Applaudissement
Applaudissements

Un applaudissement est le battement des mains (plus ou moins rapide, plus ou moins vigoureux et sonore), paume contre paume, d'un individu, d'un groupe ou de toute une foule pour exprimer son approbation, son admiration ou son enthousiasme. On entend des applaudissements, par exemple, en fin de spectacle (concert, pièce de théâtre), en fin ou au cours d'une réunion politique, lors de la remise d'un diplôme ou d'une médaille (à l'issue d'une compétition sportive), ou encore lors du passage du convoi funèbre d'une personnalité estimée.

Les applaudissements peuvent être accompagnés de « bravos », proférés très énergiquement voire criés. Quand l'enthousiasme du public est particulièrement vif, on dit par exemple de l'intervenant à la tribune qu'il « déclenche un tonnerre d'applaudissements ».

Parfois, les applaudissements sont loin d'être spontanés. Il en est de même des rires lors d'émissions de radio ou de télévision (enregistrées ou en direct). Les applaudissements, jugés nécessaires à la bonne humeur revendiquée et pas toujours obtenue par les animateurs ou les concepteurs, sont donc rajoutés par un montage-son ou provoqués par un chauffeur de salle, qui par un signal (geste ou panneau brandi à bout de bras) incite le public à se manifester en battant des mains, parfois selon le rythme qu'il impose.

Sommaire

Citations

  • « L'applaudissement, l'ignoble claque du public imbécile, voilà le pain quotidien qu'il faut à votre âme fière. », Léon Bloy, dans une lettre à Jean Richepin (1877).

Expressions liées

  • « applaudir du bout des doigts » : applaudir sans vigueur et sans conviction, bien souvent juste pour ne pas se faire remarquer des autres.
  • « faire la claque » : lors d'un spectacle, être payé pour applaudir et entraîner les autres spectateurs à applaudir.
  • « Une seule main n'applaudit pas. » (proverbe tunisien).

Concerts classiques

Selon une règle tacite plus ou moins établie, les applaudissements entre les mouvements d'un morceau sont à éviter. Par ailleurs certains mélomanes aiment pouvoir apprécier, ne serait-ce que pendant une fraction de seconde le silence qui suit un concert. « Quand on a entendu du Mozart, le silence qui suit est encore du Mozart. »Sacha Guitry.

Exemples

Références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Applaudissement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • applaudissement — [ aplodismɑ̃ ] n. m. • 1539; de applaudir 1 ♦ Battement des mains en signe d approbation, d admiration ou d enthousiasme. ⇒ bravo. Des applaudissements éclatent, retentissent, couvrent sa voix. Discours qui soulève des applaudissements. ⇒ ovation …   Encyclopédie Universelle

  • applaudissement — APPLAUDISSEMENT. sub. masc. Grande approbation, marquée, soit par des battemens de mains, soit par acclamation, ou de quelque manière que ce soit. Il fut reçu avec grand applaudissement. L applaudissement des peuples. Donner des applaudissemens.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • applaudissement — Applaudissement. s. m. v. Grande demonstration d estime & de joye, soit avec acclamation, soit avec battement de mains ou autrement, pour approuver ce qu une personne a fait. Il fut receu avec grand applaudissement. l applaudissement des peuples …   Dictionnaire de l'Académie française

  • applaudissement — Applaudissement, ou Applausement, Applausus, huius applausus …   Thresor de la langue françoyse

  • APPLAUDISSEMENT — s. m. Grande approbation, manifestée, soit par des battements de mains, soit par des acclamations, soit par la voix publique. Son discours fut suivi de longs applaudissements. Il y eut de grands applaudissements à la représentation de cette pièce …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • applaudissement — (a plô di se man) s. m. 1°   Manifestation d approbation par des battements de mains. Un tonnerre d applaudissements. 2°   Approbation, louange accordée avec éclat. •   Opinions reçues avec applaudissement, PASC. Préf. Vide.. •   Les machines qui …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • APPLAUDISSEMENT — n. m. Action d’applaudir. Son discours fut suivi de longs applaudissements. Cet acteur a mérité, a obtenu de grands applaudissements. Il fut reçu aux applaudissements de toute l’assemblée, à l’applaudissement universel. Donner, recevoir des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Applaudissement. — См. Аплодировать …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • applaudissement — nm. aplyôdismê (Albanais), aplôdismin (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • acclamation — [ aklamasjɔ̃ ] n. f. • 1504; lat. acclamatio, de acclamare 1 ♦ (Surtout au plur.) Cri collectif d enthousiasme pour saluer qqn ou approuver qqch. « La salle tremblait encore d acclamations » (Hugo). Son retour fut salué par des acclamations. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”