On va s'gener


On va s'gener

On va s'gêner

On va s’gêner est une émission de radio diffusée sur Europe 1 depuis 1999 et dirigée par Laurent Ruquier, accompagné d’une équipe tournante de chroniqueurs. Ils commentent l’actualité sur un ton plutôt libre.

Auparavant d'une durée d'une heure et demie, l'émission s'est allongée pour durer 2 heures (de septembre 2006 à la saison 2008 - 2009). Depuis la rentrée 2009, l'émission est diffusée, toujours sur Europe 1, de 16 heures à 18 heures 30.

Sommaire

Historique

L'émission débarque sur les ondes d'Europe 1 à l'automne 1999. Laurent Ruquier se donne pour mission de commenter l'actualité entouré de différents chroniqueurs : il retrouve certains de ses camarades cottoyés dans Rien à cirer qu'il anima de 1991 à 1996 sur France Inter tels Christophe Alévêque ou Jacques Ramade. Il leur adjoint les services d'intellectuels qui se révèleront de brillants humoristes : Philippe Tesson, Isabelle Alonso, Pierre Bénichou, Claude Sarraute ou encore Gérard Miller rejoignent l'équipe au début des années 2000. En parallèle, certains chroniqueurs de l'émission sont embauchés pour participer à l'émission télévisée phare que Laurent Ruquier animera de 2000 à 2007 sur France 2, On a tout essayé. Le rendez-vous quotidien rue François Ier reste néanmoins incontournable pour les membres de la bande qui, autour des commentaires sur l'actualité, n'hésitent pas à raconter leurs déboires, leur quotidien et à donner leur avis sur les différents livres, films ou disques à la mode.

Ruquier attache, depuis les premières heures de l'émission, une importance primordiale aux jeunes humoristes qu'il tente de lancer en les invitant autour de la table : Franck Dubosc, Jean-Luc Lemoine, Mustapha El Atrassi ou, plus récemment, le membre du Jamel Comedy Club Fabrice Eboué ont tous croisé, à leurs débuts, dans le même studio des humoristes confirmés comme Jean-François Dérec, Isabelle Mergault ou Jean-Marie Bigard. L'âge d'or du show, selon Laurent Ruquier lui-même, est atteint lorsque pendant plusieurs mois se sont croisés Jean Yanne et Jacques Martin, anciens pensionnaires des Grosses Têtes de RTL qui deviendra rapidement l'émission concurrente. Au fil des années, les audiences d'On va s'gêner se rapprochent progressivement de sa glorieuse ancêtre. En 2000, et alors qu'il avait été remplacé par Christophe Dechavanne, l'icône historique des Grosses Têtes Philippe Bouvard participe lui-même quelques semaines en tant que chroniqueur à l'émission de Ruquier avant de retrouver son fauteuil rue Bayard. Initialement programmée de 16h30 à 18h, On va s'gêner est prolongé d'un demi-heure en 2006. Le concept change également puisque les chroniqueurs ne commentent plus simplement l'actualité mais répondent à des questions que leur pose l'animateur principal et tirées des différents journaux du jour.

Le 4 mai 2007, Jean-Marc Morandini annonce sur son blog que l'émission s'arrêtera à la fin de la saison en cours, Ruquier souhaitant se consacrer à ses activités à la télévision et dans l'écriture pour le théâtre. Proche de rejoindre RTL, il rempile finalement sur Europe 1 après de nombreuses discussions avec le patron de la station, Jean-Pierre Elkabbach.

A partir de 2008, Laurent Ruquier fait le choix de recentrer son équipe autour de chroniqueurs quasi quotidiens alors que, jusque-là, la bande tournait régulièrement. Ainsi, Jérémy Michalak, Fabrice Eboué et Titoff sont présents tous les jours. Plus ou moins régulièrement, les chroniqueurs historiques Pierre Bénichou, Christine Bravo, Steevy Boulay, Philippe Geluck, Claude Sarraute et Gérard Miller continuent de participer à l'émission. Les autres (Jean-François Dérec, Isabelle Mergault, Isabelle Alonso, Jean-Luc Lemoine, Franck Dubosc, Christophe Alévêque, Jean Benguigui, Annie Lemoine ...) ne rendent visite qu'exceptionnellement. Sur la période 2008/2010, et hormis ceux cités plus haut, Caroline Diament, Jérôme Bonaldi, Philippe Alfonsi, Isabelle Motrot, Michèle Bernier, Arnaud Lemort, Eve Angeli, Danièle Evenou, Philippe Tesson, Vikash Dhorasoo, Olivier de Kersauson et Charlotte de Turckheim sont les chroniqueurs les plus réguliers.

Cette nouvelle formule est une réussite puisque jamais les audiences n'ont été aussi élevées. De nombreux auditeurs interrogés durant l'émission admettent que la présence de Fabrice Eboué, spécialiste de l'humour noir et souvent très provocateur, apporte un souffle nouveau au programme et un ton autrement plus dérangeant que celui des Grosses Têtes, toujours programmée sur la même tranche horaire. Hormis les différentes chroniques (voir ci-dessous) et le ton particulier employé, le succès de l'émission se fonde également sur des récurrences qui offrent à l'auditeur un point de repère quotidien comme si celui-ci retrouvait une bande d'amis : le surnom de "Joujou" dont est affublé Jérémy Michalak, les références quotidiennes de Fabrice Eboué au criminel Guy Georges, le manque de ponctualité de Titoff ou la présence dans le public de l'émission de la fidèle auditrice Danièle, régulièrement moquée par les différents intervenants.

Enfin, la diversité des activités et des opinions politiques des différents chroniqueurs offre un savoureux mélange des cultures : ainsi, on y retrouve des humoristes (Franck Dubosc, Fabrice Eboué, Philippe Geluck ...), des comédiens ou réalisateurs (Patrice Leconte, Isabelle Mergault, Michèle Bernier ...), des sportifs (Vikash Dhorasoo, Olivier de Kersauson ...), des candidats de télé-réalité (Steevy Boulay, Eve Angeli ...), des journalistes (Christine Ockrent, Philippe Tesson, Claude Sarraute ...) voire des hommes politiques (Stéphane Pocrain, Roger Karoutchi...).

Déroulé de l'émission lors de la saison 2009/2010

Après avoir présenté ses chroniqueurs du jour, Laurent Ruquier lit quelques e-mails des auditeurs s'adressant le plus souvent aux chroniqueurs présents. Ensuite a lieu le "Challenge des auditeurs" où deux auditeurs (un homme et une femme) affrontent les chroniqueurs présent (au nombre de 5 ou 6). Le gagnant du jeu remporte un filet garni composé le plus souvent de cadeaux offert par les chroniqueurs (livres, places de théâtre) ou des livres que Laurent Ruquier a reçu. Ensuite, l'animateur continue de poser des questions sur l'actualité, prenant parfois au téléphone un invité. Au début de la deuxième heure a lieu un nouveau "Challenge des auditeurs". A 17h30, Serge Llado présente sa chronique muiscale puis, vers 17H45 ont lieu les différentes chroniques qui peuvent différer selon les jours : le challenge Paul Wermus qui tente de répondre, suite à deux heures d'enquête, à 4 ou 5 questions posées en début d'émission par l'animateur, la chronique cinéma d'Isabelle Motrot et de Monique Pantel, les objets incroyables de Jérôme Bonaldi ou la chronique nécrologique de Philippe Alfonsi. A partir de 18H, les chroniqueurs tentent de percer l'identité d'un invité mystère caché dans une loge jouxtant le plateau et dont la voix est informatiquement déformée.

Quatre personnalités ont rejoint la bande lors de cette rentrée : l'ancien navigateur et désormais écrivain Olivier de Kersauson, transfuge des Grosses Têtes, et les humoristes Philippe Lachaux (alias Fifi, de la bande à Fifi, anciennement pensionnaire du Grand Journal de Canal +), Gaspard Proust et la comédienne Agnès Soral rendue célèbre par le film Tchao Pantin. Cette nouvelle saison marque également le retour régulier de chroniqueurs absents depuis quelques temps tels Christophe Alévêque et Elsa Fayer.

Divers

  • L'émission, si elle a parfois lieu en direct, est la plupart du temps enregistrée dans la matinée, à partir de 9h.
  • L'émission est enregistrée en public, le studio permettant à une vingtaine de personnes environ d'y assister. Les inscrits sont invités à patienter devant l'entrée de la radio dans la rue François Ier avant d'être conduits dans le studio. Depuis quelques temps, ceux-ci prennent le sillage de Danièle, fidèle auditrice présente quotidiennement et qui fait partie des meubles de l'émission depuis sa création.
  • Il arrive que l'émission soit délocalisée en province à l'occasion de journées organisées par Europe 1 dans différentes villes de France. On va s'gêner s'est ainsi déroulée exceptionnellemnt à Lille en février 2009, à Marseille au printemps et à Nantes en octobre.
  • L'émission fêtera ses 10 ans d'existance le 21 octobre 2009 lors d'une soirée spéciale et gratuite de 3 heures à l'Olympia et diffusée en simultané sur Europe 1 et France 4. Seront présents l'ensemble des chroniqueurs ayant participé au programme depuis sa création. Lors d'une quotidienne diffusée lors du mois d'octobre 2009, Laurent Ruquier a admis être en froid avec Philippe Bouvard qui ne sera donc pas présent pour à l'Olympia malgré sa participation de quelques semaines à l'émission.

Controverse

Le 5 septembre 2008, alors qu'il était invité de l'émission, l'humoriste Jean-Marie Bigard défend la thèse du complot intérieur à propos des attentats du 11 septembre 2001 : il déclare notamment que les avions utilisés le 11 septembre « volent toujours » et que le Pentagone a été frappé par un missile américain et non par un avion. Ses déclarations déclenchent une polémique et une condamnation de plusieurs médias. Quelques jours plus tard, par communiqué de presse, il fait marche arrière. Il n'a jamais été réinvité au micro de l'émission depuis.

Chroniqueurs 2009 - 2010

Chroniqueurs récurrents

Chroniqueurs occasionnels

Anciens chroniqueurs ou chroniqueurs exceptionnels

A noter que certains intervenants parfois présents lors de la saison 2008/2009 le seront peut-être à nouveau en 2009/2010 sans que ça n'ait pour autant été le cas depuis le lancement de l'émission le 24 août. C'est le cas de Vikash Dhorasoo, Jonathan Lambert, Laurence Boccolini ou Manu Payet.

Lien externe

  • Portail de la radio Portail de la radio
Ce document provient de « On va s%27g%C3%AAner ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article On va s'gener de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gêner — [ ʒene ] v. tr. <conjug. : 1> • 1530; gesner du XVIe au XVIIIe; gehinner 1381; gehenner 1363; de gêne 1 ♦ Vx Torturer, supplicier. Par ext. Faire souffrir. ⇒ tourmenter. « Et le puis je, Madame ? Ah ! que vous me gênez ! » (Racine). 2 ♦ …   Encyclopédie Universelle

  • Gener Pedrina — Gener Ner Pedrina (born January 1, 1970) is a freelance Filipino comic book artist who has taken on various roles in the industry. Most notable is his creation of Sanduguan. Pedrina graduated with a Bachelor s Degree in Civil Engineering from the …   Wikipedia

  • Géner García Molina — Saltar a navegación, búsqueda Géner García Molina alias Francisco Javier Builes o John 40 (nacido el 23 de agosto de 1963 en San Martín, Meta) es un guerrillero y narcotraficante colombiano, miembro de la guerrilla de las Fuerzas Armadas… …   Wikipedia Español

  • GENER — tanqum generis propagator Becmanno de Origin. L. 1. p. 500. cum Socero, moribus rom. nec lavare, nec praesente co sedere poterat. Capitolin. in Gord. Sen. Socero suo Annio Severo tantum detulit, ut in familiam eius quasi filium migrasse se… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Gener — Gener, Pompeu …   Enciclopedia Universal

  • GENER Johannes — vide Iohannes …   Hofmann J. Lexicon universale

  • gêner — (jê né) v. a. 1°   Faire souffrir la torture (sens qui a vieilli). •   Celle que dans les fers elle aimait à gêner, CORN. Rodog. I, 1. 2°   Fig. Faire souffrir, infliger une torture morale. •   Ah ! que vous me gênez Par cette retenue où vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GÊNER — v. a. Incommoder, contraindre les mouvements du corps. Sa cuirasse le gêne beaucoup. Cette femme a un corset qui la gêne. Ce soulier me gêne. Nous étions bien gênés dans cette voiture. On l emploie aussi avec le pronom personnel. En vous gênant… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GÊNER — v. tr. Incommoder quelqu’un ou quelque chose dont on empêche le libre mouvement. Ce soulier me gêne. Nous étions bien gênés dans cette voiture. En vous gênant un peu vous pourrez tous tenir sur cette banquette. Cette boucle est trop serrée : elle …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gêner — vt. , incommoder ; encombrer, embarrasser, entraver, mettre dans la gêne ; indisposer, provoquer une mauvaise digestion, fatiguer ; contrarier : dzinh nâr (Lanslevillard), JIN NÂ msf. (Albanais.001, Villards Thônes), jénâ (Chambéry.025, Saxel.002 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • gener — ˈgeˌne(ə)r noun ( s) Etymology: Latin; akin to Greek gambros son in law, Sanskrit jāmātā, Lithuanian żéntas, & probably to Latin gignere to beget more at kin Roman & civil law : son in law * * * gener obs. Sc. form of gender v …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.