Approximation des états quasi-stationnaires

L'approximation des états quasi-stationnaires est une hypothèse parfois prise en physique, en chimie et tout particulièrement en cinétique chimique, il est alors également appelé le principe de Bodenstein.

Principe (en cinétique chimique)

Soit X* un intermédiaire réactionnel (donc très réactif). Ainsi sa vitesse de création est à peu près égale à sa vitesse de disparition car il est consommé par la réaction juste après sa création.

En considérant que sa concentration reste tellement faible qu'elle est constante, la dérivée de sa concentration est nulle. Cela permet de lier directement la vitesse de la réaction qui donne cet intermédiaire aux réactions qu'il déclenche (soit une simplification du calcul).

Cette simplification ne peut s'appliquer que si la vitesse de formation du composé B (k2) est supérieure à la vitesse de disparition de A (ou de formation de X) k1.

L'A.E.Q.S (Approximation des états quasi stationnaires) définit donc la dérivée d'un intermédiaire réactif comme nulle.

 \frac{d[X]}{dt} = 0

Toutefois, on ne peut pas appliquer l'AEQS au début d'une réaction, car ce principe ne s'applique qu'une fois que la quantité de X est suffisante pour former le produit B.

Exemple

Soit la réaction A → C, décomposée en deux actes élémentaires A → B et B → C.

A → B a pour constante de vitesse k1 : v=k1\cdot[{\rm A}]=\frac{-d[A]}{dt}=\frac{d[B]}{dt}


Et B → C a pour constante de vitesse k2>>k1 : v=k2\cdot[{\rm B}]=\frac{-d[B]}{dt}=\frac{d[C]}{dt}

Le principe de Bodenstein nous dit que : [B] = cte si et seulement si k2>>k1 et donc  \frac{d[B]}{dt} = 0

Ainsi pour une quantité initiale a de A donnée, on a : [A]+[B]+[C]=a~

car la quantité de matière introduite au départ se trouve forcément sous forme d'un de ces composés.

On aura ainsi : \frac{-d[A]}{dt}=\frac{d[C]}{dt}

Dans ce cas, comme souvent, l'étape d'initiation (ou de démarrage) de la réaction est l'étape limitante de la vitesse de la réaction.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Approximation des états quasi-stationnaires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • quasi- — ⇒QUASI , élém. de compos. Élém. tiré de l adv. quasi1, entrant dans la constr. de nombreux comp., surtout des subst. abstr., des adj., plus rarement des adv., où il indique une similitude, une approximation ou une assimilation qualitative; les… …   Encyclopédie Universelle

  • QUASI-PARTICULES — Concept utilisé en théorie des systèmes à particules en interaction, en vue d’une description approchée en termes de particules plus ou moins libres. Ainsi, dans certains cas, un système de particules en interaction à longue portée est équivalent …   Encyclopédie Universelle

  • AEQS — Approximation des états quasi stationnaires L approximation des états quasi stationnaires est une hypothèse parfois prise en physique, en chimie et tout particulièrement en cinétique chimique, il est alors également appelé le principe de… …   Wikipédia en Français

  • Principe de Bodenstein — Approximation des états quasi stationnaires L approximation des états quasi stationnaires est une hypothèse parfois prise en physique, en chimie et tout particulièrement en cinétique chimique, il est alors également appelé le principe de… …   Wikipédia en Français

  • Max Bodenstein — Max Ernst August Bodenstein Max Bodenstein Naissance 15 juillet 1871 Magdeburg (Allemagne) Décès 3 septembre 1942 …   Wikipédia en Français

  • Intermédiaire réactionnel — Un intermédiaire réactionnel est une espèce participant à un mécanisme réactionnel et qui n est ni un réactif, ni un produit dans l équation bilan de la réaction. Il apparaît donc en tant que produit dans au moins un acte élémentaire (réaction… …   Wikipédia en Français

  • QUANTIQUE (MÉCANIQUE) - Propriétés fondamentales — La mécanique quantique est aujourd’hui une théorie parfaitement «classique», dont la cohérence n’a fait que se renforcer au cours des cinquante dernières années. Après un laborieux enfantement au début du XXe siècle, elle accède à la maturité… …   Encyclopédie Universelle

  • Électron — Traduction à relire Electron → …   Wikipédia en Français

  • AÉRODYNAMIQUE — L’aérodynamique, dont l’étymologie évoque immédiatement l’action de l’air en mouvement, est la science qui étudie les différents aspects de cette action, notamment les forces, pressions et moments qui résultent du déplacement des corps dans… …   Encyclopédie Universelle

  • FORME — L’histoire du concept de forme et des théories de la forme est des plus singulières. Nous vivons dans un monde constitué de formes naturelles. Celles ci sont omniprésentes dans notre environnement et dans les représentations que nous nous en… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”