Māra
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mara.

Māra (sanskrit, pâli), littéralement, mort, est, dans le bouddhisme, l'esprit tentateur qui essaya d'empêcher Gautama Bouddha d'atteindre l'éveil.

Sommaire

Présentation

Il est l'antithèse de Bouddha.

Māra tentant de séduire le Bouddha

Bouddha "attestant la terre", XVIIIe siècle, Vat Phra Kèo, Vientiane (Laos)

Alors que Gautama demeurait assis sous l'arbre de la Bodhi jusqu'à atteindre l'illumination, Māra, le malin, le tentateur, envoya ses filles pour le séduire en dansant - mais Gautama n'ouvrit guère les yeux ; les filles disparurent.

Puis Māra dénia l'éveil de Gautama, qui fit le geste connu sous le nom de bhûmisparshamudra, « la prise de la terre à témoin ». La terre trembla, prouvant l'éveil de Gautama et Māra disparut.

Dans le theravāda

Dans le bouddhisme theravāda, Māra n'est pas tant un démon extérieur aux êtres qui naviguent dans le samsara, mais plutôt la «personnification des passions et des objets du désir » [1].

Māra correspond essentiellement aux trois caractéristiques. Une distinction s'opère toutefois entre quatre Māra :

  • Démon des agrégats d'attachement, celui qui meurt, skandhamāra.
    Les constituants de tout individu, skandha, étant affligés de ces caractéristiques, sont Māra : « Le corps est Māra ; en ce qui concerne Māra tu devrais contrôler tes désirs insatiables. La sensation est Māra ; en ce qui concerne Māra tu devrais contrôler tes désirs insatiables. La perception est Māra ; en ce qui concerne Māra tu devrais contrôler tes désirs insatiables. Les formations mentales est Māra ; en ce qui concerne Māra tu devrais contrôler tes désirs insatiables. La conscience est Māra ; en ce qui concerne Māra tu devrais contrôler tes désirs insatiables. » [2]
  • Démon des passions, celui qui fait mourir, kleśmāra.
    Ce sont toutes les passions qui poussent à entretenir des actes, des paroles ou des pensées mauvaises, productrices de karma. La vie sera écourtée.. Ici, māra s'oppose aux actions vertueuses..
  • Démon du seigneur de la mort, mṛtyumāra.
    C'est l'impermanence, anicca : toute vie ne dure, en réalité, qu'un seul et bref instant de conscience. Dans ce contexte, Māra est donc un principe appliqué à tout phénomène.
  • Le démon des fils divins, devaputramāra
    Il s'agit ici de toute autre chose ; la distraction, le fait de ne pas se concentrer sur la seule tâche qui soit à accomplir, mettre un terme au samsara.

Dans le vajrayāna

Dans le bouddhisme vajrayāna, les quatre démons sont :

  • Le démon des liens ;
  • Le démon sans lien ;
  • Le démon de la jouissance ;
  • Le démon de l'orgueil.

Dans l'adaptation d'Osamu Tezuka

Dans le manga Bouddha d'Osamu Tezuka, Māra est representé sous l'aspect d'une femme-serpent à quatre bras. Au lieu de tenter Bouddha sous l'arbre de Bodhi, elle rend Ananda invincible pour qu'il aille tuer Bouddha.

Références

  1. Nyanatiloka, cf références
  2. Samyutta Nikaya, Sutta XXIII 35

Article connexe

  • Māra est également impliqué dans l'expression Jarāmaraṇa, qui signifie vieillesse et mort.

Lien externe

Bibliographie

Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme [détail des éditions]

  • Nyanatiloka, Vocabulaire pâli-français des termes bouddhiques, Adyar

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Māra de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mara — steht für: einen weiblichen Vornamen, siehe Mara (Vorname) Mara (Jugendbande), Jugendbanden in Zentralamerika die südamerikanischen Pampashasen (Dolichotinae) Mara bezeichnet im Alten Testament ein Getränk und eine Stadt: vgl. 2. Buch Mose, Kap.… …   Deutsch Wikipedia

  • Mara — may refer to: Contents 1 Social groups 2 People 3 Places 4 …   Wikipedia

  • Mâra — Māra Pour les articles homonymes, voir Mara. Māra (sanskrit, pâli), littéralement, mort, est, dans le bouddhisme, l esprit tentateur qui essaya d empêcher Gautama Bouddha d atteindre l éveil. Sommaire 1 Présentation …   Wikipédia en Français

  • Māra — is the highest ranking goddess in Latvian mythology, a feminine Dievs (God). She may be thought as the alternate side of Dievs (like in Yin and Yang). Other Latvian goddesses, sometimes all of them, are considered her alternate aspects. Māra may… …   Wikipedia

  • Mara — (Вильнюс,Литва) Категория отеля: Адрес: Ukmergės g. 300B, Пашилайчай, LT 06327 Вильнюс, Литва …   Каталог отелей

  • Māra — ist in der lettischen Mythologie die höchste Göttin, ein gleichwertiges Gegenüber für den männlichen Dievs (Gott). Außerdem ist es ein beliebter Mädchenname (lettischer Namenstag ist der 25. März). Andere lettische Göttinnen verstehen sich als… …   Deutsch Wikipedia

  • Mara — f English: of biblical origin, from Hebrew Mara ‘bitter’, a name referred to by Naomi when she went back to Bethlehem because of the famine in the land of Moab and the deaths of her husband and two sons: ‘call me not Naomi, call me Mara: for the… …   First names dictionary

  • mara — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. ż Ia, CMc. marze {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} senne widzenie, urojenie, marzenie : {{/stl 7}}{{stl 10}}Senna, nocna mara. {{/stl 10}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}2. {{/stl 12}}{{stl… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Mara — Ma ra, n. [Icel. mara nightmare, an ogress. See {Nightmare}.] (Norse Myth.) A female demon who torments people in sleep by crouching on their chests or stomachs, or by causing terrifying visions. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • mara — ● mara nom masculin Gros rongeur d Amérique du Sud, haut sur pattes, se nourrissant de buissons et d herbes sèches dans les régions subdésertiques d Argentine. (Nom usuel lièvre de Patagonie.) mara [maʀa] n. m. ÉTYM. 1846, Bescherelle; mot esp. d …   Encyclopédie Universelle

  • MARA — urbs, apud quam Damasceni quondam castrametati fuisse scribuntur. In tribus Manasse. Tyrius, l. 15. Bell. sacr. c. 9. Est et Mara quinta Israelitarum mansio, ibi enim Moses iactu ligni amaras aquas in dulcem vertit saporem. Exod. c. 15. v. 23.… …   Hofmann J. Lexicon universale

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”