Arbitre (Football)

Arbitre de football

arbitre au football

Un arbitre de football est la personne qui dirige le déroulement d'une rencontre de ce sport, assisté de deux arbitres assistants et d'un quatrième arbitre dans certains matchs. Il applique les compétences et obligations que lui accorde la Loi 5 du football.

Les arbitres qui sont retenus pour les compétitions internationales sont séléctionnés par la FIFA.

Sommaire

Compétences et obligations de l'arbitre

Histoire

Lors de la genèse du jeu, on comptait sur le fair-play des joueurs pour la bonne tenue des parties. L'arbitrage était alors le fait des deux capitaines. Les pères du jeu considéraient en effet qu'une faute ne pouvait être intentionnelle... Ce vœu pieux de fair-play et d'autogestion était utopique, nombre de parties dégénéraient en effet dès cette époque reculée. Aussi, dès 1847 à Eton, peut-être avant, deux « umpires » surveillent les buts, qui n'ont pas encore de filets. À Winchester, en 1847 également, on précise même que l'un des umpires doit posséder une montre et appeler la mi-temps et la fin du match. Harrow va plus loin (en 1847 encore) en rendant les décisions arbitrales définitives, dépossédant ainsi les capitaines de leurs anciens pouvoirs dans ce domaine. En 1849 à Cheltenham, on décide que les capitaines désigneraient toujours les umpires, ces derniers devant s'entendre pour nommer un referee. Les umpires, un dans chaque camp, restent sur le terrain, tandis que le referee est installé en tribune. Si les umpires ne peuvent tomber d'accord sur une décision, c'est le referee qui tranche.

Le referee passe des tribunes au centre du terrain au début des années 1890, repoussant les deux umpires sur les lignes de touche. Cette évolution faisait suite aux nombreux problèmes que posait le double arbitrage. De plus, les équipes de l'époque, contrairement à une idée répandue, n'étaient pas du tout « fair-play », et il fallait sévir. On inventa ainsi toute une batterie de sanctions tel le penalty (1891), et l'arbitre unique et « omnipotent », c'est-à-dire responsable d'un match de A à Z. En août 1891, le trio arbitral tel que nous le connaissons aujourd'hui était formé.

4e arbitre de football

En 1996, les arbitres de touche sont appelés les arbitres assistants ; ils assistent en effet l'arbitre central dans ses décisions, quand celui-ci a un doute au sujet d'une action litigieuse (par exemple : franchissement de la ligne de but d'un ballon, responsabilité des protagonistes dans une bagarre, faute dans le dos de l'arbitre, etc.).

Le sujet sur la vidéo est emblématique du dynamisme qui anime le débat sur les règles de ce sport. On dénombre ainsi de nombreuses évolutions, plus ou moins heureuses : règle du hors-jeu, but en or lors de la prolongation, visionnage vidéo après la rencontre pour établir une sanction, communication radio entre arbitres assistants et arbitre central, etc.

Arbitrage vidéo

Dans l'histoire du football, souvent les arbitres furent considérés comme la cible des joueurs, des médias ou des spectateurs, notamment depuis que les décisions arbitrales sont soumis à la vindicte populaire de la vidéo :

Le 23 juin 1998, à l'occasion d'un match de la Coupe du Monde opposant le Brésil et la Norvège, une tempête médiatique se lève contre l'arbitre de la rencontre qui a accordé un penalty aux Norvégiens à la 86e minute. 17 caméras de télévision ne montrent en effet aucun contact entre les deux joueurs... Et le débat sur l'arbitrage vidéo est relancé. L'arbitre américain est traîné dans la boue pendant 48 heures, tandis que la FIFA se fait traiter de tous les noms car elle refuse toute évolution concernant l'arbitrage vidéo. Deux jours après le match, une télévision suédoise rend publiques les images prises par l'une de ses caméras privées... et elles montrent clairement que le joueur brésilien attrape par le maillot le joueur norvégien : il y avait bien penalty. Les 17 caméras ne l'avaient pas vu, mais l'arbitre si. C'est presque un cas d'école, qui a d'autant plus de retentissement qu'il se déroule à l'occasion de la Coupe du Monde. Depuis lors, FIFA, UEFA et Board sont clairement défavorables à cette solution technologique, même si ce thème reste un sujet redondant dans les certaines instances du football (par exemple, en mars 2005, Frédéric Thiriez, le président la Ligue professionnelle française) mais surtout dans le monde médiatique.

En 2002, lors du match Belgique-Brésil à la Coupe du Monde, un but est refusé à la Belgique pour une faute inexistante. Pareillement, de nombreuses erreurs d'arbitrages évitables par l'utilisation de la vidéo ont été commises lors de cette Coupe du Monde.

Le 9 juillet 2006, lors de la finale de la Coupe du monde 2006, Zinedine Zidane assène un violent coup de tête à l'Italien Marco Materazzi. L'arbitre ne l'ayant pas vu, et constatant la situation, décide de consulter le quatrième arbitre (après avoir consulté l'arbitre assistant, ce qui est la procédure) qui, lui, avait vu la scène. Après avoir questionné son collègue, l'arbitre sort le carton rouge pour expulser Zidane. La polémique enfle alors et certains (dont le sélectionneur français Raymond Domenech) assurent que le quatrième arbitre avait vu la scène non pas en direct mais... sur son écran de contrôle. Ce dernier a toujours nié.

Le 8 mars 2008, à l'occasion de sa 122e réunion annuelle, le Board suspend, jusqu'à nouvel ordre, les options technologiques après des essais peu concluants d'arbitrage vidéo testés au Japon et les difficultés techniques rencontrées par les équipes travaillant sur le contrôle de la ligne de but par des moyens électroniques. En revanche, le Board autorise la mise en place de test avec deux arbitres assistants supplémentaires pour surveiller les surfaces de réparation.[1]

Spécificités nationales

France

L'arbitrage n'est toujours pas professionnel en France, même si les arbitres sont formés et contrôlés régulièrement. Ils reçoivent une indemnité pour chaque match, celle-ci augmentant de façon significative au niveau national. Il existe cependant dans certains pays un nombre limité d'arbitres pouvant officier dans les différentes divisions ; ils peuvent ainsi être employés à plein temps par leur fédération nationale et reçoivent une formation ; cela se déroule en général dans les championnats professionnels.


Notes et références

  • Portail du football Portail du football
Ce document provient de « Arbitre de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arbitre (Football) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arbitre (football) — arbitre au football Un arbitre de football est la personne qui dirige le déroulement d une rencontre de ce sport, assisté de deux arbitres assistants et d un quatrième arbitre dans certains matchs. Il applique les compétences et obligations que… …   Wikipédia en Français

  • Arbitre sportif — Arbitre de hockey sur glace Un arbitre, quel que soit le sport dans lequel il évolue, est une personne impartiale investie d une autorité par sa fédération de rattachement, qui est chargé de la direction du déroulement d une épreuve sportive et… …   Wikipédia en Français

  • Football Club — Football Pour les articles homonymes, voir Football (homonymie). Football Soccer …   Wikipédia en Français

  • Football au Portugal — Football Pour les articles homonymes, voir Football (homonymie). Football Soccer …   Wikipédia en Français

  • Football européen — Football Pour les articles homonymes, voir Football (homonymie). Football Soccer …   Wikipédia en Français

  • Football Aux Jeux Olympiques De 1960 — Football aux Jeux olympiques d été de 1960 Football aux Jeux olympiques d été de 1960 …   Wikipédia en Français

  • Football Aux Jeux Olympiques De 1968 — Football aux Jeux olympiques d été de 1968 Football aux Jeux olympiques d été de 1968 …   Wikipédia en Français

  • Football Aux Jeux Olympiques De 1972 — Football aux Jeux olympiques d été de 1972 Football aux Jeux olympiques d été de 1972 …   Wikipédia en Français

  • Football aux Jeux olympiques de 1960 — Football aux Jeux olympiques d été de 1960 Football aux Jeux olympiques d été de 1960 …   Wikipédia en Français

  • Football aux Jeux olympiques de 1968 — Football aux Jeux olympiques d été de 1968 Football aux Jeux olympiques d été de 1968 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”