Approche stratégique

Michel Crozier

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crosier.
Michel Crozier
Naissance 6 novembre 1922
Sainte-Menehould
Nationalité France France
Profession(s) sociologue

Michel Crozier est un sociologue français, né le 6 novembre 1922 à Sainte-Menehould (Marne). Il est le principal concepteur de l'analyse stratégique en sociologie des organisations. Depuis 1999, il est membre de l'Académie des sciences morales et politiques (Elu au fauteuil de François Lhermitte).

Sommaire

Biographie

L'analyse des organisations

Michel Crozier fut formé dans la mouvance de Georges Friedmann, il consacre une étude aux mouvements ouvriers et socialistes, puis aux syndicats américains, ce qui le familiarise avec les travaux fonctionnalistes de Talcott Parsons et de Robert Merton. Il fonde en 1962 le Centre de sociologie des Organisations et publie un an plus tard Le phénomène Bureaucratique, où il reprend les derniers développements de la sociologie américaine des organisations (J.G March et H.A Simon) pour analyser le fonctionnement des grandes organisations bureaucratiques en France. Il souhaite montrer que le système bureaucratique français ne correspond pas au modèle d'organisation rationnelle que Max Weber avait décrit dans Economie et société et ce, pour deux raisons principales, comme l'indique le sous-titre de l'ouvrage : Essai sur les tendances bureaucratiques des systèmes d'organisation modernes et sur leurs relations en France avec le système social et culturel. D'une part, Crozier met en évidence l'existence d'un modèle culturel national de bureaucratie, d'autre part, il met en exergue le rôle des stratégies des acteurs dans les dysfonctionnements organisationnels. C'est cette thèse qu'il développera avec Erhard Friedberg dans L'acteur et le système (1977).

Carrière de chercheur du CNRS

  • Attaché de recherche (1952)
  • Chargé de recherche (1954)
  • Maître de recherche (1964)
  • Directeur de recherche (1970)
  • Directeur de recherche émérite (1980)

Carrière académique en France

  • Diplômé d'HEC. Docteur en droit, 1949. Docteur ès lettres, 1969.
  • Fondateur du Centre de sociologie des organisations en 1961, qui fut transformé en laboratoire CNRS en 1976, dont il fut directeur jusqu'en 1993.
  • Professeur de sociologie à l'Université Paris X-Nanterre, 1967-68.
  • Président de la Société française de sociologie, 1970-72.
  • Fondateur du DEA de sociologie de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris en 1975-82, en relation étroite avec le CSO.

Carrière académique à l'étranger

  • Fellow Centre for Advanced Study in the Behavioral Sciences of Stanford, 1959-60, 1973-74.

Missions diverses

  • Membre de la Mission à l'Innovation, 1979-81.
  • Membre de la Commission de réflexion sur l'avenir de l'université, 1987.
  • Membre de la Mission d'audit social SNCF, 1987-88.
  • Responsable de mission gouvernementale à la demande du ministre chargé de la fonction publique et du plan, M. Hervé de Charrette, sur les innovations technologiques au Japon, aux États-Unis et en Suède, 1987-88.

Titres

Principaux ouvrages

  • Le Monde des employés de bureau, 1964
  • Petits Fonctionnaires au travail, Paris, ED. du CNRS, 1955
  • Le Phénomène bureaucratique, Paris, Le Seuil, 1963
  • La Société bloquée, Paris, Le Seuil, 1971
  • The Crisis of Democracy, New York University Press, 1975 (avec Samuel P. Huntington et Joji Watanuki)
  • L'Acteur et le système (en collaboration avec Erhard Friedberg), Paris, Le Seuil, 1977
  • On ne change pas la société par décret, Paris, Fayard, 1979
  • Le Mal américain, Paris, Fayard, 1980
  • État modeste, État moderne. Stratégies pour un autre changement, Paris, Fayard, 1986
  • L'Entreprise à l'écoute, Paris, Interéditions, 1989
  • La Crise de l'intelligence, Paris, Interéditions, 1995
  • À quoi sert la sociologie des organisations ?, Paris, Arslan, 2000
  • Ma belle époque : mémoires. 1, 1947-1969, Paris, Fayard, 2002
  • À contre-courant : mémoires. [2], 1969-2000, Paris, Fayard, 2004

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
Ce document provient de « Michel Crozier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Approche stratégique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Approche globale — Holisme Holisme est la francisation de holism, un néologisme forgé en 1926 par l homme d État sud africain Jan Christiaan Smuts pour son ouvrage Holism and Evolution[1]. La première définition historique du holisme est : « the tendency… …   Wikipédia en Français

  • Stratégique — Stratégie Voir « stratégie » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Alignement stratégique — L alignement stratégique de l organisation (du système d information ou de la chaîne logistique) sur le métier est le fait de mettre en cohérence la stratégie du système d information (et de la logistique) avec la stratégie d entreprise et de la… …   Wikipédia en Français

  • Alignement Stratégique — L alignement stratégique de l organisation (du système d information ou de la chaîne logistique) sur le métier est le fait de mettre en cohérence la stratégie du système d information (et de la logistique) avec la stratégie d entreprise et de la… …   Wikipédia en Français

  • Alignement strategique — Alignement stratégique L alignement stratégique de l organisation (du système d information ou de la chaîne logistique) sur le métier est le fait de mettre en cohérence la stratégie du système d information (et de la logistique) avec la stratégie …   Wikipédia en Français

  • Alignement stratégique du système d'information — Alignement stratégique L alignement stratégique de l organisation (du système d information ou de la chaîne logistique) sur le métier est le fait de mettre en cohérence la stratégie du système d information (et de la logistique) avec la stratégie …   Wikipédia en Français

  • Intelligence économique et stratégique — Intelligence économique L’intelligence économique est l ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l information utile aux acteurs économiques auquel on peut ajouter les actions d influence; Elle se distingue …   Wikipédia en Français

  • Management Stratégique — Stratégie d entreprise La stratégie d entreprise (ou management stratégique ou politique générale) est le pilotage des modifications de relations du système entreprise avec son environnement et de la frontière de ce système avec ce qui n est pas… …   Wikipédia en Français

  • Management strategique — Stratégie d entreprise La stratégie d entreprise (ou management stratégique ou politique générale) est le pilotage des modifications de relations du système entreprise avec son environnement et de la frontière de ce système avec ce qui n est pas… …   Wikipédia en Français

  • Management stratégique — Stratégie d entreprise La stratégie d entreprise (ou management stratégique ou politique générale) est le pilotage des modifications de relations du système entreprise avec son environnement et de la frontière de ce système avec ce qui n est pas… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”