Appareil dentaire

Orthodontie

L'orthodontie, encore appelée orthopédie dento-faciale (ODF) est une spécialité dentaire vouée à la correction des mauvaises positions des mâchoires et des dents afin d'optimiser l'occlusion (engrènement dentaire), ainsi que le développement des bases osseuses dans un but fonctionnel et esthétique.

Sommaire

Principe et indications

Principe : des forces exercées sur les dents les font bouger, grâce à une apposition et une résorption constante de l'os alvéolaire entourant les racines.

Elle permet ainsi l'optimisation esthétique et fonctionnelle des arcades dentaires et la correction des malocclusions. Elle permet ainsi de favoriser l'esthétique mais aussi les fonctions que sont la mastication, la phonation, la respiration, la déglutition et la croissance. La normalisation des fonctions devrait être la priorité de tout traitement d'orthodontie. En réalité, tandis que l'orthodontie classique se préoccupe avant tout d'esthétique, les fonctions sont surtout prises en compte par l'orthodontie fonctionnelle.

L'orthodontie est plus habituelle chez l'individu jeune, mais certains traitements peuvent aussi être proposés aux adultes[1]. Les dents peuvent être déplacées à tout âge mais pas sans risques ou effets secondaires sur les structures dentaires, osseuses, articulaires et posturale. Passée la période de croissance, il n'est pas possible de modifier la taille et la position des mâchoires, sauf à passer par la chirurgie (orthopédie, cf. infra).

Moyens

Appareillage fixe
Pinces orthodontiques

Elle utilise des appareillages plus ou moins sophistiqués, fixes ou amovibles.

Ceux-ci exercent des forces, soit uniquement sur les dents, il s'agit d'orthodontie ; soit également sur les bases osseuses (maxillaire et mandibule), il s'agit d'orthopédie (qui ne peut être pratiquée que chez de jeunes enfants).

Ces forces variables en intensité et en durée permettent, grâce au mouvement qu'elles induisent sur leur support, la correction des dysmorphoses: malocclusions ou malpositions dentaires. Dans des cas de dysmorphoses sévères, il est parfois nécessaire de recourir conjointement à une intervention chirurgicale pour compléter le traitement orthodontique.

Les appareils orthodontiques ont évolué ces vingt dernières années. Les appareils amovibles sont délaissés dans la phase orthodontique, au profit d'appareils fixes encore appelés « multi-attaches », collés sur les dents pendant toute la durée du traitement. Ces appareils font appel aux propriétés élastiques et à mémoire de forme de nouveaux alliages issus notamment de la recherche spatiale. L'orthodontie nécessite parfois un appareillage ancré à l'extérieur de la bouche (force extra-orale). Cependant, les appareils amovibles restent des appareils de choix dans les traitements nécessitant une phase de rééducation de certaines fonctions (positionnement de langue...) ou d'orthopédie chez l'enfant jeune (correction des décalages des bases osseuses avec ou sans adjonction de traction extra-orale). Des tractions inter-maxillaire à but orthopédique peuvent être judicieusement associées à des multi-attaches. Ces appareillages multi-attaches, traditionnellement en acier sur la face externe (vestibulaire) de la dent, évoluent pour devenir de plus en plus discrets ; ils existent aujourd'hui en céramique, de la couleur de la dent, ou peuvent être collés sur la face interne de la dent (orthodontie linguale) pour devenir totalement invisible.

L'orthodontie invisible

Au début des années 2000 est apparue une nouvelle technique de traitement orthodontique utilisant des gouttières invisibles et amovibles ; Invisalign[2] de Align Technology. Cette technique consiste en une série de gouttières transparentes et sur mesure, car elles sont formées à partir des empreintes des dents et en fonction du plan de traitement personnalisé. Ces gouttières redressent progressivement les dents dans la position voulue.

Risques

Les forces exercées doivent être douces et constantes. Des forces trop brusques, pulsions linguales et mouvement de va et viens entre autres associées à la physiologie propre au patient entraînent des problèmes : récession parodontales, surtout lorsque l'hygiène est mauvaise et résorptions radiculaires, (destruction de la racine de la dent), à ne pas confondre avec les rhyzalyzes qui correspondent à la résorption naturelles des dents de lait) .

Les attaches collées sur les dents fragilisent l'émail, même avec une hygiène optimale. Lors de la dépose, des fragments d'émail sont arrachés et sa surface reste poreuse: .

Le problème majeur en fin de traitement est la contention des dents dans leur nouvel emplacement thérapeutique : en présence d'une déglutition salivaire atypique persistante (car non corrigée ou trop tard) et d'une manière générale lorsque l'équilibre musculaire oral dont la langue est le pivot central n'a pas été pris en compte, les dents tendent à revenir sur leur place originelle d'avant le traitement ODF. C'est la récidive orthodontique. Pour éviter un tel échec, le patient peut consulter un orthophoniste qui vérifiera la déglutition et la rééduquera si nécessaire.

En France, l'orthodontie est essentiellement pratiquée par des chirurgiens-dentistes spécialistes en orthopédie dento-faciale (six ans d'études de chirurgie-dentaire puis quatre ans de spécialisation en orthodontie), mais peut l'être également par des chirurgiens-dentistes non spécialistes ou des médecins stomatologistes qualifiés en orthopédie dento-maxillo-faciale et titulaires d'un Diplôme Universitaire (DU) correspondant.

Notes et références

Voir aussi

Commons-logo.svg


  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Orthodontie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Appareil dentaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appareil — [ aparɛj ] n. m. • XIIe; de 1. appareiller 1 ♦ Vx ou littér. Apparence, déploiement extérieur des préparatifs, des apprêts. Spécialt Déroulement d un cérémonial aux yeux des spectateurs. Grand, magnifique, pompeux, somptueux appareil. ⇒ apparat,… …   Encyclopédie Universelle

  • Chirurgie-dentaire — Chirurgien dentiste Chirurgien dentiste Un dentiste et son assistant en train de réaliser une intervention chirurgicale dentaire. Appellation(s) Chirurgien dentiste Odontologiste …   Wikipédia en Français

  • Bridge (chirurgie dentaire) — Dents de porcelaine fixées sur un pont de métal (Porcelain Fused to Metal ou PFM). Un pont dentaire[1] ou bridge, est un appareil dentaire formant un pont entre deux dents …   Wikipédia en Français

  • Les "Sciences de l'occlusion" dentaire. — Science de l occlusion dentaire La science de l occlusion dentaire est une branche de l odontologie. Elle concerne l aspect mécanique, statique et dynamique, des mâchoires chez l être humain. Sommaire 1 Introduction 2 Bases fondamentales de la… …   Wikipédia en Français

  • Science de l'occlusion dentaire — La science de l occlusion dentaire est une branche de l odontologie. Elle concerne l aspect mécanique, statique et dynamique, des mâchoires chez l être humain. Sommaire 1 Introduction 2 Bases fondamentales de la Médecine …   Wikipédia en Français

  • Occlusion dentaire — L occlusion dentaire (latin : occludere = enfermer ; claudere = fermer) est la manière dont les dents supérieures (dents maxillaires) s engrènent avec les dents inférieures (dents mandibulaires). Cette intercuspidie maximale est un état …   Wikipédia en Français

  • CIM-10 Chapitre 11 : Maladies de l'appareil digestif — Index CIM 10 Chapitre I : A00 B99 Chapitre II : C00 D48 Chapitre III : D50 D89 Chapitre IV : E00 E90 Chapitre V : F00 F99 Chapitre VI : G00 G99 Chapitre VII : H00 H59 Chapitre VIII : H60 H95 …   Wikipédia en Français

  • Therapeutique dentaire — Thérapeutique dentaire Il existe plusieurs thérapeutiques dentaires : L odontologie conservatrice, ou dentisterie opératoire, vise à stopper les caries et à restaurer les pertes de substance. La parodontie, ou parodontologie, vise à soigner… …   Wikipédia en Français

  • Carie Dentaire — La carie dentaire, maladie infectieuse de la dent, est une lésion de l émail et de la dentine. C est probablement la lésion la plus courante au monde. Une dent détruite par une carie dentaire. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Thérapeutique dentaire — Il existe plusieurs thérapeutiques dentaires : L odontologie conservatrice, ou dentisterie opératoire, vise à stopper les caries et à restaurer les pertes de substance. La parodontie, ou parodontologie, vise à soigner le parodonte, ou… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”