Aphte
Aphte
Classification et ressources externes
Aphtha2.jpg
Aphte sur la face interne inférieure.
CIM-10 K12.0
CIM-9 528.2
MedlinePlus 000998
eMedicine ent/700  derm/486
MeSH D013281

Un aphte (du grec ancien ἄφθη / áphthê, de ἄπτω / áptô, brûler) est un ulcère superficiel de la muqueuse buccale ou d'un autre organe. Au niveau de la muqueuse buccale, il se forme la plupart du temps sur l'intérieur des lèvres et des joues, la langue, le palais, les gencives ou la gorge.

Lorsque les aphtes reviennent périodiquement, ce sont des aphtes récidivants ou stomatite aphteuse récidivante. Les stomatites aphteuses ou aphtoses sont généralement classées selon trois formes : la forme mineure (75-85% des cas)[1], la forme majeure (10-15% des cas)[1], la forme herpétiforme (5-10% des cas)[1]

Les aphtes apparaissent le plus souvent chez un sujet sain, de façon isolée, et guérissent spontanément.

Sommaire

Épidémiologique

Les aphtes touchent toutes les populations. De nombreuses études épidémiologiques montrent des différences de prévalences importantes. En moyenne, on considère qu'entre 15 % et 30 % des populations sont touchées[2]. Les femmes sont plus touchées que les hommes[2] et ont une fréquence d'apparition des crises plus élevées. Les aphtes touchent surtout les personnes de moins de 45 ans avec un pic de fréquence pour la tranche 16-25 ans.

Étiologie

Les aphtes sont des lésions fréquentes à l'étiologie inconnue. On ignore à ce jour si les aphtes sont le symptôme d'une seule ou de plusieurs pathologies[3]. Il est probable qu'il y ait des facteurs génétiques à l'origine des aphtes[4].
Leur survenue peut être liée à des facteurs nutritionnels, psychologiques (spécialement le stress, la fatigue accumulée) ou hygiéniques (lavage des dents négligé, vaisselle mal nettoyée...). Notamment, la consommation de tomate cuite, de noix, de noisettes, d'amandes, de gruyère, d'emmental, d'agrumes, de chocolat, et de tous les aliments allergènes favorise leur apparition. L'utilisation prolongée d'antiseptiques locaux, comme les pastilles pour la gorge ou, d'un dentifrice contenant du laurylsulfate de sodium[5] peut aussi provoquer chez certaines personnes l'apparition d'aphtes.

Lorsque les aphtes buccaux ne sont pas isolés et sont accompagnés d'autres symptômes, on peut se retrouver dans le cadre d'une maladie de Behçet ou de maladies inflammatoires de l'intestin comme la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn.

La guérison est spontanée en 8 à 10 jours dans des conditions d'hygiène normale. Si un aphte n'a pas disparu deux semaines après son apparition ou si d'autres sont apparus entre-temps, la consultation d'un praticien est fortement conseillée.

Contextes d'apparitions

Des lésions ressemblant à des aphtes incluent :

  • À la suite de proliférations de bacteries dans la bouche (exemple: doigts sales dans la bouche, etc.) pouvant causer des angines
  • Après avoir ingéré certains composants (le plus souvent artificiels) ajoutés aux denrées alimentaires (exemple: conservateurs, etc)
  • En cas de stress
  • En cas de fièvre
  • En cas d'allergie à certains éléments (ex: noix, amandes, etc.)
  • À la suite de changements hormonaux
  • En cas de carence de vitamine B12,
  • En cas de carence de fer,
  • En cas de carence d'acide folique,
  • En cas de prises de certains médicaments contre l'angine,
  • En cas de morsure accidentelle,
  • En cas d'inflammation du systeme digestif,
  • En cas de certaines infections virales comme la mononucléose infectieuse, le papillomavirus, le VIH, la varicelle et le zona,
  • Certaines infections bactériennes,
  • Certaines mycoses,
  • Certains cancers comme le lymphome ou la leucémie,
  • Certains déficits vitaminiques,
  • À la suite de traumatismes locaux, comme lors du contact de la muqueuse avec un dentier,
  • À la suite d'une radiothérapie au niveau encéphalique ou cervical,
  • À la suite de la prise de certains médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les antibiotiques, l’acide benzoique (E210), les antivitamines K, le méprobamate, la chimiothérapie par cytotoxiques, cytostatiques (médicaments pris lors d'un cancer, par exemple en cas de leucémie,...).

La présence de plusieurs aphtes, buccaux ou génitaux, est appelée aphtose.

L'usage prolongé de certains médicaments, comme les pastilles contre les maux de gorge, peuvent provoquer un déséquilibre de la flore buccale et entraîner l'apparition d'aphtes.

Notes et références

  1. a, b et c Rogers RS 3rd, Recurrent aphthous stomatitis: clinical characteristics and associated systemic disorders. Semin Cutan Med Surg 1997;16:278-83.
  2. a et b T. Axéll, V. Henricsson, The occurrence of recurrent aphthous ulcers in an adult Swedish population. Acta Odontologica Scandinavia, 43:2,121-125, 1985
  3. Tilliss T.S.I., McDowell J.D., Differential Diagnosis: Is It Herpes or Aphthous? J Contemp Dent Pract 2002 Feb;(3)1: 001-015
  4. Ship I.I., Epidemiologic aspects of recurrent aphthous ulcerations. Oral Surg Oral Med Oral Pathol 1972;33:400-6
  5. Herlofson B.B., Barkvoll P., Sodium lauryl sulfate and recurrent aphthous ulcers. A preliminary study. Acta Odontol Scand. 1994 Oct;52(5):257-9

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aphte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aphte — [ aft ] n. m. • 1550; afte, 1548; lat. d o. gr. aphtha n. f. ♦ Méd. Petite ulcération douloureuse, d origine virale, siégeant sur la muqueuse de la bouche, du pharynx ou des parties génitales. Avoir un aphte, des aphtes. ● aphte nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • aphte — naphte …   Dictionnaire des rimes

  • aphte — nm., petite lésion superficielle de la muqueuse de la bouche : afto nm. (Albanais.001) || afta nf. (Villards Thônes). A1) aphte chez les humains : alfo, alfto, nm. (Genève). A2) surlangue (COD.), aphte sur la langue des bovins : lêklyà… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • APHTE — s. m. Petit ulcère qui vient dans la bouche. En termes de Médecine, il se dit plus exactement, au pluriel, d Une éruption pustuleuse qu on observe à l intérieur de la bouche, du pharynx, et quelquefois d une partie du canal intestinal. Avoir un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APHTE — n. m. T. de Médecine éruption vésiculaire qui a son siège sur la muqueuse de la bouche. Cette affection est dite aussi Stomatite aphteuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Aphte — Zu diesem Stichwort gibt es keinen Artikel. Möglicherweise ist „Aphthe“ gemeint. Bei Wörtern griechischen Ursprungs folgt in der deutschen Umschrift auf ph oder ch stets th, nie ein einfaches t …   Deutsch Wikipedia

  • Afte — Aphte Aphte sur la face interne de la lèvre inférieure. Un aphte (du grec ancien ἄφθη / áphthê, de ἄπτω / áptô, brûler) est un …   Wikipédia en Français

  • Aphthe — Aphte Aphte sur la face interne de la lèvre inférieure. Un aphte (du grec ancien ἄφθη / áphthê, de ἄπτω / áptô, brûler) est un …   Wikipédia en Français

  • Aphtose — Aphte Aphte sur la face interne de la lèvre inférieure. Un aphte (du grec ancien ἄφθη / áphthê, de ἄπτω / áptô, brûler) est un …   Wikipédia en Français

  • aftă — ÁFTĂ, afte, s.f. Băşicuţă plină cu lichid opalescent, care apare pe mucoasa gurii sau a faringelui şi care, prin spargere, lasă în loc o mică ulceraţie. – Din fr. aphte, lat. aphtae. Trimis de ana zecheru, 26.08.2002. Sursa: DEX 98  ÁFTĂ s. (med …   Dicționar Român

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”