Archipel Des Ebihens

Archipel des Ebihens

Archipel des Ebihens
Plage sud des Ebihens
Plage sud des Ebihens
Géographie
Pays France France
Localisation Manche
Coordonnées 48° 37′ 23″ N 2° 11′ 25″ W / 48.62306, -2.1902848° 37′ 23″ N 2° 11′ 25″ W / 48.62306, -2.19028
Îles principales Ebihens, La Nellière
Administration
Statut Dépend de la commune de Saint-Jacut-de-la-Mer

France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Autres informations
France location map-Regions and departements.svg
Archipel des Ebihens

L'archipel des Ebihens prolongeant la presqu'île de Saint-Jacut-de-la-Mer, dont le rocher principal est d'une superficie de 20 hectares, est une des quelques îles privées de Bretagne, occupée principalement en été.

La légende voudrait que son isolement date du raz-de-marée qui aurait détruit la forêt de Scissy ( forêt mythique, située d'après cette légende dans la baie du Mont Saint-Michel) en 709 et que les plages qui l'entourent étaient alors également recouvertes d'arbres et d'herbus ... Le sous-sol des plages recèle peut-être des trésors insoupçonnés, définitivement enterrés dans les oubliettes de l'histoire ... et des marées. En réalité, d'après les historiens et les scientifiques, cet épisode catastrophique n'a pas eu lieu en 709. La montée des eaux remonte à plus de 10000 ans à la fin de la dernière glaciation.

Le chapelet formant l'actuel archipel fut occupé dès avant notre ère et des fouilles entreprises sur son sol ont mis au jour des vestiges attestant d'une occupation gallo-romaine. Un petit village coriosolite y fut érigé.

En vous dirigeant vers l'archipel, vous aborderez un premier massif rocheux, La Loge, traversé par une faille où le sable va et vient au gré des marées. Elle mène à un plateau dunaire couvert à marée haute et menant à l'île principale.

C'est à cet endroit que des fouilles archéologiques permirent de découvrir les traces d'un atelier dont l'activité était très particulière : la fabrication de pains de sel. Une technique lucrative avait permis à nos ancêtres, les Celtes, de transformer une matière abondante, l'eau de mer, en un produit obtenu par évaporation forcée.

Les hommes qui vécurent là étaient de véritables "bouilleurs d'eau de mer" !

Utilisant des fours circulaires pour l'évaporation forcée, l'artisan saunier versait dans des récipients une saumure concentrée qu'il faisait bouillir au dessus de la braise de façon à récupérer les cristaux de sel et en faire des pains. L'atelier des Ebihens produisait des pains pesant jusqu'à 3 kg.

C'est à l'extrémité nord de l'archipel que vécurent quelques familles coriosolites. Là, une série d'îlots, Les Hâches, prolongent l'île principale. C'est le plus important d'entre ceux-ci qui abrita un hameau formé de quelques habitations. En ce temps-là, ces rochers désormais battus par des vagues violentes étaient accessibles à pied : la transgression marine les a définitivement coupé du continent.

On comprend certaines des raisons de l'établissement des hommes à cet endroit : on ne peut en effet rester insensible à la beauté du paysage environnant. Il est probable, aussi, que cette petite communauté pouvait retirer de la mer, toute proche, l'essentiel de ses besoins en nourriture, complétée sans doute par une culture maraîchère sur des herbus aujourd'hui devenus plages sablonneuses.

Mentionnons aussi que Vauban donna ordre qu'une tour soit édifiée sur l'îlot principal, ce qui fut fait, de 1694 à 1696, par le comte Louis de Pontbriand qui était capitaine garde-côte du littoral de Saint-Malo et propriétaire de l'îlot. Cette tour fut notamment financée par un impôt particulier perçu en fonction des prises de maquereaux effectuées lors de certains jours de fêtes chômés.

Un autre vestige intéressant est la chapelle de l'"Ange gardien", construite en 1699, qui fut un lieu de culte fréquenté par les divers habitants qui se succédèrent sur l'îlot.

Sommaire

Fréquentation

Une partie de l'archipel est accessible à pied à la basse mer avec les risques que cela comporte en cas de retour tardif [1].

Voir aussi

Notes et références

  1. Par exemple, un groupe de 55 personnes s'est trouvé piégé à l'île des Ebihens le 18 août 2009, incident nécessitant plusieurs navettes de la vedette de sauvetage en mer de Lancieux. Source : Ouest-France du lendemain.

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
Ce document provient de « Archipel des Ebihens ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Archipel Des Ebihens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Archipel des Ebihens — Plage sud des Ebihens Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Archipel des ebihens — Plage sud des Ebihens Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Archipel des Ébihens — Archipel des Ebihens Plage sud des Ebihens Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Ebihens — Archipel des Ebihens Archipel des Ebihens Plage sud des Ebihens Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Les Ebihens — Archipel des Ebihens Archipel des Ebihens Plage sud des Ebihens Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Île Ebihens — Archipel des Ebihens Archipel des Ebihens Plage sud des Ebihens Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Île des Hébihens — Archipel des Ebihens Archipel des Ebihens Plage sud des Ebihens Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Liste des îles de France — Carte des plus grandes parties du territoire français représentées à la même échelle Liste des îles françaises. Sommaire 1 Îles de …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Îles Françaises — Liste des îles de France Carte des plus grandes parties du territoire français représentées à la même échelle Voici une liste des îles françaises. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Liste des iles francaises — Liste des îles de France Carte des plus grandes parties du territoire français représentées à la même échelle Voici une liste des îles françaises. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”