Mélos


Mélos

Milo

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Milo (homonymie).
Milo
Μήλος (el)
Adámas
Adámas
Géographie
Pays Grèce Grèce
Archipel Cyclades
Localisation Mer Égée (mer Méditerranée)
Coordonnées 36° 43′ 01″ N 24° 28′ 01″ E / 36.717, 24.46736° 43′ 01″ N 24° 28′ 01″ E / 36.717, 24.467
Superficie 151 km2
Point culminant Profitis Elias (774 m)
Administration
Grèce Grèce
Périphérie Égée-Méridionale
Nome Cyclades
Démographie
Population 4 771 hab. (2001)
Densité 31,6 hab./km2
Plus grande ville Pláka
Autres informations
Fuseau horaire UTC+2
Site officiel Site de la municipalité de Milos
Greece prefectures map dark.PNG
Milo
Îles de Grèce

Milo ou Milos ou Mélos (en grec moderne Μήλος, en grec ancien Μῆλος / Mêlos) est une île grecque de la mer Égée appartenant à l'archipel des Cyclades.

Sommaire

Géographie

Milo est située à l'extrême sud-ouest de l'archipel des Cyclades, à 120 km de la côte de Laconie. D'ouest en est, elle mesure 23 km, contre 12 km du nord au sud, pour une superficie globale de 151 km². La plus grande partie de l'île est couverte de collines dont la plus haute, le mont Profitis Elias, culmine à 774 mètres.

Vue des vergers et de la baie de Milos

À l'instar de Santorin, c'est une île d'origine volcanique, comme en atteste son exploitation minière (soufre, manganèse, bentonite, etc.).

Le port principal est Adámas, la capitale Pláka.

Milos fait partie des îles des Cyclades qui ne sont pas autosuffisantes en eau. Elle reçoit de l'eau tous les ans (et surtout l'été à cause de la saison touristique) depuis le port du Laurion en Attique, pour un coût moyen de 8,30 € le mètre-cube[1].

Histoire

Articles détaillés : Histoire des Cyclades et Duché de Naxos.

L'île est peuplée dès le IIIe millénaire av. J.-C. À l'Helladique Ancien, elle vend de l'obsidienne à une grande partie de la Grèce continentale, et même à Chypre, la Crète et l'Égypte. Elle est un centre économique majeur de la civilisation minoenne. Le site de Phylakopi est l'un des plus importants du monde égéen pour la période du Bronze Ancien.

Sa principale cité, appelée également Mélos, est fondée par Sparte vers l'an 700 av. J.-C. Après les guerres médiques, elle refuse l'alliance avec Athènes. En 426 av. J.-C., elle subit une attaque qui la contraint à payer le tribut de la ligue de Délos, à hauteur de quinze talents. En 416 av. J.-C., elle est de nouveau attaquée par Athènes et vaincue. Sur l'instigation d'Alcibiade, semble-t-il, les Athéniens tuent tous les hommes en âge de porter les armes et réduisent en esclavage les femmes et les enfants. Cet épisode inspire à Thucydide son célèbre dialogue des Athéniens et des Méliens (V, 85–103), exposant la Realpolitik d'Athènes. Il reste également longtemps dans la mémoire grecque comme un grief contre Athènes.

Diagoras de Mélos, athée célèbre au Ve siècle av. J.-C., est originaire de Mélos. Pour cette raison, Aristophane, dans les Nuées, qualifie Socrate de « Mélien ».

Pendant la domination ottomane, l'île et sa voisine Kimolos sont des hauts-lieux de la piraterie dans les Cyclades.

En 1820, au cours de fouilles dans les ruines de l'ancienne cité, on trouve à Milo une statue de Vénus à laquelle il manque les deux bras. C'est la fameuse Vénus de Milo, actuellement visible au musée du Louvre.

Notes et références

Voir aussi

Lien interne

Galerie

Commons-logo.svg

Liens externes

Drapeau de la Grèce Principales îles des Cyclades Drapeau de la Grèce

Amorgos · Anafi · Andros · Antiparos · Délos · Donoussa · Folégandros · Ios · Iraklia · Kéa · Kimolos · Koufonissia · Kythnos · Milo · Myconos · Naxos · Paros · Santorin · Schinoussa · Sérifos · Sifnos · Sikinos · Syros · Tinos ·

  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Milo ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mélos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Melos — • A titular see, suffragan of Naxos in the Cyclades Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Melos     Melos     † …   Catholic encyclopedia

  • melos — MÉLOS s.n. 1. Melodie, cântec; p. ext. muzică. 2. Aspectul cantabil, melodic al muzicii. – Din ngr. mélos. Trimis de ana zecheru, 04.12.2002. Sursa: DEX 98  MÉLOS s. v. cântec, compoziţie, melodie, muzică. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa:… …   Dicționar Român

  • Melos — can refer to *Melos, the former name of the Greek island Milos *Melos, the protagonist of the Japanese author Osamu Dazai s short story Run, Melos! …   Wikipedia

  • melos — mȇlos m DEFINICIJA 1. razg. [i] (+ srp.)[/i] melodika (1) (ob. u narodnom stvaralaštvu) [narodni melos] 2. v. melodija ETIMOLOGIJA grč. mélos: pjesma …   Hrvatski jezični portal

  • melos — [melɔs] n. m. ÉTYM. 1951; mot grec. ❖ ♦ Hist. de la mus. Contour mélodique envisagé indépendamment du rythme (metron) ou des paroles. 0 (…) on a la certitude, à examiner la contexture rythmique des chœurs orchestiques (…) que le musicien… …   Encyclopédie Universelle

  • Melos [1] — Melos (gr.), 1) Strophe, Vers, Versfuß, Verssylbe; 2) Melodie, Lied, Gesang, Gesangpoesie. Davon Melisch, so v.w. Lyrisch …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Melos [2] — Melos, alter Name der Insel Milo, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Melos — Melos, Insel, s. Milo …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Melos — Melos, jetzt Milos, westlichste der südl. Zykladen, im Ägäischen Meer, 147,7 qkm, (1896) 5310 E., fruchtbar, vulkanisch (heiße Quellen); Ruinen der alten Hauptstadt M.; hier 1820 die berühmte Venusstatue (Venus von M., jetzt im Louvre zu Paris)… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Melos — Melos, jetzt Milo, Insel der Cykladen, 3 QM. groß mit 8000 E., hat vulkanischen Boden, heiße Mineralquellen, führt Schwefel und Alaun aus, bringt Wein u. Südfrüchte hervor. Die Hauptstadt gleiches Namens (sonst Castro) hat einen trefflichen… …   Herders Conversations-Lexikon

  • mêlos — m 1. {{001f}}razg. (+ srp.) melodika (1) (ob. u narodnom stvaralaštvu) [narodni ∼] 2. {{001f}}{{c=1}}v. {{ref}}melodija{{/ref}} ✧ {{001f}}grč …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.