Odilon de Mercœur

Odilon de Mercœur

Saint Odilon de Mercoeur (994-1049), fut le cinquième abbé de Cluny.

Sommaire

Biographie

Fils d'une puissante famille seigneuriale de Mercœur en Auvergne[1], il est le principal instigateur de l’empire religieux de Cluny, avec ses monastères affiliés. Avec l’appui du pape, il étend l’ordre clunisien au-delà des Pyrénées et du Rhin.

On lui attribue des pouvoirs thaumaturges, avec la guérison d’un aveugle, et d'autres miracles comme la transformation de l’eau en vin[2]. Ces miracles suscitent de nombreuses vocations et de nombreux dons, à l'avantage de Cluny. Il est à l’un des promoteurs de la Paix de Dieu et de la Trêve de Dieu ainsi que de la fête des morts, célébrée au lendemain de la fête de la Toussaint, le 2 novembre. Pour secourir les pauvres, il n'hésite pas à sacrifier une partie du trésor de son ordre, déjà bien pourvu à l'époque. Il refuse en 1031 l’archevêché de Lyon. Sa pensée théologique a laissé, à Cluny, une empreinte importante même après sa mort, en 1049. Hugues de Semur lui succéda à la tête de l'abbaye. Odilon est décrit comme

« un petit homme maigre et nerveux [...] Peu éloquent, aimant l'autorité et ne le cachant pas, jaloux de ses prérogatives, il fut un chef très énergique et un organisateur inégalable. Mais il sut aussi être doux et charitable et il lui arriva souvent de comprendre, mieux que ses contemporains, les problèmes de son époque[3]. »

Il repose aujourd'hui dans l'église prieurale de Souvigny où il gît aux côtés de saint Maïeul de Cluny (son prédécesseur, quatrième abbé de Cluny, mort en 994). Les sondages et les fouilles archéologiques menés entre novembre 2001 et janvier 2002 ont mis au jour leurs sépultures oubliées depuis les déprédations de la révolution.

Fêté le 4 janvier.

Voir aussi

Notes

  1. Marcel Pacaut, Les ordres religieux au Moyen Âge, Nathan, 1970, p.57
  2. Agnès Gerhards, L'abbaye de Cluny, éditions Complexe, 1992, (ISBN 2870274564), p.19
  3. Marcel Pacaut, Les ordres religieux au Moyen Âge, Nathan, 1970, p.57

Articles connexes

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Odilon de Merc%C5%93ur ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Odilon de Mercœur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Odilon de mercœur — Saint Odilon de Mercoeur (994 1049), fut le cinquième abbé de Cluny. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi 2.1 Notes 2.2 Articles connexes …   Wikipédia en Français

  • Odilon de Mercœur (évêque de Mende) — Odilon de Mercœur Biographie Décès 28 janvier 1274 Évêque de l Église catholique Évêque de Mende …   Wikipédia en Français

  • Odilon de Mercoeur — Odilon de Mercœur Saint Odilon de Mercoeur (994 1049), fut le cinquième abbé de Cluny. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi 2.1 Notes 2.2 Articles connexes …   Wikipédia en Français

  • Odilon de Cluny — Saint Odilon de Cluny Statue de Saint Odilon de la Basilique Saint Urbain de Troyes. abbesse Naissance v.962 …   Wikipédia en Français

  • Odilón de Cluny — San Odilón de Cluny Tumba de San Odilón de Cluny Abad de la Abadía de Cluny 994 …   Wikipedia Español

  • Odilon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Odilon est un prénom masculin de la même origine qu Odile, Odon, Othon ou Odette, basé sur le thème germanique ot / od, signifiant propriété, héritage.… …   Wikipédia en Français

  • ODILON (saint) — ODILON saint (962 1049) Appartenant à l’illustre famille auvergnate de Mercœur, Odilon fut chanoine de Brioude, puis entra à Cluny. Dès 991, l’abbé Maïeul en faisait son coadjuteur, et, en 994, Odilon devenait abbé de Cluny. Sous son impulsion,… …   Encyclopédie Universelle

  • Saint Odilon — Odilon de Mercœur Saint Odilon de Mercoeur (994 1049), fut le cinquième abbé de Cluny. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi 2.1 Notes 2.2 Articles connexes …   Wikipédia en Français

  • Prieuré Sainte-Croix de Lavoûte-Chilhac — Prieuré Sainte Croix Prieuré Présentation Culte Catholique romain Type Prieuré Rattaché à …   Wikipédia en Français

  • Baronnies du Gevaudan — Baronnies du Gévaudan Le siège des huit baronnies dans l actuelle Lozère Le Gévaudan possédait huit baronnies, dont certaines parmi les plus riches du Languedoc : Apchier, Canilhac, Cénaret, Florac, Mercœur, Peyre, Randon et Tournel. Ces… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”