Application transposée

En mathématiques, la notion d'application transposée relève de l'algèbre linéaire. À toute application linéaire u entre deux espaces vectoriels E et F est associée l'application transposée tu définie par

\forall \ell \in F^*, \qquad {}^t u(\ell)=\ell\circ u

C'est une application linéaire de F * , l'espace dual de F, dans E * , l'espace dual de E.

En employant la notation du crochet de dualité, la définition de l'application transposée peut être réécrite sous la forme

\forall x \in E, \forall \ell \in F^*, \qquad  \langle {}^t u(\ell),x\rangle=\langle\ell,u(x)\rangle

L'application qui a une application linéaire associe sa transposée est appelée la transposition. À l'aide de la bilinéarité du crochet, on montre que l'application de transposition elle-même est une application linéaire de L(E,F) dans L(F * ,E * ).

L'application de transposition possède également des propriétés vis-à-vis de la loi produit. Lorsque v et u sont respectivement linéaires de E dans F et de F dans un troisième espace vectoriel G,

{}^t(u\circ v)={}^tv\circ {}^t u

Notamment si u est un isomorphisme d'espaces vectoriels, alors l'inverse de la transposée de u est égal à la transposée de l'inverse de u.

Application transposée en général

La notion de transposée intervient de façon beaucoup plus générale. Si on dispose d'une application f entre deux ensembles :

f:X\rightarrow Y

On en déduit pour tout ensemble Z une application f *  :

f^*:\mathrm{Hom}(Y,Z)\rightarrow \mathrm{Hom}(X,Z)

définie par f^*(g)=g\circ fHom(A,B) désigne l'ensemble des applications de A dans B.

Si X, Y et Z sont des groupes, on peut utiliser exactement la même définition pour construire

f^*:\mathrm{Hom}_{Groupe}(Y,Z)\rightarrow \mathrm{Hom}_{Groupe}(X,Z)

où cette fois HomGroupe(A,B) désigne l'ensemble des morphismes de groupe de A dans B.

On pourrait de même définir la transposée d'un morphisme d'anneaux, d'espace vectoriel d'espace topologique, etc...

Cette construction entre donc dans le cadre général de la théorie des catégories

Si \mathfrak{C} est une catégorie X, Y sont des objets de \mathfrak{C} et f est un élément de Hom(X,Y). Alors pour tout objet Z de \mathfrak{C}, il existe une application f * appelée transposée de f:

f^*:\mathrm{Hom}(Y,Z)\rightarrow\mathrm{Hom}(X,Z)

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Application transposée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Application Transposée — En mathématiques, la notion d application transposée relève de l algèbre linéaire. À toute application linéaire u entre deux espaces vectoriels E et F est associée l application transposée tu définie par C est une application linéaire de F * , l… …   Wikipédia en Français

  • Application transposee — Application transposée En mathématiques, la notion d application transposée relève de l algèbre linéaire. À toute application linéaire u entre deux espaces vectoriels E et F est associée l application transposée tu définie par C est une… …   Wikipédia en Français

  • Application Réciproque — Pour les articles homonymes, voir Réciproque (homonymie). En mathématiques, une application réciproque est en des termes simples une fonction qui « fait exactement l inverse de ce que fait une application donnée ». L application… …   Wikipédia en Français

  • Application reciproque — Application réciproque Pour les articles homonymes, voir Réciproque (homonymie). En mathématiques, une application réciproque est en des termes simples une fonction qui « fait exactement l inverse de ce que fait une application donnée » …   Wikipédia en Français

  • Application réciproque — Pour les articles homonymes, voir Réciproque (homonymie). En mathématiques, une application réciproque est en des termes simples une fonction qui « fait exactement l inverse de ce que fait une application donnée ». L application… …   Wikipédia en Français

  • Transposée — Matrice transposée La matrice transposée (on dit aussi la transposée) d une matrice est la matrice notée (parfois aussi notée AT, ou A * ), obtenue en échangeant les lignes et les colonnes de A. La première notation, avec le t avant le nom de la… …   Wikipédia en Français

  • Application linéaire canoniquement associée à une matrice — Matrice (mathématiques) Pour les articles homonymes, voir Matrice. En mathématiques, les matrices servent à interpréter en termes calculatoire …   Wikipédia en Français

  • Matrice Transposée — La matrice transposée (on dit aussi la transposée) d une matrice est la matrice notée (parfois aussi notée AT, ou A * ), obtenue en échangeant les lignes et les colonnes de A. La première notation, avec le t avant le nom de la matrice, est la… …   Wikipédia en Français

  • Matrice transposee — Matrice transposée La matrice transposée (on dit aussi la transposée) d une matrice est la matrice notée (parfois aussi notée AT, ou A * ), obtenue en échangeant les lignes et les colonnes de A. La première notation, avec le t avant le nom de la… …   Wikipédia en Français

  • Matrice transposée — La matrice transposée (on dit aussi la transposée) d une matrice est la matrice notée (aussi parfois notée , notation recommandée par la norme ISO 31 11, ou ), obtenue en échangeant les lignes et les colonnes de A. Si B = tA alors …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”