Arcadie (groupe)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arcadie (homonymie).

Arcadie est un groupe homophile français, créé en 1954 et dissous en 1982. C'est aussi le nom de la revue du groupe, Arcadie.

Sommaire

Création et buts

Le groupe est fondé en janvier 1954 par André Baudry, à partir de sa revue Arcadie. Il souhaitait promouvoir l'"homophilie", l'amour du semblable, non seulement à travers la sexualité mais aussi comme un lien affectif entre deux hommes.

Il s'agissait pour Baudry, grâce à une attitude discrète, réservée et parfois chaste, de gagner l'honorabilité et la respectabilité, et ainsi la tolérance de la société. Le nom Arcadie renvoie à la région de la Grèce antique célèbre pour sa vie harmonieuse.

Ancien séminariste, Baudry veut aussi aider les homosexuels, en les réunissant pour lutter contre leur solitude, et en leur apportant une meilleure estime d'eux-mêmes. Il revendique ainsi le droit à l'indifférence, en tant que personnes dignes et respectables, des "citoyens comme les autres".

Club privé

À partir des abonnés de la revue, le groupe de 20 à 40 personnes s'agrandit. Baudry crée alors le Club littéraire et scientifique des pays latins (Clespala) en 1957 sous le régime commercial d'une S.A.R.L.. Ce club privé n'est ouvert qu'aux personnes majeures et exige l'abonnement à la revue. Il a des locaux avec salle de conférences, et à partir de 1958, un banquet est organisé tous les ans. Baudry parvient à obtenir l'autorisation d'organiser des bals, qui ont lieu à partir de 1969 en fin de semaine dans un ancien cinéma qu'il a racheté, au 61 de la rue du Château d'eau à Paris (10e).

Baudry apporte de plus un soutien moral et parfois financier aux membres du club. Surveillé par la police (il existait à cette époque, au sein de la Préfecture de Police, un "Groupe de contrôle des homosexuels", émanation lointaine de la "Sous-brigade des pédérastes" du XIXe siècle), André Baudry impose un comportement sans tache lors des réunions et banquets, allant jusqu'à y inviter des représentants des autorités policières et judiciaires.

Succès et déclin

Le mensuel FUTUR, créé fin 1952, a coexisté avec Arcadie de janvier 1954 à octobre 1955. Mais dans les années 1960, Arcadie est la seule revue homosexuelle française. Ensuite, à partir de mai 1968, les homosexuels ont d'autres revendications et certains créent le Front homosexuel d'action révolutionnaire en 1971.

Cependant le groupe et la revue bénéficient d'une bonne image, et André Baudry est invité à témoigner à la télévision dans les Dossiers de l'écran en 1975. Il renomme la revue Arcadie Mouvement homophile de France. En 1979, il invite à un grand congrès de nombreux intellectuels sympathisants comme Michel Foucault, Robert Merle ou Paul Veyne.

Rendue démodée et perdant son influence face aux revendications du Mouvement de libération gaie, Arcadie disparaît en 1982. Son fondateur, âgé de soixante ans (l'âge d'une retraite bien méritée), se disait choqué par les provocations des homosexuels militants et se sentait inutile.

Très critiqué dans les années 1970, le Mouvement homophile n'a guère influencé l'opinion publique et n'a pas beaucoup contribué à la visibilité des homosexuels. Il a cependant favorisé l'existence et l'expression, même limitée, d'un groupe homosexuel dans la France des années 1950.

Bibliographie



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arcadie (groupe) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arcadie (Groupe) — Pour les articles homonymes, voir Arcadie (homonymie). Arcadie est un groupe homophile français, créé en 1954 et dissous en 1982. C est aussi le nom de la revue du groupe, Arcadie. Sommaire 1 Création et buts …   Wikipédia en Français

  • Arcadie (revue) — Pour les articles homonymes, voir Arcadie (homonymie). Arcadie était une revue homophile créée en 1954 et arrêtée en 1982. Elle fut créée par André Baudry, avec le soutien de Roger Peyrefitte et Jean Cocteau. Elle fut interdite aux mineurs dès… …   Wikipédia en Français

  • Mouvement homophile — Arcadie (groupe) Pour les articles homonymes, voir Arcadie (homonymie). Arcadie est un groupe homophile français, créé en 1954 et dissous en 1982. C est aussi le nom de la revue du groupe, Arcadie. Sommaire 1 Création et buts …   Wikipédia en Français

  • Histoire du militantisme homosexuel — Le militantisme homosexuel organisé fait son apparition à la fin du XIXe siècle en Allemagne, du moins dans les termes que l on connait aujourd hui. Il est difficile d inventorier un mouvement de défense des droits des homosexuels antérieur… …   Wikipédia en Français

  • Droits des personnes LGBT en France — L’union homosexuelle en Europe      Mariage homosexuel autorisé      Unions civiles autor …   Wikipédia en Français

  • André Baudry — Pour les articles homonymes, voir Baudry. André Baudry, né le 31 août 1922 à Rethondes, est le créateur de la revue homophile Arcadie. Ancien séminariste, puis professeur de philosophie dans l enseignement privé, il s intéresse au débat …   Wikipédia en Français

  • Liste des épisodes de Yu-Gi-Oh! 5D's — Yu Gi Oh! 5D s est une série Yu Gi Oh! dont la diffusion débuta au Japon à partir du 2 avril 2008 en remplacement de GX (Yu Gi Oh! Duel Monsters GX au Japon). Récemment, la série a été acquise par le Groupe AB dans sa version remaniée par 4Kids… …   Wikipédia en Français

  • Homosexualité dans le christianisme — Sodoma (Giovanni Antonio Bazzi), Saint Sébastien, 1525, Florence, palazzo Pitti[1]. Traditionnellement, les différentes Églises chrétiennes considèrent les actes homosexuels comme des pratiques contre nature, des péchés. Est péché « une… …   Wikipédia en Français

  • Anthropolycie — Lycanthrope Pour les articles homonymes, voir Lycanthropie et Birette. Un loup garou sur une gravure du XVIII …   Wikipédia en Français

  • Bertrand De Jouvenel — des Ursins connu sous le nom de Bertrand de Jouvenel, né le 31 octobre 1903 à Paris, où il est mort le 1er mars 1987, est un écrivain et journaliste français du XXe siècle, également juriste, politologue et économiste. Penseur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”