Ar Soner

Bodadeg ar Sonerion

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BAS.

Bodadeg ar Sonerion, « B.A.S. » en abrégé, est une association regroupant les musiciens traditionnels bretons, notamment ceux de cornemuse, bombarde et caisse claire. Elle a servi de base pour la création des premiers bagadoù à la fin des années 1940.

Son nom signifie « Assemblée des sonneurs » en breton.

L'association supervise, chaque année depuis 1949, le Championnat de Bretagne des bagadoù. Celui-ci s'organise en deux manches : une épreuve de printemps, une épreuve d'été (cette dernière se tenant lors du festival interceltique de Lorient)

Sommaire

Origine

Les années 1920 voient un changement important dans le monde breton, avec un tournant générationnel important : l'habit traditionnel est délaissé, tout comme la musique, à laquelle on préfère les airs à la radio. Il en est de même pour les bals, où les danses bretonnes sont remplacées par les pas à la mode en France [1]. Dans ce cadre de changements sociaux et économiques, la culture et la langue bretonne est à présent perçue « en termes de retard et de handicap[1] ».

Le couple biniou-bombarde est donc victime de ces changements, et est alors en voie de disparition malgré sa richesse et sa spécificité[1]. Dans les années 1920, une dizaine de musiciens traditionnels seulement étaient encore en activité[1]. Une première tentative de regroupement de sonneurs s’opère alors, afin de sauver les savoirs. C'est la création de la Kenvreuriezh ar Viniaouerien[2] (KAV) en 1932, par Hervé Le Menn, dans le milieu breton de Paris[1].

A cette première fédération succède la première et véritable société de sonneurs, la Bodadeg ar Sonerion (« Assemblée des sonneurs » - B.A.S.), créée au cours du Congrès de l'Institut celtique de Bretagne en 1943[1]. Le 23 mai 1943, Bodadeg ar Sonerion donne sa première « représentation » dans la cour du Parlement de Bretagne à Rennes[1]. Ses membres-fondateurs, les « six mousquetaires » selon les mots de Per-Jakez Helias[1] sont Dorig Le Voyer, Efflam Kuven, Robert Marie, Iffig Hamon, René Tanguy et Polig Monjarret. Le premier camp musical se déroule en septembre 1943, à Gouézec, avec 23 élèves[réf. souhaitée]. Du fait de la guerre, les statuts de la B.A.S. ne seront déposés à la préfecture de Rennes qu'en 1946[1]. Dorig Le Voyer en devient président et Polig Montjarret le secrétaire.

Au début, le projet semble fou : « Pour beaucoup de détracteurs, ce nouveau combat semble perdu d'avance, tant il va à contre-courant des préoccupations de l'époque.[1] ». C'est l'idée du bagad, reprenant celle des Pipe-bands écossais qui va motiver les jeunes sonneurs[1]. Après plusieurs tentatives pour rassembler des sonneurs au sein d'une formation, Polig Monjarret crée le premier bagad à Carhaix en 1948[1], avec la forme à trois pupitres qu'on lui connaît encore aujourd'hui : bombardes, biniou braz (progressivement remplacé par la cornemuse écossaise) et une section rythmique (caisses claires écossaises et percussions).

L'Après-guerre

Un second camp musical se déroule en août 1946 à Argol. En 1947, le troisième camp, à Sarzeau, a invité une délégation écossaise. En 1949, la B.A.S. sort sa revue Ar Soner. En 1950, la fédération Kendalc'h (Maintenir) naît à Quimper. Elle regroupe, avec les cercles et la B.A.S., tous ceux qu'intéressent la culture bretonne. Polig Montjarret en est le secrétaire général. En 1953, pour fêter les 10 ans de la B.A.S., un festival international de cornemuses se déroule à Brest. Il sera reconduit chaque année et, pour retrouver une nouvelle vigueur, émigrera en 1971 à Lorient. Depuis 1997, le président de la B.A.S. est Bob Hasle, par ailleurs fondateur du bagad Kadoudal et du cercle celtique de Vern-sur-Seiche. En 2008, Bodadeg Ar Sonerion. regroupe 125 bagadoù, soit environ 10 000 musiciens.

Organisation

B.A.S. est organisé en plusieurs fédérations départementales :

  • Bodadeg ar Sonerion Aodoù an Arvor (section départementale des Côtes-d'Armor - 22)
  • Bodadeg ar Sonerion Divroet (Section hors-Bretagne)
  • Bodadeg ar Sonerion Bro Naoned (Section départementale de Loire-Atlantique - 44)
  • Bodadeg ar Sonerion Penn ar Bed (Section départementale du Finistère - 29)
  • Bodadeg ar Sonerion Bro Roazhon (Section départementale d'Ille-et-Vilaine - 35)
  • Bodadeg ar Sonerion Bro Gwened (Section départementale du Morbihan - 56)

B.A.S national, dont le siège se trouve à Ploemeur (56) au Centre Amzer Nevez, se charge de la gestion administrative, de l'organisation générale de l'association. L'actuel président de B.A.S est Bob Haslé, son directeur Jean-Yves Elaudais.

Championnat

Chaque année depuis 1949, Bodadeg Ar Sonerion organise la tenue du Kenstrivadeg Vroadel ar Bagadoù / Championnat National des Bagadoù Ce championnat répartit en cinq catégories la centaine de bagadoù recensée en Bretagne et ailleurs. Il s'agit de catégories de niveaux. Dans chaque catégorie (exceptée la cinquième), le championnat se déroule en deux manches : la première se tient au printemps, tandis que la seconde a lieu l'été lors du Festival Interceltique de Lorient / Emvod Ar Gelted pour la catégorie 1, 2 et 3A et lors du Festival de Cornouaille / Gouelioù Meur Kerne pour les catégories 3B et 4. Le concours de 5ème catégorie se déroule à Carhaix mi-juillet.

En 2007, la formation ayant remporté le Championnat de Bretagne des bagadoù de première catégorie est le Bagad Brieg (Cornouaille). Le groupe le plus titré est le Bagad Kemper (19 titres).

D'autres championnats sont également co-organisés par B.A.S : le Championnat de musique traditionnelle (sonneurs de couples, duo libre, etc...) à Gourin (Cornouaille) au début du mois de septembre, ainsi que de multiples concours où s'affrontent batteurs, sonneurs de bombardes, de cornemuses, etc.

Editions

B.A.S édite chaque année des CD / DVD du championnat des bagadou. (Brest 2006, Lorient 2006, Brest 2007, etc.) Des méthodes pour apprendre à jouer cornemuse, bombarde et caisse claire sont également éditées, ainsi que des recueils de partitions (Toniou Breizh-Izel) Bodadeg Ar Sonerion édite également une revue bimestrielle Ar Soner, ce magazine, élaborée par un collectif du Comité Directeur et dirigé par Bob Haslé, traite de l'actualité de la musique bretonne et celtique, et propose des articles de fond sur ce domaine.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j , k  et l Extrait de l'archive INA « Ouest en mémoire » .
  2. Traduction : « Convention des joueurs de binioù ».
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
  • Portail des musiques du monde Portail des musiques du monde
Ce document provient de « Bodadeg ar Sonerion ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ar Soner de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ti Ar Soner — (Ле Конке,Франция) Категория отеля: Адрес: Domaine de Kerjan, 29217 Ле Конке, Франция …   Каталог отелей

  • Bodadeg ar Sonerion — Pour les articles homonymes, voir BAS. Bodadeg ar Sonerion Contexte général Champs d’action Revaloriser …   Wikipédia en Français

  • Bodadeg Ar Sonerion — Pour les articles homonymes, voir BAS. Bodadeg ar Sonerion, « B.A.S. » en abrégé, est une association regroupant les musiciens traditionnels bretons, notamment ceux de cornemuse, bombarde et caisse claire. Elle a servi de base pour la… …   Wikipédia en Français

  • Bodadeg ar Sonerien — Bodadeg ar Sonerion Pour les articles homonymes, voir BAS. Bodadeg ar Sonerion, « B.A.S. » en abrégé, est une association regroupant les musiciens traditionnels bretons, notamment ceux de cornemuse, bombarde et caisse claire. Elle a… …   Wikipédia en Français

  • Bodadeg ar sonerion — Pour les articles homonymes, voir BAS. Bodadeg ar Sonerion, « B.A.S. » en abrégé, est une association regroupant les musiciens traditionnels bretons, notamment ceux de cornemuse, bombarde et caisse claire. Elle a servi de base pour la… …   Wikipédia en Français

  • Bodaged ar Sonerien — Bodadeg ar Sonerion Pour les articles homonymes, voir BAS. Bodadeg ar Sonerion, « B.A.S. » en abrégé, est une association regroupant les musiciens traditionnels bretons, notamment ceux de cornemuse, bombarde et caisse claire. Elle a… …   Wikipédia en Français

  • Kenvreuriezh ar Viniaouerien — Bodadeg ar Sonerion Pour les articles homonymes, voir BAS. Bodadeg ar Sonerion, « B.A.S. » en abrégé, est une association regroupant les musiciens traditionnels bretons, notamment ceux de cornemuse, bombarde et caisse claire. Elle a… …   Wikipédia en Français

  • Liste der Biografien/Ar — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Biniou — Sonneur de binioù kozh (à droite), accompagné d une bombarde. Le biniou est le terme générique en breton pour désigner la cornemuse, instrument à vent à anche double et à poche de réserve d air. Il est joué par un sonneur (soner ou biniaouer) …   Wikipédia en Français

  • Bignou — Biniou Sonneur de binioù kozh (à droite), accompagné d une bombarde. Le binioù est le terme générique en breton pour désigner la cornemuse, instrument à vent à anche double et à poche de réserve d air. Il est joué par un sonneur (soner ou …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”