Arbil

Erbil

  • Portail du Kurdistan Portail du Kurdistan


Erbil
 (ku) Hewlêr
Administration
Pays Irak Irak
Province Arbil
Géographie
Latitude 36° 11′ 28″ Nord
       44° 00′ 32″ Est
/ 36.191, 44.009
Longitude
Altitude 415 m
Démographie
Population 1 091 636 hab. (2008 estimation)
Localisation
Irak locator16.svg
City locator 13.svg
Erbil
Sources
Index Mundi
World Gazetteer

Erbil (Hewlêr en kurde) est la capitale du Kurdistan irakien, Région fédérale autonome du Nord de l'Irak. Elle est aussi la capitale de la province d'Erbil. Peuplée d'environ un million et demi d'habitants, elle se trouve à 77 kilomètres à l'Est de Mossoul.

Sommaire

Histoire

L'implantation de la moderne Erbil s'est faite à proximité du site antique d'Arbelles ou Arbelès (Arbela). En 331 av. J.-C., Alexandre le Grand remporta une victoire décisive sur l'armée perse de Darius III à une centaine de kilomètres d'Arbèles, dans la plaine de Gaugamèles. C'est pourquoi la bataille de Gaugamèles est aussi parfois appelée bataille d'Arbèles.

Géographie

Le Kurdistan est une région très montagneuse. Erbil fait donc exception à cette règle puisqu'elle se situe dans une zone de plaine. La plaine d'Erbil a la réputation d'être une terre très fertile.

Urbanisme

Erbil

Elle est construite sur un plan circulaire autour de la citadelle (Qala ou Qalat, en arabe : qalʿa, قلعة) qui surplombe le quartier central du bazar. La seule coupure dans la forme circulaire du tissu urbain correspond à l'ancien emplacement du cantonnement des troupes irakiennes, qui enfonce un coin dans la ville depuis sa périphérie presque jusqu'au pied du promontoire sur lequel se dresse la citadelle. Cette zone non urbanisée a été depuis deux ans transformée en un grand parc public par les autorités kurdes.

Population

Il y a des incertitudes sur le chiffre exact de la population de la ville, car beaucoup d'habitants (notamment à l'intérieur même de la Qalat et dans les quartiers les plus périphériques) sont des réfugiés. Ils ont fui la campagne de génocide (voir article génocide kurde) et d'arabisation menée par l'ancien dictateur irakien dans les années 1980. Il est difficile de les recenser précisément.

D'après le recensement de 1958 la population d'Erbil était composée de la manière suivante :

  • Kurdes : 76%
  • Turkmènes 11%
  • Arabes : 3%
  • Assyriens et Chaldéens (chrétiens d'Orient) : 7%
  • les Juifs : 1%
  • Arméniens : 1%

Les communautés chrétiennes et juive sont installées dans le quartier d'Ainkawa qui se trouve en périphérie de la ville.

Infrastructures

Erbil abrite l'université Salahaddin qui est aussi la plus importante université du Kurdistan. Un projet est en cours pour l'ouverture d'une université de langue anglaise. Une école française ouvrira en septembre 2009. L'établissement sera géré par la Mission laïque française.

Depuis 2004, Erbil dispose également d'un aéroport international qui assure des liaisons directs entre l'Europe et le Kurdistan (code AITA : EBL): l'Aéroport International d'Erbil.

Concernant les loisirs, la ville dispose de trois salles de cinéma, de deux théâtres, d'un stade municipal et du vaste jardin public Guelkand.

Politique

Erbil est sans conteste la capitale politique du Kurdistan. On y trouve en particulier le Parlement régional du Kurdistan et le Gouvernement régional du Kurdistan.


  • Portail de l’Irak Portail de l’Irak
  • Portail du Kurdistan Portail du Kurdistan
  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
Ce document provient de « Erbil ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arbil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arbil — Lage …   Deutsch Wikipedia

  • Arbil — Saltar a navegación, búsqueda El término Arbil puede referirse a: la revista española y grupo de opinión Arbil, que apuesta por la cosmovisión clásica occidental; la ciudad iraquí de Arbil, comúnmente transliterada al español como Erbil; la… …   Wikipedia Español

  • Arbil — (Erbil), Stadt mit 2000 Ew. in Kurdistan (Asiatische Türkei), das alte Arbela (s.d. 1) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Arbîl — (Erbil, Ervil, im Altertum Arbela), herabgekommene Stadt im asiatisch türk. Wilajet Mosul, 430 m hoch in einer Ebene gelegen, an der Grenze der arabischen und kurdischen Sprache, mit 3757 Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Arbil — Arbil, türk. Stadt, s. Arbela …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Arbil — puede ser: ● Una ciudad del norte de Iraq, comúnmente transliterada al castellano como Erbil. ● La provincia iraquí homónima. ● Una revista y grupo de opinión de extrema derecha en España …   Enciclopedia Universal

  • Arbil — Arbil,   Stadt in Irak, Erbil.   …   Universal-Lexikon

  • Arbil — Infobox Settlement official name = Pagename other name = Kurdish form of the name: Hewlêr native name = هه‌ولێر nickname = settlement type = motto = imagesize = image caption = flag size = image seal size = image shield = shield size = city logo …   Wikipedia

  • Arbil — Erbil ou Arbil (Arbîl) v. d Irak, au pied des montagnes du Kurdistân; 91 000 hab.; ch. l. de la prov. du m. nom. Centre commercial et agricole. Erbil est l antique Arbèles. Arbil V. Erbil …   Encyclopédie Universelle

  • Arbil —    one of the leading cities of ancient Assyria. Situated between the Upper and Lower Zab rivers in the Assyrian heartland, Arbil (or Arbela) was noted for its sacred temple of Ishtar, goddess of sexual desire. Of Ishtar s many shrines across the …   Ancient Mesopotamia dictioary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”