Appareil (Architecture)

Appareil (architecture)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir appareil.
Détail de la porte Saint-André de l'enceinte gallo-romaine d'Autun. La partie de gauche est en grand appareil régulier, celle du centre en petit appareil régulier. Ce parement forme coffrage pour le blocage de droite (pierres noyées dans du ciment).
La pierre inca aux 12 angles, Cuzco, Pérou

En architecture, le mot appareil, ou opus en latin, désigne la forme et la disposition des pierres brutes ou taillées, ou des briques assemblées dans la maçonnerie.

On parlera :

  • d'appareil irrégulier ou d'appareil régulier ;
  • d'appareil cyclopéen quand les pierres ont des dimensions telles qu'on imagine mal comment elles ont été mises en place, par exemple : les murs de Mycènes ;
  • de grand appareil, quand les pierres ont plus de 30 cm ;
  • de petit appareil, quand les moellons ont une dimension inférieure à 20 cm ;
  • d'appareil moyen, entre les deux.

Position des éléments dans l'appareillage

On distingue cinq types d'élément de maçonnerie taillé ou moulé (pierres de taille, moellon, brique, etc.) en fonction de leur position dans l'appareil :

  • Panneresse : Élément de maçonnerie dont la face intermédiaire entre la plus grande et la plus petite forme parement, par opposition au carreau dont la plus grande face est en parement, et à la boutisse dont la plus petite face est vue.
  • carreau : Élément de maçonnerie dont les dimensions de parement sont importantes par rapport aux faces de joint ou de queue (partie d'un moellon noyée dans la maçonnerie, dont la longueur se mesure depuis le parement). Le carreau de plâtre ou de béton cellulaire est destiné à la construction des cloisons ou de doublages, ces éléments normalisés mesurent 666 x 500 mm, pour des épaisseurs de 4 à 10 cm.
  • boutisse : Élément de maçonnerie dont la plus petite face forme parement. Si elle traverse le mur, on parle de boutisse parpaigne ou traversante ou encore traversière.
  • parpaing : Élément de maçonnerie qui présente un parement sur chacune des deux faces opposées d'un mur. Le parpaing assure la fonction de chaînage (cohésion d'ensemble) de la maçonnerie, il est important d'en mettre suffisamment (pour un mur en moellon, en prévoir un par m²). Par métonymie, on appelle souvent « parpaing » les blocs de béton, qui s'appareillent effectivement en parpaing.
  • blocaille, bloquaille ou blocaux : Pierres sans forme précise de format moyen, trop petites pour être assisées en parement mais utilisées en blocage (noyées dans un bain de mortier entre deux parois appareillées).

Archéologie

  • l'appareil antique grec est constitué de pierres de taille précisément ajustée, souvent reliées entre elles par des agrafes de bronze ou de plomb coulés. Les éléments sont disposés en assises alternées.

En archéologie romaine, on distingue plusieurs appareils :

  • l'opus quadratum, assemblage de pierres taillées sans joints.
  • l'opus caementicium, dans lequel les parements, parties visibles du mur, servent de coffrage à un massif de remplissage en mortier de chaux et moellons tout venant. Selon le parement, on distingue, par ordre d'apparition chronologique :
  • l'opus spicatum (en épi), les éléments sont posés sur leur champ, en lignes inclinées alternativement à droite et à gauche, figurant un motif en épi de blé ou en branche de fougère ou encore en arêtes de poisson. C'est un appareil de brique utilisé pour les sols. On le trouve également dans les murs carolingiens.

Bibliographie

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Appareil (architecture) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Appareil (Architecture) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • APPAREIL (architecture) — En termes d’architecture, l’appareil désigne les modalités d’assemblage, de liaison et de mise en valeur des matériaux de la construction. Il est un des éléments essentiels du caractère de l’édifice dont il souligne au premier coup d’œil les… …   Encyclopédie Universelle

  • Appareil (architecture) — Pour les articles homonymes, voir appareil. La pierre inca aux 12 angles, Cuzco, Pérou …   Wikipédia en Français

  • Architecture De L'Égypte Antique — Cet article fait partie de la série Art de l Égypte antique Périodes Art de Nagada Art de l époque thinite Art de l Ancien Empire Art du Moyen Empire …   Wikipédia en Français

  • Architecture de l'Egypte antique — Architecture de l Égypte antique Cet article fait partie de la série Art de l Égypte antique Périodes Art de Nagada Art de l époque thinite Art de l Ancien Empire Art du Moyen Empire …   Wikipédia en Français

  • Architecture de l'égypte antique — Cet article fait partie de la série Art de l Égypte antique Périodes Art de Nagada Art de l époque thinite Art de l Ancien Empire Art du Moyen Empire …   Wikipédia en Français

  • Architecture égyptienne — Architecture de l Égypte antique Cet article fait partie de la série Art de l Égypte antique Périodes Art de Nagada Art de l époque thinite Art de l Ancien Empire Art du Moyen Empire …   Wikipédia en Français

  • Architecture de l'Égypte antique — L art architectural de l Égypte antique désigne les pratiques architecturales qui avaient cours pendant les quelque 3 500 années de cette période. Cette durée particulièrement longue invite à considérer non pas une architecture mais des …   Wikipédia en Français

  • ARCHITECTURE - L’architecte — Plus que tout autre créateur artistique, l’architecte est solidaire du milieu où il vit, de la société dont il exprime le caractère, qu’il travaille en conformité avec elle ou en opposition avec son temps. La création architecturale a ses… …   Encyclopédie Universelle

  • Architecture Multimodale et Interfaces — est un standard ouvert en développement par le World Wide Consortium depuis 2005. Actuellement il est considéré comme brouillon de travail (Working Draft) du W3C. Le document est le rapport technique de spécification d une architecture… …   Wikipédia en Français

  • Appareil en arête de poisson — L’appareil en arête de poisson (ou Opus piscatum) est un appareil de construction de murs réalisé en disposant des briques ou des pierres plates inclinées à environ 45°, en changeant de sens à chaque strate successive, de manière à donner un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”