Arapaïma

Arapaima gigas

Comment lire une taxobox
Arapaima
 Arapaima gigas
Arapaima gigas
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Osteoglossomorpha
Ordre Osteoglossiformes
Sous-ordre Osteoglossoidei
Famille Osteoglossidae
Sous-famille Heterotidinae
Genre
Arapaima
Müller, 1843
Nom binominal
Arapaima gigas
(Schinz, 1822)
Statut de conservation IUCN :

DD  : Données insuffisantes

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La païche, aussi appelée Pirarucu ou Arapaïma (Arapaima gigas) est une espèce de poisson de la famille des Osteoglossidés, vivant en Amazonie.

C'est le plus grand de tous les poissons osseux d'eau douce, il peut atteindre près de 5 mètres de long et peser 200 kg.


Sommaire

Anatomie

C'est un physostome : sa vessie natatoire communique avec l'œsophage, ce qui le rapproche des cyprinidés et des salmonidés. Sa bouche, énorme est garnie de petites dents pointues et s'ouvre très largement en créant un tourbillon à la surface de l'eau quand l'arapaima monte "gober" une proie. L'arapaima a une langue "osseuse" équipée d'un ensemble de dents que certains peuples indigènes utilisent pour poncer. Son dos très large est effilé vers la queue et porte une nageoire dorsale rejetée très en arrière[1].

Écologie

Le régime alimentaire de l'Arapaima se compose de poissons, de crustacés et d'autres petits animaux. Le poisson peut respirer de l'air à la surface, en utilisant sa vessie natatoire riche en vaisseaux sanguins, un avantage pour capter l'oxygène souvent rare dans les rivières d'Amazonie. Ce poisson est donc en mesure de survivre dans les eaux où l'oxygène dissous est aussi faible que 0,5 ppm.

Reproduction

En raison de l'étendue géographique de l'Arapaima, son cycle de vie est grandement affecté par les inondations saisonnières. L'Arapaima pond ses oeufs au cours des mois de février, mars et avril lorsque le niveau d'eau est faible ou au début à la hausse. Ils construisent un nid d'environ 50 cm de large et 15 cm de profondeur, généralement dans des zones boueuses. Lorsque l'eau monte les oeufs éclosent et les alevins ont la saison des crues pour se développer, du mois de mai au mois d'août. Par conséquent, le frai annuel est saisonnier. L'Arapaima mâle est censé être un incubateur buccal, comme son parent le Osteoglossum spp. Ce qui signifie que les jeunes sont protégés dans la bouche du père jusqu'à ce qu'ils soient plus âgés. La femelle Arapaima aide à protéger le mâle et les jeunes en tournant autour du nid pour intimider les prédateurs.

Utilisation par l'homme

Il fait l'objet d'une pêche intensive car sa chair (légèrement sucrée et aux arêtes peu nombreuses) est recherchée. Il est servi même en période de fermeture dans tous les restaurants du bassin amazonien. L'élevage permettra peut-être d'enrayer la disparition de l'espèce : sa croissance est rapide (10 kg/an) et peu coûteuse (4 €/kg). Sur le plan halieutique : comme la carpe et le saumon, l'arapaïma se défend très bien lorsqu’il est pêché à la canne mais il survit mal à une remise à l’eau.

Annexes

Notes et références

  1. Larousse I/VI , p.303
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Arapaima gigas ».

Références taxinomiques

Documents

http://www.youtube.com/watch?v=tRfN_y64RZY

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Arapaima gigas ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arapaïma de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arapaima — gigas Arapaima …   Wikipédia en Français

  • Arapaima — im Aquarium des Kölner Zoo. Systematik Teilklasse: Echte Knochenfische (Teleostei) Kohorte …   Deutsch Wikipedia

  • arapaima — arapaíma ž DEFINICIJA zool. velika južnoamerička slatkovodna riba (Arapaima gigas); arapajma, pirarucu ETIMOLOGIJA nlat. arapaima ← port. ← tupi …   Hrvatski jezični portal

  • arapaima — statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Arapaima gigas angl. arapaima rus. гигантская арапайма; пураруку ryšiai: platesnis terminas – arapaimos …   Žuvų pavadinimų žodynas

  • Arapaima — (Pirarucu, Arapaima gigas Cuv.), Edelfisch aus der Familie der Knochenzüngler (Osteoglossidae), bis 5 m lang, mit sehr gestrecktem, seitlich zusammengedrücktem Leib, großen, mosaikartigen Schuppen, langer, beschuppter, schwanzständiger Rücken und …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • arapaïma — ● arapaïma nom masculin (d une langue amérindienne) Poisson d eau douce du Brésil (appelé aussi pirarucu) atteignant couramment 2 m de longueur et 100 kg. arapaïma [aʀapajma] ÉTYM. D. i. (XXe); mot d une langue indienne. ❖ ♦ Poisson téléostéen… …   Encyclopédie Universelle

  • arapaima — [ar΄ə pī′mə] n. [ModL < Port < a Tupí word] a very long, edible, large scaled bony fish (Arapaima gigas) of the rivers of the Amazon region, sometimes reaching a weight of c. 180 kg ( c. 400 lb) …   English World dictionary

  • Arapaima — A ra*pai ma, n. [Prob. native name.] (Zo[ o]l.) A large fresh water food fish of South America. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Arapaima — Arapaīma, Pirarucu (A. gigas Cuv. [Abb. 105]), bis 5 m lang und 250 kg schwer werdender Schlundblasenfisch des Amazonenstroms, der größte Süßwasserfisch …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Arapaima —   [indianisch], südamerikanischer Süßwasserfisch, Knochenzüngler …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”