Murat IV


Murat IV

Murad IV

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murad.
Sultan Murad IV

Murad oğlu Ahmed (« Murad fils d'Ahmed ») dit Murad IV (16 juin 16129 février 1640) était le sultan de l'empire ottoman du 10 septembre 1623 au 9 février 1640, connu pour sa restauration de l'autorité de l'État et pour la brutalité de ses méthodes.

Sommaire

Biographie

Murad IV est le fils du sultan Ahmet Ier

Début du règne

Amené au pouvoir par une conspiration de palais le 10 septembre 1623, il succéda à son oncle Mustafa Ier à l'âge de 11 ans. Murad fut longtemps sous le contrôle de ses proches, et durant ses premières années en tant que Sultan-mère (Validé Sultane), Kösem (Keucème), assura la régence.

L’Empire sombra dans l'anomie : les Safavides attaquèrent l'Empire à plusieurs reprises et envahirent l'Irak, des insurrections éclatèrent dans le nord de l'Anatolie et en 1631 les Janissaires dévastèrent le palais et tuèrent notamment le grand vizir. Murad IV craignant de connaître le sort de son frère aîné, Osman II, décida d’affirmer sa puissance. Il fit décapiter plusieurs notables, fit étrangler 500 chefs militaires, et exécuter 20 000 rebelles en Anatolie.

Pouvoir absolu et politique impériale

Il essaya d’étouffer la corruption qui avait grandi sous les sultans précédents. Il y parvint par de nombreux moyens, notamment en limitant les dépenses inutiles.

Il interdit également l’alcool, le café et le tabac. Il ordonna l'exécution des personnes enfreignant cette interdiction. Il aurait patrouillé dans les rues et tavernes d'Istanbul de nuit, habillé en civil et surveillant l'application de ses ordres. Il tuait les soldats qu'il surprenait en train de consommer de l'alcool et du tabac.

Comportement personnel

Poursuivant la « tradition » ottomane de fratricide, Murad IV fit tuer son frère Bayezid en 1635. Suivirent quelques années plus tard l’exécution de deux autres frères. Sultan Murad grandit en recevant une bonne formation de la part des enseignants de l’époque. C’était un bon poète et il écrivait ses poèmes en utilisant le surnom de “Muradi”. Il avait également appris la calligraphie, dont il était maître, il rédigeait lui-même des firmans. Il montait très bien à cheval, de plus il pouvait sauter d’un cheval à l’autre. Il maniait très bien l’épée et l’arc.

Il était de grande taille, il avait un visage rond, une peau claire, une barbe noire et touffue, des yeux de couleur azurée et ses sourcils étaient séparés. Il avait de larges épaules et il était bien musclé. Il a rétabli l'ordre dans l'empire. Beaucoup d'historiens disent que c'est le sultan le plus fort après le temps de Soliman le Magnifique.

Succès militaires

D’un point de vue militaire, le règne de Murad IV est remarquable surtout par une guerre contre la Perse durant laquelle les forces ottomanes conquirent l'Azerbaïdjan et occupèrent Tabriz et Hamadan. Il accomplit également le dernier grand exploit militaire de l'Empire ottoman en reprenant Bagdad en 1638, après un siège qui se termina par le massacre de la garnison et des citoyens.

Murad IV commanda lui-même l’invasion de la Mésopotamie et s’avéra un remarquable commandant sur le terrain. Il fut le dernier empereur ottoman à commander une armée sur le champ de bataille. Lors de sa campagne en Perse, il annihila les rebelles d'Anatolie et restaura l'ordre dans son État.

Avant sa mort, il conclut une paix avec la Perse en 1639 (le traité Kasr-i Chirine), qui définit encore aujourd'hui le tracé de la frontière turco-iranienne.

Mort

Il mourut à l'âge de 28 ans d'une cirrhose du foie, en 1640. Sur son lit de mort, il ordonna l’exécution de son frère Ibrahim, ce qui aurait signifié la fin de la dynastie ottomane (car Ibrahim était le dernier membre masculin de la famille, après que tous les autres furent exécutés), mais l’ordre ne fut pas suivi d’effet.

Il est connu par la société turque comme le sultan le plus tyrannique de l'histoire.

Sources

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Murad IV ».


Précédé par Murad IV Suivi par
Mustafa Ier
Flag of the Ottoman Empire (1453-1844).svg Dynastie ottomane Transparent.gif
1623-1640)
Ibrahim Ier
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du XVIIe siècle Portail du XVIIe siècle
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
Ce document provient de « Murad IV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Murat IV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Murat — is a male Turkish name, spelled as Murad during the Ottoman period. Its meaning can be translated roughly into Reached Desire or Accomplished Goal. It may refer to: Contents 1 Given name 1.1 Ottoman nobility 2 Surname 3 …   Wikipedia

  • Murat — ist ein türkischer männlicher Vorname, siehe Murat (Vorname) ein Fluss in der türkischen Provinz Muş, siehe Murat (Fluss) ein Fluss in Frankreich, Nebenfluss der Aumance, siehe Murat (Aumance) eine Modellbezeichnung des türkischen Autoherstellers …   Deutsch Wikipedia

  • MURAT (J.) — MURAT JOACHIM (1767 1815) roi de Naples (1808 1815) Le moins étonnant de la vie de ce centaure n’est pas que Murat, fils d’un aubergiste du Quercy, ait débuté par le séminaire et ait été ordonné sous diacre; mais cette erreur d’orientation… …   Encyclopédie Universelle

  • Murat — puede referirse a Joaquín Murat, un militar francés. Murat (Allier), una comuna francesa situada en el departamento de Allier. Murat (Cantal), otra comuna francesa situada en en el departamento de Cantal. Río Murat, una de las dos fuentes del río …   Wikipedia Español

  • murat — MURÁT, Ă, muraţi, te, adj. 1. (Despre unele legume) Fermentat, acrit (într o soluţie de oţet sau în saramură). 2. (Despre plante furajere) Conservat printr un proces de fermentare. 3. fig. Ud până la piele, ud leoarcă. – v. mura. Trimis de ana… …   Dicționar Român

  • Murat — (Париж,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 119 Bis Boulevard Murat, 16 й округ …   Каталог отелей

  • Murat — Mùrat DEFINICIJA 1. v. 2. ime petorice osmanskih sultana (od 14. do 20. st.) 3. I (o.1319 1389), vladao od 1359; porazio Srbe na Marici 1371. i počeo prodirati dalje prema Bosni; pobijedio Srbe i njihove saveznike na Kosovu 1389, ali je tamo i… …   Hrvatski jezični portal

  • Murat [2] — Murat (spr. müra), Joachim, König von Neapel, einer der tapfersten Generale Napoleons I., geb. 25. März 1767 als der Sohn eines Gastwirts in La Bastide Fortunière (jetzt La Bastide M.) bei Cahors (Lot), gest. 13. Okt. 1815. Er studierte Theologie …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Murat — Patronyme très fréquent dans l Aveyron et la Loire, et plus généralement dans le Massif Central et les régions voisines. Désigne celui qui est originaire d une localité appelée Murat (= lieu enclos dans un mur, agglomération fortifiée). Le… …   Noms de famille

  • Murat Ay — is a Turkish cartoonist who draws comics and caricatures to the magazines and newspapers in Turkey. He was born on 6 March 1975 in İzmir, Turkey. Firstly, he started to draw comics in some magazines for children in 1984. He has been given awards… …   Wikipedia

  • Murat [1] — Murat (spr. Mürah), 1) Arrondissement im französischen Departement Cantal; 15, or QM., 37,000 Ew.; 2) Hauptstadt darin, am Alagnon u. am Cantalgebirge; Fabrikation von Spitzen, kupfernen u. wollenen Waaren, Handel mit Getreide u. Käse… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.