Moret-Sur-Loing

Moret-sur-Loing

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moret.
Moret-sur-Loing

France Seine-et-Marne Moret-sur-Loing pano.jpg

Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Arrondissement de Fontainebleau
(Fontainebleau)
Canton Canton de Moret-sur-Loing
Code Insee abr. 77316
Code postal 77250
Maire
Mandat en cours
Patrick Septiers
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Moret Seine et Loing
Démographie
Population 4 402 hab. (1999)
Densité 891 hab./km²
Gentilé Morétains, Morétaines
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 28″ Nord
       2° 48′ 54″ Est
/ 48.3744444444, 2.815
Altitudes mini. 45m m — maxi. 98m m
Superficie 4,94 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Moret-sur-Loing est une commune française, située dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France.

Les habitants sont appelés les Morétains.

Sommaire

Géographie

Porte de Samois
Carte
Le Loing, le pont, la Porte de Bourgogne et l'église, vus de l'aval
Les fortifications côté Loing

Moret-sur-Loing est située en lisière de la forêt de Fontainebleau, aux bords du Loing et à proximité du confluent de la Seine. L'Orvanne et le Lunain serpentent dans les alentours, non loin du canal du Loing, creusé pour faciliter la navigation fluviale.

Communes limitrophes

Transports

Histoire

Administration

Liste des maires

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Qualité
mars 1989 Patrick Septiers (MODEM) Professeur de gestion
septembre 1965 Roland Dagnaud Chef d'entreprise
mai 1953 Léon Breuillard ?????
mars 1946 Louis Cantais
janvier 1945 Emile Rondreux ?????
août 1944 Robert Faule ?????
avril 1941 Roland Gauthier ?????
1935 Emile Petit ?????
1929 Arthur Vernes Médecin
1925 Emile Petit ?????
1923 Florentin Renondeau ?????
1919 Charles Geoffroy ?????
mai 1912 Henri Vallée ?????
mai 1908 Georges Lioret ?????
mai 1904 Henri Piffault ?????
novembre 1896 Louis Laprée ?????
septembre 1889 Edmond Hardouin ?????
mai 1888 Marie Dorbais ?????
novembre 1880 Roger Eleonore ?????
octobre 1879 François Lioret ?????
août 1879 Louis Tanneur ?????
octobre 1876 Narcisse Tanneur ?????
juillet 1875 Louis Boutard ?????
avril 1875 Louis Tanneur ?????
juin 1872 François Marie d'Hardivilliers Notaire
mai 1872 Louis Tanneur ?????
juillet 1871 Jean Bouquot ?????
mars 1869 François Marie d'Hardivilliers Notaire
avril 1868 Louis Denombre ?????
avril 1862 Charles Robert ?????
mai 1860 François d'Hardivilliers ?????
août 1852 Louis Desmarais ?????
septembre 1849 Charles Robert ?????
mars 1849 Louis de Menainville ?????
juin 1840 Adolphe Lemasson-Henrion ?????
octobre 1830 François Gassot ?????
décembre 1820 ? Clement ?????
novembre 1815 François Marc Bonnissant Notaire
octobre 1814 ? Clement ?????
avril 1813 ? Vieux ?????
octobre 1812 ? Picard ?????
octobre 1804 François Marc Bonnissant Notaire
mai 1800 ? Chaumelon ?????
novembre 1793 ? Drouer ?????
novembre 1791 Lucien Noël ?????
décembre 1790 Jérome Jarry ?????
février 1790 Louis-Marthe de Gouy d'Arsy maréchal de camp, député
? Antoine Rondeau ?????

Jumelages







Héraldique logotype et devise

Blason de Moret.

Blasonnement : D'azur à trois fleurs de lis d'or, posées 2 et 1 surmontées d'une brisure de gueules ; au chef cousu d'argent portant tête de Maure. Moret est une petite cité médiévale de 4500 habitants environ dont les origines semblent remonter à l'époque gallo-romaine. Elle prend de l'importance (stratégique notamment) en 1081 en entrant dans le domaine royal. D'agréables vestiges (portes et donjon du XIIe siècle entre autres) font de cette antique cité une halte sinon indispensable, du moins fort appréciée.

Population et société

Démographie

Festivités et évènements

Économie

  • Les bénédictines de Moret ont créé en 1638 la recette du sucre d'orge. Une confrérie et un musée à Moret font la promotion de cette confiserie mondialement connue, dont environ 6 tonnes sont annuellement produites dans cette ville.

Culture locale et patrimoine

Monuments et lieux touristiques

Monuments médiévaux

L'église Notre-Dame

Moret a conservé une grande partie des ses fortifications datant des XIIe et XVe siècles. À cette époque, la ville était articulée autour des éléments suivants [1],[2] :

  • Une enceinte fortifiée en demi-lune, face au Loing, dont il reste de nombreux éléments (15 à 20 m de haut, plus de 2 m d'épaisseur).
  • Trois portes :
    • la porte de Bourgogne, qui verrouille l'accès par le Loing face à la Bourgogne,
    • la porte de Samois (XVe siècle), en direction de Fontainebleau,
    • la porte de Grez/Orléans, vers la forteresse de Grez (contrairement aux deux autres, il n'en reste plus aucune trace aujourd'hui).
  • L'église Notre-Dame, de style gothique (1166).
  • Le donjon du XIIe siècle (partiellement détruit à la Révolution et transformé au cours de XIXe siècle).
  • Le prieuré de Pont-Loup (nom qui veut dire « pont sur le Loing »), la plus ancienne construction encore existante de Moret.
  • Le pont sur le Loing datant du XIIe siècle (mais le folklore local veut que Jules César en ait construit le premier avatar) et élargi au XIXe siècle.
  • Le vieux château sur la rive droite du Loing, qui gardait l'autre extrémité du pont.

Le plan de la ville actuelle est encore fortement marqué par cette époque. De nombreuses caves médiévales (p.e. Rue Grande 35 et Logis Saint-Jacques).

Autres monuments

Façade François Premier
  • Façade dite « François Ier »
  • Orgue buffet Renaissance, partie instrumentale du XVIIe siècle, 2 claviers + pédalier, 16 jeux, classé monument historique, restauration/reconstitution par l'atelier Giroud et inauguré en 2002. Sur l'écusson du tuyau central, il est écrit : « Cette orgue a été faite par moy François Ducastel, facteur d'orgue, natif d'Abbeville, du temps de Messire François chevrier, prêtre de cette église Notre Dame de Moret, et Mess. Voyer, Bourry et Bouquet, marguillers de la dite église en l'année 1664 et l'organiste Bourgoin maître des escoles de cette ville »

Personnalités liées à la commune

Un soir à Moret - Fin d'Octobre par Alfred Sisley (1888).
Vue de Moret-sur-Loing par Adrien Lavieille.
  • Pierre Brochard (1921-2001), célèbre dessinateur de bande dessinée réaliste de l'après-guerre (éditions Fleurus).
  • Le philosophe français André Comte-Sponville (né en 1952), vit actuellement à Moret-sur-Loing.
  • André Delaistre (1865-....), peintre de la marine, qui a exposé jusqu'en 1923, a aussi peint avec bonheur la petite ville à plusieurs reprises, notamment le Loing avec ses bateaux-lavoirs.
  • Eugène Lavieille, peintre de l’école de Barbizon, a peint à Moret-sur-Loing, et dans les environs : Les Sablons (où il a vécu dans les années 1870-1880), La Celle-sous-Moret (La nuit à La Celle-sous-Moret, tableau de 1878, est désormais au musée de Melun), Saint-Mammès. Son fils, Adrien Lavieille (1848-1920), peintre paysagiste comme lui, a réalisé une vue de Moret-sur-Loing.
  • La négresse de Moret, aussi appelée "mauresse de Moret" (v. 1660 ou 1665-1732 ou 1745), peut-être née de Louis XIV et d'un servante noire.
  • Arthur Vernes (1879-1976), médecin, inventeur d'une méthode de mise en évidence de la syphilis, fondateur de l'institut Arthur Vernes à Paris, maire de Moret de 1929 à 1935.
  • René Pottier, vainqueur du Tour de France 1906, est né dans le village.
  • Le peintre impressionniste Alfred Sisley y vécut à la fin du XIXe siècle et est enterré dans le cimetière de Moret.

Compléments

Cinéma

Moret-sur-Loing a servi de décors à plusieurs films :

Voir aussi =

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. Moret - Flâneries dans les siècles, D. Bretonnet
  2. FONTAINEBLEAU-PAYS.COM




  • Portail de Seine-et-Marne Portail de Seine-et-Marne
  • Portail de l’Île-de-France Portail de l’Île-de-France
Ce document provient de « Moret-sur-Loing ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Moret-Sur-Loing de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Moret-sur-loing — Pour les articles homonymes, voir Moret. Moret sur Loing Ad …   Wikipédia en Français

  • Moret-sur-Loing — Moret sur Loing, Alfred Sisley, 1888 …   Wikipedia

  • Moret-sur-Loing — Moret sur Loing …   Deutsch Wikipedia

  • Moret-sur-Loing — Moret sur Loing …   Wikipedia Español

  • Moret-sur-Loing — (spr morä ßür lūäng), Stadt im franz. Depart. Seine et Marne, Arrond. Fontainebleau, am Loing, über den eine alte Brücke führt, nahe seiner Mündung in die Seine, Knotenpunkt der Lyoner Bahn, hat eine Kirche aus dem 12. und 15. Jahrh., 2 alte… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Moret-sur-Loing — Pour les articles homonymes, voir Moret et Loing (homonymie). 48° 22′ 28″ N 2° 48′ 54″ E …   Wikipédia en Français

  • Moret-sur-Loing — Original name in latin Moret sur Loing Name in other language More sjur Luen, Moret, Море сюр Луен State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.37239 latitude 2.81713 altitude 55 Population 4866 Date 2011 11 02 …   Cities with a population over 1000 database

  • Canton de Moret-sur-Loing — Pour les articles homonymes, voir Moret et Loing (homonymie). Canton de Moret sur Loing Administration Pays France Région Île de France …   Wikipédia en Français

  • Canton De Moret-sur-Loing — Administration Pays France Région Île de France Département Seine et Marne Arrondissement Fontainebleau Code cantonal 77 21 …   Wikipédia en Français

  • Canton de moret-sur-loing — Administration Pays France Région Île de France Département Seine et Marne Arrondissement Fontainebleau Code cantonal 77 21 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”