Archimandrite
Le patriarche melkite Grégoire III (au centre) avec des Archimandrites, durant une visite au Sanctuaire de Notre Dame de Caravaggio, Italie, le 11 septembre 2008

Un archimandrite (du grec arché, « chef », et mandra, « cloître ») est, dans les Églises orthodoxes, un titre honorifique accordé aux higoumènes (supérieurs de monastère) ou aux recteurs (curés) de paroisses importantes.

Ce nom a été aussi donné dans l'Église latine de rite oriental au supérieur de plusieurs couvents.

Histoire

Ce mot vient du grec ἀρχιμανδρίτης (archimandrìtès), formé de ἀρχη (arkhè), « chef », « commandant », et de μάνδρες (màndres), « bergerie » et par extension « cloître » ; c'est l'image du bon berger. Ce titre honorifique s'est transmis par la tradition et n'a reçu une définition claire qu'au XIXe siècle. En Grèce (Ve siècle), il désigne tout d'abord un fonctionnaire qui surveille les monastères d'un diocèse ; au Xe siècle, il évolue en une dignité honorifique (liée à celle de « grand sakellarios ») donnée à l'abbé du monastère le plus important de son diocèse[1].

  • En Russie, le titre est introduit dans ce sens et se popularise : archimandrite de la Laure (1174), de la Nativité de Vladimir (1230), de l'Épiphanie (Saint-Abraham) de Rostov (1261)[2].
  • En France, par exemple, le curé de l'église Saint-Julien-le-Pauvre à Paris est un archimandrite. C'est aussi le cas à Cargèse (Corse du Sud), village fondé par des Grecs au Ve siècle, et qui abrite deux églises : une de rite catholique romain, et une catholique de rite grec dont le curé est un archimandrite.[réf. nécessaire]

Les patriarches orientaux donnent également ce titre aux prélats latins (avec la permission de leurs évêques) qui sont culturellement, par leurs études ou leur langue, très proches de l'Orient. Cette dignité est donnée avec la « chirotésie » ou « bénédiction abbatiale » des mains du patriarche.

Liens et documents externes

Références

  1. Valentin L. JANIN, « Les monastères dans la ville médiévale russe : le cas de Novgorod, Xe-XVe siècles », in Moines et monastères dans les sociétés de rite grec et latin, sous la direction de Jean-Loup Lemaître, Michel Dmitriev et Pierre Gonneau, École pratique des hautes études, IVe section, sciences historiques et philologiques, V, Hautes études médiévales et modernes, 76, Droz, Genève, 1996, p. 225.
  2. Evgeni. E. GOLOUBINSKI, Istoria russkoï Tserkvi (Histoire de l'Église russe), Moscou, 1880-1911, I, 2, p. 593 et suiv.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Archimandrite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ARCHIMANDRITE — Titre (dont le sens étymologique signifie «gardien de la bergerie») apparu en Syrie dès le IVe siècle, en concurrence avec celui d’higoumène, pour désigner le supérieur d’un monastère. À partir du VIe siècle, l’archimandrite devient le chef d’un… …   Encyclopédie Universelle

  • Archimandrite — • In the Greek Rite the superior of a monastery or of several monasteries Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Archimandrite     Archimandrite      …   Catholic encyclopedia

  • archimandrite — ARCHIMANDRITE. s. masc. On nomme ainsi le Supérieur de quelques Monastères. Archimandrite de Messine. Ce mot signifie Chef du troupeau, del étable. C est la même chose qu Abbé …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Archimandrite — Ar chi*man drite, n. [L. archimandrita, LGr. ?; pref. ? (E. arch ) + ? an inclosed space, esp. for cattle, a fold, a monastery.] (Gr. Church) (a) A chief of a monastery, corresponding to abbot in the Roman Catholic church. (b) A superintendent of …   The Collaborative International Dictionary of English

  • archimandrite — [är΄kə man′drīt΄] n. [LL(Ec) archimandrita < LGr(Ec) archimandritēs < archi , ARCH + mandra, monastery (in Gr, pen, stall)] Eastern Orthodox Ch. the head of a monastery or of a number of monasteries …   English World dictionary

  • Archimandrite — The title Archimandrite (Greek: polytonic|ἀρχιμανδρίτης archimandrites ), primarily used in the Eastern Orthodox Church and the Eastern Catholic Churches, originally referred to a superior abbot whom a bishop appointed to supervise several… …   Wikipedia

  • Archimandrite — Every monastery has its leader, called the archimandrite. He is responsible of the monks, to care for them. Nowadays an archimandrite is a member in the holy synod …   Dictionary of church terms

  • ARCHIMANDRITE — s. m. On nomme ainsi L abbé, le supérieur de quelques monastères. Archimandrite de Messine …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARCHIMANDRITE — n. m. Abbé supérieur de certains monastères dans l’église grecque. Archimandrite du Mont Athos …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • archimandrite — (ar chi man dri t ) s. m. Nom du supérieur de certains couvents. •   Un de ses enfants avait été fait par le roi d Espagne archimandrite de Messine, SAINT SIMON 77, 254. ÉTYMOLOGIE    Terme grec (voy. archi), et enclos, écurie, et par suite… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”