Apollo Guidance Computer
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AGC.
L'interface de l'utilisateur de l'AGC
Clavier et écran de l'AGC dans le module de commande
Les principaux "codes verbes" et "codes noms" sont affichés dans le module de commande

L'Apollo Guidance Computer est l'ordinateur embarqué de navigation et de pilotage installé dans les vaisseaux spatiaux des missions Apollo. Il a été conçu par la société MIT Instrumentation Laboratory sous la direction de Charles Stark Draper avec le matériel de conception dirigée par Eldon C. Hall. La fabrication de l'ordinateur était confiée à la société Sperry tandis que la programmation était réalisée au MIT. C'est le premier ordinateur à avoir recours aux circuits intégrés. Il y avait un AGC dans le module de commande et un autre dans le module lunaire Apollo. Utilisé en temps réel par l'astronaute pilotes pour recueillir et fournir des informations de vol, et pour le contrôle automatiquement de toutes les fonctions de navigation du vaisseau spatial.

L'AGC est un ordinateur effectuant des traitements en temps réel. Il est multitâches (jusqu'à 8 tâches exécutées en parallèle). La mémoire utilise des mots de 16 bits : elle est composée de 64 ko (32 000 mots) de mémoire morte contenant l'ensemble des programmes et de 4 ko (2 000 mots) de mémoire vive (effaçable) utilisée par les traitements. Les deux types de mémoire sont constituées de tores magnétiques : les programmes sont implantés dans l'ordinateur à la fabrication. Le processeur lui est constitué de plus de 5 000 portes NOR réalisé à l'aide de circuits intégrés. Il pèse environ 35 kg[1].

Lors de la mission Apollo 8, première satellisation autour de la Lune, la navigation fut quasi autonome, à partir des données de la centrale inertielle et des mesures angulaires effectuées au sextant par l'équipage[2]. Les missions suivantes firent davantage appel à des mesures de vitesse et de positions obtenues au sol à partir d'antennes au sol[3].

L'AGC au sein d'Apollo

Chaque vol à destination de la Lune (à l'exception d'Apollo 8, qui n'a pas pris de Module Lunaire dans sa mission en orbite lunaire) avait deux AGCS, l'un dans le module de commande et l'autre dans module lunaire. L'AGC dans le module de commande était le centre du système de guidage, de navigation et contrôle de l'engin (GNC).

Chaque mission lunaire avait également deux autres ordinateurs:

  • Un calculateur de vol sur l'instrumentation de anneau du booster de Saturn V appelé le lanceur Digital Computer (LVDC)-ordinateur de série construit par IBM Federal Systems Division.
  • Une petite machine dans le module lunaire de Abort Guidance System (AGS), construit par TRW, destiné à être utilisé en cas d'échec de la PGNCS. L'AGS peut être utilisée pour décoller de la Lune, et de rendez-vous avec le module de commande, mais pas pour l'atterrissage.

Notes et références

  1. Computers in Spaceflight The NASA Experience Chap. 2 Computers On Board The Apollo Spacecraft - The Apollo guidance computer: Hardware
  2. Mais suite à une fausse manœuvre, les paramètres durent être rechargés au clavier pour le retour.
  3. Les antenne du Manned Space Flight Network (MSFN) et/ou du Deep Space Network (DSN).

Bibliographie



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Apollo Guidance Computer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Apollo Guidance Computer — and DSKY Invented by MIT Instrumentation Laboratory Manufacturer Raytheon Introduced August 1966 …   Wikipedia

  • Apollo Guidance Computer — Apollo Raumfahrzeug (Kommandomodul und Servicemodul) (Apollo 15) Apollo Guidance Co …   Deutsch Wikipedia

  • Apollo Command/Service Module — Apollo CSM The Apollo 15 CSM in lunar orbit Description Role: Earth and Lunar Orbit Crew: 3; CDR, CM pilot, LM pilot Dimensions Height: 36.2 ft 11.03 m …   Wikipedia

  • Apollo program — insignia Apollo 11 astronaut Buzz Aldrin walking o …   Wikipedia

  • Apollo/Skylab A7L — Apollo 11 A7L space suit worn by Buzz Aldrin, and another worn by photographer Neil Armstrong in the visor reflection. The A7L Apollo Skylab spacesuit is the primary pressure suit worn by NASA astronauts for Project Apollo, the three manned… …   Wikipedia

  • Apollo PGNCS — The Apollo Primary Guidance, Navigation and Control System (PGNCS) (pronounced pings) was a self contained inertial guidance system that allowed Apollo spacecraft to carry out their missions when communications with Earth were interrupted, either …   Wikipedia

  • Apollo-Raumschiff — North American Apollo CSM Apollo CSM 112 in der Mondumlaufbahn Beschreibung Verwendung: Erd und Mondumlaufbahn Besatzung: 3: Kommandant, CSM Pilot, LM Pilot Abmessungen Höhe: 11,03 m …   Deutsch Wikipedia

  • Apollo Raumschiff — North American Apollo CSM Apollo CSM 112 in der Mondumlaufbahn Beschreibung Verwendung: Erd und Mondumlaufbahn Besatzung: 3: Kommandant, CSM Pilot, LM Pilot Abmessungen Höhe: 11,03 m …   Deutsch Wikipedia

  • Apollo 11 — Infobox Space mission mission name = Apollo 11 insignia = Apollo 11 insignia.png stats ref =cite web |url=http://history.nasa.gov/SP 4029/Apollo 00g Table of Contents.htm |title= Apollo by the Numbers: A Statistical Reference (SP 4029)… …   Wikipedia

  • Apollo Lunar Module — The Apollo Lunar Module was the lander portion of the Apollo spacecraft built for the US Apollo program by Grumman to achieve the transit from cislunar orbit to the surface and back. The module was also known as the LM from the manufacturer… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”