Arakanais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arakan.

Les Arakanais, habitant :

qu'on appelle aussi Marma, sont un groupe ethnique habitant :

qu'on appelle aussi Mog, sont un groupe ethnique habitant :

Au Bangladesh, au terme de l'accord de paix du 2 décembre 1997 qui a mis fin à plus de 20 années de conflit entre le gouvernement et les populations autochtones des Chittagong Hill Tracts, les Marma seront représentés au "Chittagong Hill Tracts Regional Council" qui sera chargé de l'administration des 3 districts constituant la région.

Sommaire

Langue et culture

La langue arakanaise fait partie du groupe dit "lolo-birman" de la branche tibéto-birmane des langues sino-tibétaines.

Les Arakanais sont adeptes du bouddhisme theravada tout en continuant d'observer leur religion traditionnelle.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arakanais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arakan (Peuple) — Arakanais Les Arakanais, qu on appelle aussi Marma, sont un groupe ethnique habitant : Le Bangladesh (région des Chittagong Hill Tracts), où ils sont 200 000 (2001); La Birmanie (état d Arakan), où ils sont 730 000; L Inde (états de l Assam …   Wikipédia en Français

  • Arakan (ethnie) — Arakanais Les Arakanais, qu on appelle aussi Marma, sont un groupe ethnique habitant : Le Bangladesh (région des Chittagong Hill Tracts), où ils sont 200 000 (2001); La Birmanie (état d Arakan), où ils sont 730 000; L Inde (états de l Assam …   Wikipédia en Français

  • Arakan (peuple) — Arakanais Les Arakanais, qu on appelle aussi Marma, sont un groupe ethnique habitant : Le Bangladesh (région des Chittagong Hill Tracts), où ils sont 200 000 (2001); La Birmanie (état d Arakan), où ils sont 730 000; L Inde (états de l Assam …   Wikipédia en Français

  • Conférence de Panglong — La Conférence de Panglong (birman ပင္‌လုံစာခ္ယ à ုပ္‌) a eu lieu en février 1947 à Panglong, dans l État Shan en Birmanie. Elle réunissait des représentants de plusieurs minorités, les Shans, les Kachins et les Chins, et Aung San, chef du… …   Wikipédia en Français

  • BIRMANIE — L’Union de Birmanie (ou Myanmar) compterait environ 42 millions d’habitants en 1991, répartis sur une superficie de 678 000 kilomètres carrés. Son territoire s’allonge, du nord au sud, sur 1 900 km, mais sa largeur n’excède pas 900 km. La région… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste des mouvements autonomistes ou séparatistes — Cette liste énumère différentes organisations séparatistes ou sécessionnistes ou autonomistes. Sommaire 1 Afrique 2 Amérique 3 Asie de l Est 4 Asie centrale et du Sud …   Wikipédia en Français

  • État d'Arakan — 19° 30′ N 94° 00′ E / 19.5, 94 …   Wikipédia en Français

  • Minkhaung I — Minkhaung Ier (birman ပထမ မင်းခေါင်, pətʰəma̰ mɪɴɡàuɴ ; 1373–1422) fut le quatrième souverain du royaume d Ava, en Haute Birmanie. Il régna de 1401 à sa mort en 1422. Minkhaung est surtout connu dans l histoire de la Birmanie pour sa lutte… …   Wikipédia en Français

  • Akyab — Sittwe Localisation de Sittwe …   Wikipédia en Français

  • Etat d'Arakan — État d Arakan ရခိုင်ပြည်နယ် (État d Arakan) Drapeau de l État d Arakan …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”