Arbre blanc

Le nom d'Arbre Blanc est porté par plusieurs arbres fictifs de la Terre du Milieu, dans le légendaire de l'écrivain J. R. R. Tolkien. Ils apparaissent notamment dans Le Silmarillion et Le Seigneur des anneaux.

Sommaire

Telperion l'aîné des Arbres

Article détaillé : Telperion.

Telperion fut créé par Yavanna suite à la destruction des Lampes par Melkor.

Galathilion

« Yavanna fit pour les Elfes une réplique plus petite de l'Arbre Blanc, identique sauf en ce qu'il ne donnait pas de lumière par lui-même, et on l'appela Galathilion dans la langue des Sindar. »

— J. R. R. Tolkien, Le Silmarillion, « Quenta Silmarillion », chap. 5 : « Eldamar et les princes d'Eldalië ».

Galathilion a été créé par Yavanna en l'an 1142 des Arbres sur le modèle de Telperion, pour les Elfes du Valinor. Il poussait sur le parvis de la tour d'Ingwë à Tirion. Son nom signifie Arbre Blanc de la Lune en sindarin.

Celeborn

« L'un d'entre eux fut plus tard planté sur Tol Eressëa, il y pris racine et on l'appela Celeborn, puis vint en son temps Nimloth, l'Arbre Blanc de Númenor. »

— J. R. R. Tolkien, Le Silmarillion, « Quenta Silmarillion », chap. 5 : « Eldamar et les princes d'Eldalië ».

Celeborn était une pousse issue de Galathilion, qui fut plantée sur l'Île Solitaire, Tol Eressëa.

Nimloth

« L'arbre grandit dans les jardins du Roi, à Armenelos, il fleurit et on le nomma Nimloth. »

— J. R. R. Tolkien, Le Silmarillion, « Akallabêth ».

Nimloth était une pousse de Galathilion qui fut offert par les Elfes de Tol Eressëa en cadeau aux Dúnedain de Númenor. Lorsque Ar-Pharazôn se tourna vers l'adoration de Melkor, Sauron le convainquit de détruire Nimloth, mais Isildur parvint à sauver un fruit de l'arbre avant que celui-ci ne soit déraciné et brûlé dans le nouveau temple en forme de dôme construit au centre d'Armenelos.

Arbre blanc du Gondor

L'Arbre Blanc du Gondor est directement issu d'un fruit de Nimloth qu'Isildur réussit à sauver de la destruction. Il se dressait dans la Cour de la Fontaine à Minas Tirith. Le motif de l'Arbre blanc est également représenté sur le drapeau du Gondor.

Premier Arbre blanc

Le premier Arbre blanc du Gondor est issu d'un fruit qu'Isildur parvint non sans risques à dérober sur Nimloth le beau, l'Arbre blanc de Númenor, avant que celui-ci ne fut détruit à l'instigation de Sauron. Le fruit germa et crût en secret dans les jardins de Romenna et lorsque la première feuille s'ouvrit au printemps, Isildur, qui avait été gravement blessé en sauvant le fruit, fut guéri de ses blessures.

Cette première pousse fut finalement amenée sur la Terre du Milieu par Isildur, et fut plantée à Minas Ithil devant sa demeure. Mais quand Sauron revint sur la Terre du Milieu, il mena une attaque soudaine et prit Minas Ithil, détruisant l'Arbre blanc. Isildur s'échappa cependant, en emportant à nouveau une pousse.

Second Arbre blanc

En l'An 2 du Troisième Âge, Isildur planta la pousse de l'Arbre blanc à Minas Anor.

Cet Arbre blanc durera jusqu'en 1636 du Troisième Âge, quand la Grande Peste frappa le Gondor, décimant la population et tuant le roi Telemnar et ses enfants.

Troisième Arbre blanc

Une troisième pousse est plantée en 1640 T. A. par le Roi Tarondor. Celle-ci subsistera jusqu'en l'an 2852, année de la mort de l'Intendant Belecthor II.

Aucune pousse ne put être trouvée à l'époque. Par conséquent, l'arbre fut laissé en l'état à sa mort.

Quatrième Arbre blanc

Quand Aragorn devient roi, il découvre (avec l'aide de Gandalf) une pousse de l'Arbre blanc sur les pentes de Mindolluin, bien au-dessus de la cité, qu'il vient planter respectueusement à sa place. L'arbre mort est retiré de la cour, mais est placé dans la Tombe des Rois avec tous les honneurs normalement dus à un monarque défunt. La pousse fleurira en juin de l'an T. A. 3019.

Généalogie des Arbres blancs du Gondor

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Telperion, l'aîné des Arbres du Valinor
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Galathilion, fait à la semblance de Telperion par Yavanna
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Celeborn de Tol Eressëa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nimloth le Beau de Númenor
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Premier Arbre blanc de Minas Ithil planté par Isildur, Second Âge
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Second Arbre blanc de Minas Anor planté par Isildur, TA. 2 - TA. 1636
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Troisième Arbre blanc de Minas Tirith, TA. 1640 - TA. 2852
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Quatrième Arbre blanc de Minas Tirith planté par Aragorn, TA. 3019
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Adaptations

La découverte de la pousse de l'Arbre blanc par Aragorn n'est pas représentée dans le film de Peter Jackson, Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi (2003). On y voit cependant furtivement que l'arbre mort fleurit à nouveau pendant le siège du Gondor, peu avant l'arrivée d'Aragorn sur les Vaisseaux Noirs.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arbre blanc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arbre blanc — balsvasis raitotis statusas T sritis vardynas apibrėžtis Mimozinių šeimos pašarinis, vaistinis augalas (Faidherbia albida), paplitęs Afrikoje ir pietvakarių Azijoje. atitikmenys: lot. Faidherbia albida angl. anatree; whitethorn; winterthorn vok.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Arbre Blanc Du Gondor — Dans l univers fantastique de la Terre du Milieu, de J. R. R. Tolkien, l’Arbre blanc du Gondor, aussi appelé Nimloth ce qui veut dire bourgeon blanc, était un symbole de la province du Gondor, et se dressait dans la Cour de la Fontaine à Minas… …   Wikipédia en Français

  • Arbre blanc du Gondor — Dans l univers fantastique de la Terre du Milieu, de J. R. R. Tolkien, l’Arbre blanc du Gondor, aussi appelé Nimloth ce qui veut dire bourgeon blanc, était un symbole de la province du Gondor, et se dressait dans la Cour de la Fontaine à Minas… …   Wikipédia en Français

  • Arbre blanc du gondor — Dans l univers fantastique de la Terre du Milieu, de J. R. R. Tolkien, l’Arbre blanc du Gondor, aussi appelé Nimloth ce qui veut dire bourgeon blanc, était un symbole de la province du Gondor, et se dressait dans la Cour de la Fontaine à Minas… …   Wikipédia en Français

  • Arbre blanc (Terre du Milieu) — Le nom d Arbre Blanc fut donné à plusieurs arbres durant l Histoire de la Terre du Milieu, dans l œuvre de J.R.R Tolkien. Sommaire 1 Telperion l aîné des Arbres 2 Galathilion 3 Celeborn 4 …   Wikipédia en Français

  • Arbre de Valinor — Arbres de Valinor Dans la série de l histoire de la Terre du Milieu écrite par Tolkien, les arbres de Valinor sont deux arbres portant les noms de Telperion le blanc et Laurelin le doré. Laurelin signifie « Chant d or ». Il est aussi… …   Wikipédia en Français

  • ARBRE — La distinction entre arbre et herbe remonte à une antiquité éloignée. Théophraste (vers 300 av. J. C.) en avait déjà fait la base de sa classification des végétaux, non sans quelque raison à en croire d’actuels botanistes. On sait que Hutchinson… …   Encyclopédie Universelle

  • blanc-estoc — blanc étoc [ blɑ̃ketɔk ] ou blanc estoc [ blɑ̃kɛstɔk ] n. m. • 1751, 1730; de 1. blanc et estoc ♦ Sylvic. Coupe complète d une forêt. Des blancs étocs [ blɑ̃ketɔk ]. ⇒BLANC É(S)TOC, (BLANC ÉTOC, BLANC ÉSTOC)subst. masc. SYLVIC. Coupe d un bois… …   Encyclopédie Universelle

  • blanc-étoc — [ blɑ̃ketɔk ] ou blanc estoc [ blɑ̃kɛstɔk ] n. m. • 1751, 1730; de 1. blanc et estoc ♦ Sylvic. Coupe complète d une forêt. Des blancs étocs [ blɑ̃ketɔk ]. ⇒BLANC É(S)TOC, (BLANC ÉTOC, BLANC ÉSTOC)subst. masc. SYLVIC. Coupe d un bois qui n en… …   Encyclopédie Universelle

  • blanc-étoc, blancs-étocs ou blanc-estoc, blancs-estocs — ● blanc étoc, blancs étocs ou blanc estoc, blancs estocs nom masculin (de blanc et estoc, tronc d arbre, de l ancien bas francique stock) Synonyme de coupe à blanc. ● blanc étoc, blancs étocs ou blanc estoc, blancs estocs (synonymes) nom masculin …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”