase-mottes. Vers 08h30 les avions étaient de retour sur leur porte-avions et la flotte britannique fit alors demi-tour en direction de ses propres bases.

Sommaire

Résultats

Les pertes britanniques s'élevaient à deux Barracudas plus un Hellcat endommagé. En tout, neuf aviateurs furent tués durant cette mission.

Le Tirpitz eut quelques zones inondées provoquées par des bombes qui étaient tombées à proximité de lui mais toute la machinerie était intacte et aucune des bombes perforantes n'avait réussi à pénétrer le pont blindé. Ses antennes radio avaient été touchées, Son armement anti-aérien endommagé, 122 hommes tués et 316 blessés.

Le Tirpitz fut alors obligé de rester un mois de plus en Norvège pour réparer ces dégâts. La principale raison justifiant l'inefficacité des bombes perforantes est qu'elles furent lâchées bien plus bas que prévu ce qui réduisit leur pouvoir pénétrant.

Forces impliquées

Navales

La Force I :

  • Le premier groupe de destroyers d'escorte composé :
    • HMS Onslaught
    • HMS Javelin
    • HMS Piorun
    • HMS Sioux
    • HMS Algonquin
  • Le deuxième groupe de destroyers d'escorte (venant des îles Féroé) composé :
    • HMS Milne
    • HMS Meteor
    • HMS Matchless
    • HMS Marne
    • HMS Ursa
    • HMS Undaunted

La force Force II :

  • Escortés par les destroyers
    • HMS Virago
    • HMS Verulam
    • HMS Vigilant
    • HMS Swift
    • HMS Wakeful
  • Pétroliers
    • Blue Ranger
    • Brown Ranger

Air

  • L'escadrille N°8 du Furious
    • No. 830 NAS, Fairey Barracuda
    • No. 827 NAS, Fairey Barracuda
    • Seafire
  • L'escadrille No. 52 du Victorious
  • La patrouille du Searcher
  • La patrouille du Pursuer
    • No. 881 NAS Wildcat (20)
  • La patrouille de l'Emperor
  • La patrouille du Fencer
    • Wildcats


  • 2e vague de chasseur de couverture
    • No. 1826 NAS, Corsairs (10)
    • No. 896 NAS, Wildcats
    • No. 898 NAS, Wildcats
    • No. 804 NAS, Hellcats (10)

Lien interne

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Op%C3%A9ration Tungsten ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Operation Tungsten de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Opération Tungsten — Le cuirassé Tirpitz touché par les bombes des Fairey Barracuda de la FAA au matin du 3 avril 1944 (fjord Alten, Norvège) Informations générale …   Wikipédia en Français

  • Operation Tungsten — was a British naval operation during World War II. it was one of a number of aerial attacks on the German battleship Tirpitz while she was in Norwegian waters. The attack was carried out aircraft of the Fleet Air Arm (the air units of the Royal… …   Wikipedia

  • Operation Paravane — Part of Battle of the Atlantic (1939–1945) The Tirpitz …   Wikipedia

  • Opération Sportpalast — L opération Sportpalast (Palais des sports) fut la première action de combat du Tirpitz et de ses destroyers d escorte contre les convois alliés de l Arctique PQ 12 (en) et QP 8. Elle a eu lieu du 5 au 9 mars 1942 et elle a été la première… …   Wikipédia en Français

  • Opération Claymore — Situation des Iles Lofoten Informations générales Date 4 mars 1941 Lieu Iles Lofoten en Norvège Issue …   Wikipédia en Français

  • Opération Gauntlet — Localisation de Spitzberg (en rouge) dans le Svalbard. Informations générales Date 24 août 1er septembre 1941 …   Wikipédia en Français

  • Opération Weserübung — Soldats danois Informations générales Date 9 avril 10 juin 1940 Lieu Danemark, Norvège …   Wikipédia en Français

  • Opération Archery — Informations générales Date 26 décembre 1941 Lieu Vågsøy (Norvège) Issue Victoire britannique …   Wikipédia en Français

  • Operation Stonewall — was a World War II operation to intercept blockade runners off the west coast of France. It was an effective example of inter service and inter national co operation. Contents 1 Background 2 The Operation 3 Allied participants …   Wikipedia

  • Opération Alphabet — Soldats britanniques retournant à Greenock en juin 1940 Informations générales Date 4 juin 1940 8 juin 1940 Lieu Narvik, Norvège …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”