Aotus azarai

Douroucouli d'Azara

Comment lire une taxobox
Douroucouli d'Azara
 Aotus azarai
Aotus azarai
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Primates
Famille Cebidae
Sous-famille Aotinae
Genre Aotus
Nom binominal
Aotus azarai
(Humboldt, 1811)
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le Douroucouli d'Azara (Aotus azarai) est une espèce de primates de la famille des Cebidae.

Sommaire

Description

Mensurations

Il mesure environ 70 cm, dont 60% de queue (mesurant jusqu'à 40 cm), pour un poids avoisinant le kilogramme.

Morphologie

Le pelage est court et laineux, grisâtre dans la zone dorsale avec tes nuances rougeâtres sur la face ventrale. Le visage est brunâtre avec les bords blancs et de grandes taches blanches sur les yeux. Le front est rougeâtre avec trois bandes noires allant jusqu'aux côtés du cou.

La tête est plutôt petite et dotée de grands yeux bruns dépourvus de tapetum lucidum. Les oreilles sont petites et cachées à moitié par le pelage (Le nom du genre, Aotus, signifie en latin « sans oreilles »). La longue queue est noire dans sa partie terminale et non préhensile. Il y a sur la gorge un "sac" gonflable pour créer une forte résonance des vocalisations.

Habitudes

Ce sont des animaux nocturnes, qui se reposent le jour dans les cavité des troncs d'arbre, ou qui restent cachés dans la végétation épaisse. Ils vivent en couples ou en petits groupes familiaux, composés d'un couple dominant avec 2 à 4 petits pas encore entièrement indépendants, et qui dorment tous ensemble. Dès le réveil, ces animaux s'étirent et remplissent les fonctions corporelles, pour ensuite se mettre à la recherche de nourriture par ordre d'importance décroissant.

Pour compenser l'absence de tapetum lucidum, typique chez les animaux nocturnes, ils ont développé de grands yeux pour mieux capter la lumière lunaire. Toutefois, il a été observé que dans les nuits sans lune, l'activité de ces animaux est minimum et se concentre au coucher de soleil ainsi qu'à l'aube, alors que lors des nuits de pleine lune, particulièrement lumineuses, il y a des pics d'activité : ceci laisse à penser que ces animaux s'orientent principalement avec leur vue. La découverte de grands bulbes olfactifs dans leur cerveau, toutefois, pourrait révolutionner cette théorie, même si l'odorat ne pourrait servir uniquement à reconnaître le degré de mûrissement des fruits dont ces animaux se nourrissent.

Régime alimentaire

Ces animaux se nourrissent essentiellement de fruits, en privilégiant les fruits petits et bien mûrs. Ils ne dédaignent pas toutefois de manger feuilles, fleurs, nectar, insectes et œufs d'oiseaux.

Reproduction

Le Douroucouli d'Azara vit en couples rigoureusement monogames : la gestation dure un peu plus que quatre mois, au bout duquel nait un unique petit qui est porté sur le dos de sa mère durant la première semaine de vie, puis qui est aidé uniquement du mâle (quelquefois secondé par de plus grands jeunes). La mère s'occupe uniquement de la tétée, toutes les 3-4 heures. Le petit est sevré autour de six mois, mais l'allaitement peut continuer jusqu'à plus d'un an. À deux ans les jeunes atteignent leur maturité sexuelle, mais il n'est pas rare qu'ils restent un an de plus avec les parents.

Taxinomie

Aotus azarae admet deux sous espèces : Aotus azarae azarae et Aotus azarae boliviensis. Certains auteurs continuent à considérer Aotus infulatus comme une sous-espèce de Aotus azarae.

Répartition géographique

Le Douroucouli d'Azara vit dans la zone comprise entre le Rio Guaporé, les Andes et le Rio Paraguay, c'est-à-dire en Bolivie, au Paraguay et en Argentine septentrionale. Le deux sous-espèces sont séparées par le Lac Uberaba en Bolivie : Aotus azarae boliviensis vit au nord, Aotus azarae azarae au sud du lac.

Voir aussi

Source

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Aotus azarae ».

Références taxinomiques

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Douroucouli d%27Azara ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aotus azarai de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aotus —   Micos nocturnos …   Wikipedia Español

  • Aotus — Aotinae Aotinés …   Wikipédia en Français

  • Aotus trivirgatus — Aotinae Aotinés …   Wikipédia en Français

  • Douroucouli d'Azara — Aotus azarai …   Wikipédia en Français

  • Douroucouli d'azara — Douroucouli d Azara …   Wikipédia en Français

  • Douroucouli d’Azara — Douroucouli d Azara Douroucouli d Azara …   Wikipédia en Français

  • Aotidae — Aotinae Aotinés …   Wikipédia en Français

  • Aotinae — Aotinés …   Wikipédia en Français

  • Douroucouli — Aotinae Aotinés …   Wikipédia en Français

  • Singe hibou — Aotinae Aotinés …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”